Doire (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doire.

Doire
Illustration
La vallée de la Doire, à Saint-Cernin.
Caractéristiques
Longueur 25,8 km [1]
Bassin 60 km2 [1]
Bassin collecteur Dordogne
Nombre de Strahler 3
Régime pluvio-nival
Cours
Source Saint-Projet-de-Salers
· Localisation est du col de Légal
· Altitude vers 1 310 m
· Coordonnées 45° 04′ 06″ N, 2° 35′ 26″ E
Confluence Bertrande
· Localisation Saint-Cirgues-de-Malbert et Saint-Illide
· Altitude vers 503 m
· Coordonnées 45° 04′ 26″ N, 2° 20′ 58″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite Ruisseau de Marzes
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Principales localités Tournemire, Saint-Cernin, Saint-Cirgues-de-Malbert

Sources : Sandre:P1460500, Géoportail

La Doire est une rivière française du Massif central qui coule dans le département du Cantal. C'est un affluent de la Bertrande et donc un sous-affluent de la Dordogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La vallée à Tournemire.

La Doire prend sa source vers 1 310 mètres d’altitude dans les monts du Cantal, au cœur du parc naturel régional des volcans d'Auvergne, dans le département du Cantal, en région administrative Auvergne-Rhône-Alpes. L'endroit se trouve sur les pentes sud-ouest du puy de Bassierou, proche du col de Légal, sur la commune de Saint-Projet-de-Salers.

Elle est franchie par les routes départementales (RD) 35 et 60, et passe au sud du village de Tournemire puis à l'est du bourg de Saint-Cernin. Elle passe sous la RD 922 et reçoit en rive droite son principal affluent, le ruisseau de Marzes. Elle passe en contrebas au sud du village de Saint-Cirgues-de-Malbert et rejoint la Bertrande en rive gauche, trois kilomètres plus loin, vers 503 mètres d'altitude, en limite des communes de Saint-Cirgues-de-Malbert et Saint-Illide.

Globalement de direction est-ouest[2], la Doire est longue de 25,8 km[1].

Communes et département traversés[modifier | modifier le code]

Dans le département du Cantal, la Doire arrose sept communes, soit d'amont vers l'aval : Saint-Projet-de-Salers (source), Lascelle , Girgols, Tournemire, Saint-Cernin, Saint-Cirgues-de-Malbert (confluent avec la Bertrande), et Saint-Illide (confluent avec la Bertrande).

Environnement[modifier | modifier le code]

La partie amont de la rivière jusqu'à Tournemire est intégralement comprise dans le parc naturel régional des volcans d'Auvergne.

Le cours de la Doire et sa vallée en amont de la route départementale 60 font concernées par deux zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) : la ZNIEFF de type II « Monts du Cantal »[3],[4], qui inclut une autre ZNIEFF de type I, « Versants du col de Legal »[5],[6].

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Doire traverse une zone hydrographique pour une superficie totale de 60 km2[1] selon le Sandre. Ce bassin versant est constitué à 51,19 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 47,18 % de « territoires agricoles », et à 1,12 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Parmi les sept affluents répertoriés par le Sandre[1], un seul a une longueur supérieure à cinq kilomètres : le ruisseau de Marzes, 11,6 km[7], en rive droite. Il passe au pied des vestiges du château de Marzes dont il ne reste que la tour et un petit bâtiment remanié.

La Doire ayant plusieurs sous-affluents, son rang de Strahler est de trois.

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Doire (P1460500) » (consulté le 18 décembre 2016).
  2. [PDF] Masse d'eau (Rivière) FRFR502 - La Doire de sa source au confluent de la Bertrande, SIE Adour-Garonne, consulté le 19 décembre 2016
  3. Conservatoire d'espaces naturels Auvergne, Monts du Cantal - 830007461, 2016, INPN, SPN-MNHN Paris, consulté le 18 décembre 2016.
  4. Carte de la ZNIEFF des Monts du Cantal sur le site de l'INPN, consulté le 18 décembre 2016.
  5. [PDF] Conservatoire d'espaces naturels Auvergne, versants du col de Legal - 830020217, 2016, INPN, SPN-MNHN Paris, consulté le 18 décembre 2016.
  6. Carte de la ZNIEFF des versants du col de Legal sur le site de l'INPN, consulté le 18 décembre 2016.
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Marzes (P1460520) » (consulté le 19 décembre 2016).
  8. « Domaine du château d'Anjony », notice no PA00093701, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 décembre 2016.
  9. « Église Saint-Jean-Baptiste », notice no PA00093702, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 décembre 2016.
  10. « Église Saint-Cernin », notice no PA00093601, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 décembre 2016.
  11. « Château de Faussanges », notice no PA00093599, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 décembre 2016.
  12. « Château du Cambon », notice no PA00093598, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 décembre 2016.
  13. « Église Saint-Cyr », notice no PA00093605, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 décembre 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]