Harry Hopman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le tennis
Cet article est une ébauche concernant le tennis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Harry Hopman
Image illustrative de l'article Harry Hopman
Carrière professionnelle
1929 – 1948
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance
Drapeau : Australie Glebe
Décès 27 décembre 1985
Drapeau : États-Unis Key Largo
Prise de raquette Droitier
Hall of Fame Membre depuis 1978
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 4
En double
Titres 3
Finales perdues 5
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F(3) 1/4 1/8 1/4
Double V(2) F(2)[1] - F(1)
Mixte V(4) F(1) F(1) V(1)
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1

Harry Hopman, né le 12 août 1906 à Glebe (Sydney) et mort le 27 décembre 1985, est un joueur et entraîneur de tennis australien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harry Hopman a joué dans les années 1930, réalisant ses meilleures performances en double mixte et double messieurs.

Il a été membre de l'équipe d'Australie de Coupe Davis en 1928, 1930, 1932 et, surtout, l'entraîneur de l'équipe qu'il a menée vers la victoire à seize reprises : en 1939, où il était également joueur bien qu'il n'ait pas joué, et entre 1950 et 1967 (sauf en 1954, 1958 et 1963)[2]. Pour lui rendre hommage, une épreuve par équipe nationale mixte jouée à Perth en Australie porte son nom : la Coupe Hopman.

Il a entraîné Maureen Connolly l'année de son Grand Chelem en 1953.

Harry Hopman a été l'époux de Nell Hall, également joueuse de tennis à succès. Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 1978. Il était surnommé le « Sorcier ».

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]