Birmingham (Alabama)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Birmingham
Flag of Birmingham, Alabama.svg
Birmingham AL Montage.jpg
Nom officiel
(en) BirminghamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(en) BirminghamVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Comté
Comté
Capitale de
Superficie
378,31 km2 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Surface en eau
1,74 pourcentageVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
196 m, 187 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Jefferson County Alabama Incorporated and Unincorporated areas Birmingham Highlighted.svg
Démographie
Population
212 237 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre de ménages
108 981 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
561 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Grande ville (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Jumelages
Histoire
Origine du nom
Fondation
Identifiants
Code postal
35201Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
01-07000Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
205Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Birmingham (en anglais américain [ˈbɜrmɪŋhæm]) est la plus grande ville de l'État de l'Alabama, aux États-Unis. Elle est le siège du comté de Jefferson, mais des portions de la ville sont aussi situées dans le comté de Shelby. Fondée en 1871 après la guerre de Sécession, en tant qu'entreprise industrielle, son nom provient de Birmingham, la ville industrielle principale d'Angleterre.

La commune de Birmingham avait une population de 212 237 habitants au recensement de 2010, une baisse de 12,6 % par rapport au recensement de 2000. Cependant, Birmingham est le noyau d'une aire urbaine connue sous le nom de Grand Birmingham (Birmingham-Hoover-Cullman Metropolitan Statistical Area) comprenant 1 212 848 habitants, ce qui en fait la 48e aire urbaine des États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Birmingham fut fondée le [1],[2] par les promoteurs immobiliers qui vendirent des lots de terrain près du croisement prévu des chemins de fer des compagnies Alabama & Chattanooga et South & North. L'endroit abritait du minerai, du charbon et du calcaire – les principaux matériaux utilisés pour faire de l'acier – à une proximité remarquable et presque unique au monde[3]. Dès le départ la nouvelle ville fut donc aménagée comme un grand centre industriel mais ses débuts furent lents à cause du choléra et du krach de Wall Street de 1873, après quoi elle commença à se développer rapidement.

Dans les années 1950 et 1960, Birmingham attira l'attention du monde entier pour être devenu le centre du combat pour les droits civiques des Afro-Américains[4]. Le point décisif de ce mouvement survint en 1963 lorsque Martin Luther King Jr., emprisonné pour avoir pris part à une protestation non violente, rédigea la Letter from Birmingham Jail, aujourd'hui célèbre. Cette même année, le 15 septembre, un attentat à la bombe est perpétré contre l'Église baptiste de la 16e rue par des membres du Ku Klux Klan, causant la mort de quatre fillettes noires. Cet attentat et la mort de ces enfants aura un retentissement national et international[5],[6].

En 2006, le journal Birmingham News a publié une bouleversante série de photos sur cette ville au début des années 1960. La secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice (née en 1954) et la militante communiste Angela Davis (née en 1944) ont grandi à Birmingham pendant cette époque.

Comme dans d'autres villes industrielles américaines, la population dans la ville elle-même a diminué durant les dernières décennies. Elle était de 340 887 en 1960 et de 212 237 en 2000, soit une perte d'environ 40 %. Toutefois, la croissance de ses banlieues durant la même période a permis à la population de l'aire urbaine d'augmenter.

En 1971 la ville célébra son centenaire avec une série de rénovations de bâtiments publics, dont le Vulcan Park. La ville élit son premier maire afro-américain, le Dr Richard Arrington Junior, en 1979.

Durant le XXe siècle, alors que l'industrie déclinait dans l'ensemble de la nation, l'économie de Birmingham a su se diversifier avec succès. Bien que l'industrie en représente un secteur fort, Birmingham est aussi un centre de recherches médicales et un pouvoir régional d'éditeur et bancaire très fort. La ville compte plusieurs universités, dont trois établissements très respectés : l'université Samford (privée, de confession baptiste), l'université Birmingham-Southern (privée, de confession méthodiste mais de tradition laïque) et l'université de l'Alabama à Birmingham (dite « UAB », université d'État). L'université de l'Alabama à Birmingham fait partie des centres de recherches médicales les plus avancés au monde. Son école de médecine a été classée 23e sur le plan national en 2006.

