Périgord (ruisseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Périgord (homonymie).

Périgord
Illustration
Le Périgord en aval du pont de la RD 79,
à Saint-Priest-les-Fougères.
Caractéristiques
Longueur 11,1 km [1]
Bassin collecteur Dordogne
Nombre de Strahler 2
Régime pluvial
Cours
Source Bussière-Galant
· Localisation Forêt de Vieillecour
· Altitude vers 455 m
· Coordonnées 45° 34′ 50″ N, 1° 02′ 11″ E
Confluence Isle
· Localisation la Faye (Jumilhac-le-Grand)
· Altitude vers 220 m
· Coordonnées 45° 30′ 15″ N, 1° 03′ 43″ E
Se jette dans Isle
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Départements Haute-Vienne et Dordogne

Sources : Sandre:P6021150, Géoportail

Le Périgord est un ruisseau français des départements de la Haute-Vienne et de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine, affluent de l’Isle et sous-affluent de la Dordogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

En provenance de la droite, sous les arbres, le Périgord conflue avec l'Isle.

Le Périgord prend sa source en Haute-Vienne vers 455 m d'altitude sur la commune de Bussière-Galant, dans la forêt de Vieillecour, à cinq kilomètres au sud du bourg.

Après un parcours d'environ 500 mètres, son cours va servir de limite naturelle pendant trois kilomètres entre les communes de Bussière-Galant (département de la Haute-Vienne) à l'est d'une part, et Saint-Pierre-de-Frugie puis Saint-Priest-les-Fougères (département de la Dordogne) à l'ouest, de l'autre.

Il pénètre ensuite en Dordogne. Au sud du lieu-dit le Moulin Neuf, il passe sous la route départementale 79 qui va le longer jusqu'à sa jonction avec l’Isle avec laquelle il conflue en rive droite, vers 220 m d'altitude au lieu-dit la Faye, sur la commune de Jumilhac-le-Grand, à un kilomètre au nord du bourg.

Sa longueur est de 11,1 km[1].

Communes et département traversés[modifier | modifier le code]

À l'intérieur de deux départements, le Périgord arrose quatre communes[1], soit d'amont vers l'aval :

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Sandre répertorie cinq affluents au Périgord. Aucun d'eux n'ayant lui-même d'affluent, le rang de Strahler du Périgord est de deux[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

La totalité du cours du Périgord s'effectue à l'intérieur du parc naturel régional Périgord-Limousin.

Sur la commune de Saint-Priest-les-Fougères puis sur celle de Jumilhac-le-Grand, depuis l'est du Mas d'Arneix jusqu'à sa confluence avec l'Isle au lieu-dit la Faye, le Périgord s'écoule sur environ sept kilomètres dans une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de type 2, remarquable pour sa flore[2],[3].

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Périgord (P6021150) » (consulté le 26 avril 2019).
  2. [PDF] Gorges de l'Isle vers Jumilhac-le-Grand sur le site de l'INPN, consulté le 29 décembre 2015.
  3. Carte de la ZNIEFF 720012849 (pour consulter la carte, supprimer la couche « Photographie IGN ») sur le site de l'INPN, consulté le 29 décembre 2015.
  4. Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X), p. 200.
  5. Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X), p. 109.