Tact (ruisseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le sens du toucher, voir Toucher.

Tact
Illustration
Le Tact juste en aval de la digue sud-ouest du lac du Tact.
Caractéristiques
Longueur 14 km
Bassin 29 km2
Bassin collecteur Dordogne
Régime pluvio-nival
Cours
Source Champs-sur-Tarentaine-Marchal
· Altitude vers 915 m
· Coordonnées 45° 26′ 02″ N, 2° 40′ 58″ E
Confluence Tarentaine
· Localisation Champs-sur-Tarentaine-Marchal
· Altitude vers 520 m
· Coordonnées 45° 24′ 22″ N, 2° 33′ 30″ E
Se jette dans Tarentaine
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal

Sources : Sandre, Géoportail

Le Tact est un ruisseau français du Massif central dans le département du Cantal, affluent de rive gauche de la Tarentaine et donc sous-affluent de la Dordogne par la Rhue.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Tact prend sa source vers 915 m d’altitude, dans le parc naturel régional des volcans d'Auvergne, dans le Cantal, sur la commune de Champs-sur-Tarentaine-Marchal, au nord-est du village de Labanut.

Il se déverse presque aussitôt à 878 m d’altitude dans le lac du Tact, étendue de quinze hectares créée par un barrage[1]. À ce niveau, le lac reçoit également les eaux de la retenue de l'Eau verte par une galerie enterrée[1]. Le ruisseau continue son cours au-delà de la digue sud-ouest du lac du Tact dont les eaux se déversent en partie vers le sud dans le lac de la Crégut par une autre galerie enterrée[1].

Le Tact passe ensuite sous la route départementale (RD) 622 puis au sud-est du village de Marchal, s'écoulant sous la RD 522. Il passe ensuite sous la RD 449, puis sous la RD 49 avant de rejoindre la Tarentaine en rive gauche, vers 520 m d’altitude, un kilomètre au nord du bourg de Champs-sur-Tarentaine, près du lieu-dit le Gondier.

Le Tact est long de 14 km pour un bassin versant de 29 km2[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Sandre a répertorié trois affluents sans nom du Tact. L'un d'entre eux est l'émissaire nord du lac de Lastioulles[3], lac de retenue qui s'étend sur 130 hectares[1].

Communes et département traversés[modifier | modifier le code]

Le Tact n'arrose que deux communes, situées dans le département du Cantal, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Sa source et sa confluence se situent à Champs-sur-Tarentaine-Marchal. Cependant, une partie de son cours, au sortir du lac du Tact, est limitrophe, sur environ deux kilomètres en trois tronçons, de la commune de Trémouille, sur laquelle il pénètre brièvement.

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Le lac du Tact.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Panneau EDF vous informe, aménagement hydroélectrique de la haute Tarentaine, en bordure du lac du Tact, vu le 24 juin 2014.
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Tact (P0640500) », consulté le 14 juillet 2014.
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau (P06-1042) », consulté le 14 juillet 2014.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]