Birmingham aux alentours de 1916

Économie[modifier | modifier le code]

Birmingham a été fondée en 1871, pendant l'ère de reconstruction qui a suivi la guerre civile, par la fusion de trois villages agricoles, notamment Elyton. La ville a annexé les communautés voisines, développant un grand centre industriel basé sur l'exploitation minière, l'industrie sidérurgique et le transport ferroviaire. La plupart des premiers colons étaient d'origine anglaise, mais a attiré des immigrants mal payés, non syndiqués (principalement irlandais et italiens), avec les Afro-Américains de l'Alabama rural, qui ont travaillé dans les aciéries de la ville et les hauts fourneaux et lui ont conféré un avantage concurrentiel certain sur les villes industrielles du Midwest et de la Nouvelle-Angleterre.

À la fin des années 1960, Birmingham devient un centre industriel primaire du sud des États-Unis. Sa croissance rapide de 1881 à 1920 lui a valu les surnoms de Ville Magique et de Pittsburgh du Sud. Ses principales industries étaient la production de fer et d'acier. Les principaux éléments de l'industrie ferroviaire, y compris les rails et les wagons de chemin de fer, ont été fabriqués à Birmingham. Les deux principaux hubs de voie ferrée dans le "Sud profond" ont été Birmingham et Atlanta. L'économie a commencé à se diversifier dans la seconde moitié du XXe siècle, alors que les aciéries commençaient à fermer. Les services bancaires, les télécommunications, les transports, la transmission d'électricité, les soins médicaux, l'enseignement collégial et les assurances sont devenus ses principales activités économiques. Birmingham se classe maintenant comme l'un des plus grands centres bancaires aux États-Unis. C'est aussi l'un des centres d'affaires importants du Sud.

Géographie[modifier | modifier le code]

Birmingham est 237 km à l'ouest d'Atlanta, 148 km au nord de Montgomery, 385 km au sud-est de Memphis.

Selon le U.S. Census Bureau, la ville a une superficie de 384,9 km2.

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Birmingham
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0 2,2 5,6 8,9 14,4 18,3 21,1 20,6 17,2 10,6 5,6 1,7 10,5
Température moyenne (°C) 6,1 8,3 12,8 16,1 20,6 24,4 26,7 26,7 23,3 17,2 11,7 7,8 16,8
Température maximale moyenne (°C) 11,7 14,4 18,9 23,3 27,2 31,1 32,8 32,2 29,4 23,9 18,3 13,3 23
Record de froid (°C) −21,1 −16,7 −16,7 −3,3 2,2 5,6 10,6 10,6 2,8 −2,8 −15 −17,2 −21,1
Record de chaleur (°C) 27,2 28,3 32,2 33,3 37,2 41,1 41,7 40,6 41,1 34,4 29,4 26,7 41,7
Précipitations (mm) 138,4 106,9 154,9 118,6 122,7 96 129,3 88,4 102,9 82 117,6 113,5 1 371,2
Source : Weather.com


Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.
18803 086
189026 178 +748,28 %
190038 415 +46,75 %
1910132 685 +245,4 %
1920178 806 +34,76 %
1930259 678 +45,23 %
1940267 583 +3,04 %
1950326 037 +21,85 %
1960340 887 +4,55 %
1970300 910 -11,73 %
1980284 413 -5,48 %
1990265 968 -6,49 %
2000242 840 -8,7 %
2010212 237 -12,6 %
Est. 2017210 710 -0,72 %

Politique[modifier | modifier le code]

Titulaires de la fonction de maire, bourgmestre, intendant, syndic ou président de la municipalité (d) de BirminghamVoir et modifier les données sur Wikidata
IdentitéPériodeDurée
DébutFin
Randall Woodfin
(né en )

Architecture[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Birmingham possède un aéroport (Birmingham International Airport, code AITA : BHM), ainsi qu'une gare ferroviaire (Gare de Birmingham) se trouvant sur la liaison entre La Nouvelle-Orléans et New York.

Sports[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Birmingham », sur Encyclopedia of Alabama (consulté le 25 juillet 2020)
  2. (en) « Birmingham | Alabama, United States », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 25 juillet 2020)
  3. Encyclopædia Universalis, « BIRMINGHAM, Alabama », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 25 juillet 2020)
  4. (en-US) « Birmingham Campaign », sur The Martin Luther King, Jr., Research and Education Institute, Stanford University, (consulté le 25 juillet 2020)
  5. (en) « 16th Street Baptist Church bombing | History & Four Girls », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 25 juillet 2020)
  6. (en-US) « Birmingham Baptist Church Bombing | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 25 juillet 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Birmingham (Alabama).