Pancho Segura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Segura (homonymie).
Pancho Segura
Image illustrative de l'article Pancho Segura
Pancho Segura en 1961.
Carrière professionnelle
1939 – 1970
Nationalité Drapeau de l'Équateur Équateur
Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Drapeau : Équateur Guayaquil
Décès (à 96 ans)
Drapeau : États-Unis Carlsbad, Californie
Taille / poids 1,68 m (5 6) / 
Prise de raquette Droitier, coup droit et revers à deux mains
Hall of Fame Membre depuis 1984
Palmarès
En simple
Meilleur classement 1er (1950)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/8 1/32 1/2
Double - F(1) 1/2 F(1)
Mixte F(2)

Francisco Olegario Segura-Cano, dit Pancho Segura, né le à Guayaquil (Équateur) et mort le à Carlsbad en Californie[1],[2], est un champion de tennis amateur puis professionnel des années 1940 à 1960, équatorien puis américain.

De petite taille (1 m 68), il avait des jambes bancales à la suite du rachitisme dont il a souffert dans son enfance. Il a compensé ce désavantage par un jeu de jambes extrêmement rapide et un coup droit à deux mains dévastateur que Jack Kramer considérait comme « le meilleur coup jamais produit dans le tennis ». Joueur très populaire et charismatique, doté d'un tempérament extraordinaire, il faisait preuve d'une vitalité et vivacité d'esprit[3].

Il est principalement connu pour ses succès sur le circuit professionnel dont il devient le meilleur joueur en 1950. Il a aussi été le mentor et entraîneur de Jimmy Connors jusqu'en 1974.

Pancho Segura est membre de l'International Tennis Hall of Fame depuis 1984.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille pauvre, Pancho Segura découvre le tennis au Tenis Club de Guayaquil où son père travaille. Il jouait alors son coup droit à deux mains pour compenser son manque de force car les raquettes étaient trop grandes pour sa taille[4].

Pancho Segura fait ses débuts en compétition internationale à l'occasion des Jeux bolivariens de 1938 où il remporte le tournoi en simple. En 1939, il s'impose à River Plate, atteint la finale des Championnats d'Argentine et décroche la médaille d'or des Championnats sud-américains[4]. Il se rend aux États-Unis en 1940 sur invitation d'Elwood Cooke. Il est recruté par Gardnar Mulloy de l'Université de Miami qui lui offre une bourse et il remporte le Championnat Universitaire NCAA à trois reprises (1943, 1944, 1945)[4]. C'est à cette période qu'il connaît ses principaux succès en amateur. Il atteint en effet quatre demi-finales consécutives à l'US Open (1942-1945), une finale en double (1944) et deux en double mixte (1943, 1947). Le tournoi était cependant relativement dévalué en l'absence de joueurs étrangers de premier plan. Il compte aussi à son palmarès une vingtaine de tournois remportés principalement aux États-Unis comme à Cincinnati et au New Jersey (où il bat en finale Ladislav Hecht 6-0, 6-0, 6-0) en 1942, à Rye en 1943, Cincinnati et Long Island en 1944 et à l'US Indoor à New York en 1946. À l'étranger il s'est imposé aux Championnats panaméricains de Mexico en 1943 et 1944, au Queen's en 1946 et à São Paulo en 1947[5].

Il se rend en Europe pour la première fois en 1946. Il participe à la finale du double messieurs à Roland-Garros avec Enrique Morea, perdue contre Marcel Bernard et Yvon Petra. Sur le gazon de Wimbledon, il s'incline au 3e tour contre Tom Brown et au premier tour l'année suivante.

Fin 1947, il signe un contrat professionnel pour jouer les tournées de Jack Kramer afin de gagner sa vie. Il triomphe à l'US Pro en 1950, 1951 et 1952 et simple et en 1948, 1955 et 1958 en double[6]. Ces trois titres font de lui le meilleur joueur de tennis professionnel de l'époque. Il s'impose à deux reprises contre son plus grand rival Pancho Gonzales qui prendra sa revanche en finale trois autres fois entre 1955 et 1957. Il remporte également à trois occasions les Championnats du Monde en simple (1950, 1951, 1957) et deux fois en double (1948, 1949)[1]. En 1951, il devient pour la seconde année consécutive Champion des États-Unis en dominant Pancho Gonzales.

En 1959, il annonce son intention s'arrêter la compétition, ce qui ne l'empêche pas de continuer à jouer sur le circuit l'année suivante. En 1962, il est nommé entraîneur de l'équipe des États-Unis de Coupe Davis. Il annonce sa retraite en fin d'année à l'issue de la Coupe Kramer (perdue contre l'Australie) afin de pouvoir enseigner le tennis[7]. Il fera néanmoins plusieurs apparitions en tournoi au cours des années 1960 dont une tournée en Europe à l'été 1965. Lors du tournoi de Wimbledon 1968, il remporte un match de double avec Alex Olmedo sur le score de 32-30, 5-7, 6-4, 6-4 en 3 heures 20[8].

Après-carrière[modifier | modifier le code]

Après l'arrêt des tournées professionnelles en 1962, Pancho Segura décide de devenir professeur de tennis à Beverly Hills, spécialement dans le monde du cinéma. Parmi ses élèves figurent Charlton Heston, Barbra Streisand, Kirk Douglas, Lauren Bacall, Janet Leigh, Ava Gardner ou encore Gene Hackman.

En 1966, il fait une apparition dans l'épisode Always on Sunday de la série Jinny de mes rêves avec Larry Hagman.

