Argentonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Argentonne
Illustration
L'Argentonne à Rioux-Martin.
Caractéristiques
Longueur 10,9 km [1]
Bassin collecteur la Dordogne
Régime pluvial océanique
Cours
Source la Tuilerie
· Localisation Bardenac
· Altitude vers 120 m
· Coordonnées 45° 17′ 59,1″ N, 0° 01′ 17,9″ O
Confluence la Tude
· Localisation Médillac
· Altitude vers 33 m
· Coordonnées 45° 13′ 48,5″ N, 0° 01′ 53″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite ruisseau de la Tannerie, ruisseau de l'étang de chez Gerbeau
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Charente
Arrondissement Angoulême
Canton Chalais
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine
Principales localités Chalais

Sources : Sandre, Géoportail

L’Argentonne est un ruisseau du sud-ouest de la France du département de la Charente, en région Nouvelle-Aquitaine, et un affluent de la Tude, donc un sous-affluent de la Dordogne par la Dronne.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Argentonne prend sa source vers 120 mètres d'altitude sur la commune de Bardenac, 500 mètres à l'est du bourg, près du lieu-dit la Tuilerie.

Elle baigne Yviers, se sépare en deux bras[2] sur près d'un kilomètre en amont de Rioux-Martin qu'elle arrose, puis longe la commune de Chalais.

Elle rejoint la Tude en rive droite, sur la commune de Médillac, environ 500 mètres au sud-est du village de Médillac, au niveau du pont de Pilatrot, vers 33 mètres d'altitude.

Sa longueur est de 10,9 km[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Charente, l'Argentonne traverse cinq communes[1] et un canton, soit d'amont vers l'aval : Bardenac (source), Yviers, Rioux-Martin, Chalais, Médillac (confluence).

En termes de cantons, l'Argentonne prend source et conflue dans le même canton de Chalais, dans l'arrondissement d'Angoulême.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La superficie du bassin versant de l'Argentonne, non déterminée, est incluse dans la seule zone hydrographique « La Tude du confluent de la Viveronne au confluent de la Dronne (P378) » qui s'étend sur 324 km2[1]. Celle-ci est composée à 72,41 % de territoires agricoles, à 26,22 % de forêts et milieux semi-naturels, à 1,32 % de territoires artificialisés[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Toujours dans le même canton, l'Argentonne a sept affluents contributeurs référencés, dont les deux plus longs sont, en rive droite[1] :

  • le ruisseau de la Tannerie, 3,8 km, sur la commune d'Yviers[3] ;
  • le ruisseau de l'étang de chez Gerbeau, 3,5 km, sur la commune de Rioux-Martin[4].

Aménagements[modifier | modifier le code]

Une station qualité (05031050) est installée à Médillac à la confluence avec la Tude[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :