Tom Gorman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gorman.

Tom Gorman
Carrière professionnelle
1968 – 1982
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (73 ans)
Seattle
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 10 000 $
Palmarès
En simple
Titres 7
Finales perdues 12
Meilleur classement 10e (01/05/1974)
En double
Titres 9
Finales perdues 10
Meilleur classement 513e (02/01/1984)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/2 1/2 1/2
Double 1/8 F(1) 1/4 1/2
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (1972)

Tom Gorman, né le à Seattle, est un ancien joueur de tennis professionnel américain.

Il a fait partie de l'équipe américaine de Coupe Davis lors de la victoire en 1972. Il a également remporté le Saladier d'argent en tant que capitaine en 1990 et 1992.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1966 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud C. Drysdale n.o.
1967 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis G. Scott n.o.
1968 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis V. Seixas n.o.
1969 1er tour (1/64) Drapeau : République populaire de Hongrie I. Gulyás 1er tour (1/64) Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis D. Ralston n.o.
1970 2e tour (1/16) Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie N. Pilić 2e tour (1/32) Drapeau : Australie M. Mulligan 1/8 de finale Drapeau : Australie K. Rosewall 1/8 de finale Drapeau : Australie T. Roche n.o.
1971 3e tour (1/16) Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Ž. Franulović 1/2 finale Drapeau : États-Unis S. Smith 1er tour (1/64) Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Țiriac n.o.
1972 2e tour (1/32) Drapeau : Nouvelle-Zélande O. Parun 1/8 de finale Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase 1/2 finale Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase n.o.
1973 1/2 finale Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase 1/8 de finale Drapeau : États-Unis S. Smith n.o.
1974 2e tour (1/32) Drapeau : Brésil T. Koch 1/8 de finale Drapeau : Tchécoslovaquie J. Kodeš 2e tour (1/32) Drapeau : Afrique du Sud R. Moore n.o.
1975 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis B. Gottfried 1er tour (1/64) Drapeau : Égypte I. El Shafei 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis A. Neely n.o.
1976 1er tour (1/64) Drapeau : Suède R. Norberg 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis R. Lutz n.o.
1977 2e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni R. Lewis 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis V. Gerulaitis 1er tour (1/32) Drapeau : République fédérale d'Allemagne K. Meiler
1978 n.o. 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis J. Connors 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis B. Nichols
1979 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Suède B. Borg 1/8 de finale Drapeau : États-Unis J. McEnroe
1980 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Tchécoslovaquie S. Birner

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1968 2e tour (1/16)
Drapeau : Royaume-Uni W. Knight
Drapeau : Royaume-Uni C. Bovett
Drapeau : États-Unis G. Taylor
n.o.
1969 2e tour (1/32)
Drapeau : États-Unis T. Edlefsen
Drapeau : France A. Bouteleux
Drapeau : France M. Leclercq
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis A. Neely
Drapeau : États-Unis A. Ashe
Drapeau : États-Unis C. Pasarell
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis T. Edlefsen
Drapeau : Pays-Bas T. Okker
Drapeau : États-Unis M. Riessen
n.o.
1970 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis J. McManus
Drapeau : Australie J. Alexander
Drapeau : Australie P. Dent
2e tour (1/32)
Drapeau : États-Unis R. Barth
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Ž. Franulović
Drapeau : Mexique J. Loyo Mayo
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis R. Barth
Drapeau : États-Unis C. Pasarell
Drapeau : États-Unis E. van Dillen
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis R. Barth
Drapeau : Australie D. Crealy
Drapeau : Australie A. Stone
n.o.
1971 Finale
Drapeau : États-Unis S. Smith
Drapeau : États-Unis A. Ashe
Drapeau : États-Unis M. Riessen
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis C. Richey
Drapeau : Afrique du Sud B. Bertram
Drapeau : Afrique du Sud B. Freer
n.o.
1972 1/2 finale
Drapeau : États-Unis J. Connors
Drapeau : Afrique du Sud B. Hewitt
Drapeau : Afrique du Sud F. McMillan
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Connors
Drapeau : Afrique du Sud B. Hewitt
Drapeau : Afrique du Sud F. McMillan
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis J. Connors
Drapeau : États-Unis R. McKinley
Drapeau : États-Unis D. Stockton
n.o.
1973 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis E. van Dillen
Drapeau : États-Unis A. Ashe
Drapeau : Tchécoslovaquie J. Kodeš
1/2 finale
Drapeau : Mexique R. Ramírez
Drapeau : Australie R. Emerson
Drapeau : Australie R. Laver
n.o.
1974 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis M. Riessen
Drapeau : Japon K. Hirai
Drapeau : Japon T. Sakai
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis M. Riessen
Drapeau : Espagne J. Higueras
Drapeau : Espagne M. Orantes
n.o.
1975 n.o.
1976 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis M. Estep
Drapeau : Inde V. Amritraj
Drapeau : Inde A. Amritraj
n.o.
1977 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis D. Stockton
Drapeau : Australie K. Warwick
Drapeau : Australie S. Ball
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis D. Ralston
Drapeau : Australie C. Dibley
Drapeau : États-Unis M. Estep
1978 n.o. 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Stewart
Drapeau : États-Unis F. McNair
Drapeau : Mexique R. Ramírez

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 1972, les trois premiers jours du tournoi ont été joués au complexe sportif de l'université de Nottingham et les tours suivants au London's Royal Albert Hall, The Glasgow Herald 17 mars 1972, [1].

Liens externes[modifier | modifier le code]