Il devient le coach de Jimmy Connors en 1968. Il entraîne aussi Arthur Ashe, Billy Martin, ainsi que son fils Spencer Segura, professionnel au milieu des années 1970. En 1971, il s'installe ensuite au La Costa Resort à Carlsbad. En 1993, il remplace Nick Bollettieri en tant qu'entraîneur André Agassi[9]. Leur collaboration ne dure que quelques mois en raison d'une blessure de ce dernier.

Entre 1984 et 1995, il participe annuellement à un tournoi caritatif disputé sur les courts du Tenis Club de Guayaquil portant son nom en présence de nombreuses célébrités parmi lesquelles David Soul, Wayne Rogers, James Coburn, Peter Graves et David Carradine[10].

Il devient citoyen américain en 1991.

Il décède le 18 novembre 2017 de complications de la maladie de Parkinson.

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

Titres en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 1942 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis de CincinnatiCincinnati NC Drapeau : États-Unis Bill Talbert 1-6, 6-2, 6-4, 12-10
2 1944 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis de Cincinnati, Cincinnati NC Drapeau : États-Unis Bill Talbert 9-11, 6-2, 7-5, 2-6, 7-5
3 1946 Drapeau : Royaume-Uni Tournoi de tennis du Queen'sLondres Gazon (ext.) Drapeau : Australie Colin Long 6-4, 7-5
4 1950 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis US ProCleveland Terre (int.) Drapeau : États-Unis Frank Kovacs 6-4, 1-6, 8-6, 4-4, ab.
5 1951 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis US ProForest Hills Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Pancho Gonzales NC
6 1952 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis US ProLakewood Dur (int.) Drapeau : États-Unis Pancho Gonzales NC

Finales en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 1942 Drapeau : États-Unis Pacific Southwest TournamentLos Angeles NC Drapeau : États-Unis Frank Parker 6-4, 6-1, 6-3
2 1943 Drapeau : États-Unis Pacific Southwest Tournament, Los Angeles NC Drapeau : États-Unis Jack Kramer 0-6, 6-1, 6-2
3 1945 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis de South OrangeSouth Orange NC Drapeau : États-Unis Bill Talbert 4-6, 6-3, 6-2, 5-7, 6-0
4 24-09-1951 Drapeau : Royaume-Uni London Indoor Professional ChampionshipsWembley NC Drapeau : États-Unis Pancho Gonzales 6-2, 6-2, 2-6, 6-4
5 02-04-1955 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis US ProCleveland Dur (int.) Drapeau : États-Unis Pancho Gonzales 21-16, 19-21, 21-8, 20-22, 21-19
6 07-04-1956 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis US Pro, Cleveland Dur (int.) Drapeau : États-Unis Pancho Gonzales 21-15, 13-21, 21-14, 22-20
7 12-04-1957 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis US Pro, Cleveland Dur (int.) Drapeau : États-Unis Pancho Gonzales 6-3, 3-6, 7-5
8 23-09-1957 Drapeau : Royaume-Uni London Indoor Professional Championships, Wembley NC Drapeau : Australie Ken Rosewall 1-6, 6-3, 6-4, 3-6, 6-4
9 21-09-1959 Drapeau : Royaume-Uni London Indoor Professional Championships, Wembley NC Drapeau : Australie Malcolm Anderson 4-6, 6-4, 3-6, 6-3, 8-6
10 19-09-1960 Drapeau : Royaume-Uni London Indoor Professional Championships, Wembley NC Drapeau : Australie Ken Rosewall 5-7, 8-6, 6-1, 6-3
11 1962 Drapeau : États-Unis Tournoi de tennis US Pro, Cleveland Dur (int.) Drapeau : États-Unis Butch Buchholz NC

Finales double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 30-08-1944 Drapeau : États-Unis US National Championships
 Forest Hills
G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Don McNeill
Drapeau : États-Unis Bob Falkenburg
Drapeau : États-Unis Bill Talbert 7-5, 6-4, 3-6, 6-1 Parcours
2 18-07-1946 Drapeau : France Internationaux de France
 Paris
G. Chelem Terre (ext.) Drapeau : France Marcel Bernard
Drapeau : France Yvon Petra
Drapeau : Argentine Enrique Morea 7-5, 6-3, 0-6, 1-6, 10-8 Parcours

Finales en double mixte[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 01-09-1943 Drapeau : États-Unis US National Championships
 Forest Hills
G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Margaret Osborne
Drapeau : États-Unis Bill Talbert
Drapeau : États-Unis Pauline Betz 10-6, 6-4 Parcours
2 06-09-1947 Drapeau : États-Unis US National Championships
 Forest Hills
G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Louise Brough
Drapeau : Australie John Bromwich
Drapeau : États-Unis Gussy Moran 6-3, 6-1 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1941 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis B. Grant
1942 1/2 finale Drapeau : États-Unis F. Parker
1943 1/2 finale Drapeau : États-Unis J. Kramer
1944 1/2 finale Drapeau : États-Unis B. Talbert
1945 1/2 finale Drapeau : États-Unis B. Talbert
1946 3e tour (1/16) Drapeau : France M. Bernard 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis T. Brown 1/4 de finale Drapeau : États-Unis G. Mulloy
1947 1er tour (1/64) Drapeau : Tchécoslovaquie J. Drobný 1/4 de finale Drapeau : États-Unis F. Parker
1968 3e tour (1/16) Drapeau : Australie R. Laver
1970 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine T. Vázquez
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Caroline Seebohm, Little Pancho: The Life of Tennis Legend Pancho Segura, University of Arkansas Press, , 264 p. (ISBN 0803220413)

Liens externes[modifier | modifier le code]