Records de titres au tennis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le tennis est l'un des sports professionnels les plus médiatisés, et de très nombreux champions se sont illustrés depuis les origines de la discipline.

Certains l'ont marqué par le nombre de titres qu'ils ont remportés ou par leurs victoires dans les tournois du Grand Chelem.

Sommaire

Nombre de tournois majeurs gagnés en simple messieurs y compris les tournois majeurs professionnels d'avant 1968[modifier | modifier le code]

Avant l'ère Open (jusqu'en 1967 inclus), les trois tournois professionnels majeurs: Wembley Pro, French Pro et U.S. Pro, sont quelquefois considérés comme constituant le Grand Chelem professionnel (Grand Chelem Pro), par des historiens du tennis comme Robert Geist dans son livre DER GRÖSSTE MEISTER Die denkwürdige Karriere des australischen Tennisspielers Kenneth Robert Rosewall ou encore Raymond Lee dans son article Greatest Player of All time: A Statistical Analysis[1].

Drapeau : Australie Ken Rosewall : 25 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 8 en tournois du Grand Chelem, 15 du Grand Chelem Pro et 2 WCT Finals
    • Open d'Australie (joueurs professionnels exclus avant 1969) : 1953, 1955, 1971, 1972
    • Roland-Garros (joueurs professionnels exclus avant 1968) : 1953, 1968
    • US Open (joueurs professionnels exclus avant 1968) : 1956, 1970
    • French Pro (joueurs amateurs exclus) : 1958, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1966
    • Wembley Pro (joueurs amateurs exclus) : 1957, 1960, 1961, 1962, 1963
    • US Pro (joueurs amateurs exclus) : 1963, 1965
    • World Championship Tennis Finals (amateurs et professionnels acceptés) : 1971, 1972

Drapeau : Suisse Roger Federer : 23 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 17 en tournois du Grand Chelem et 6 Masters
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2012
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 2004, 2005, 2006, 2007, 2008
    • Open d'Australie (amateurs et professionnels acceptés) : 2004, 2006, 2007, 2010
    • Roland-Garros (amateurs et professionnels acceptés) : 2009
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 2003, 2004, 2006, 2007, 2010, 2011

Drapeau : États-Unis Pete Sampras : 21 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 14 en tournois du Grand Chelem, 5 Masters et 2 Coupes du Grand Chelem
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 1993, 1994, 1995, 1997, 1998, 1999, 2000
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 1990, 1993, 1995, 1996, 2002
    • Open d'Australie (amateurs et professionnels acceptés) : 1994, 1997
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 1991, 1994, 1996, 1997, 1999
    • Coupe du Grand Chelem (amateurs et professionnels acceptés) : 1990, 1997

Drapeau : Australie Rod Laver : 20 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 11 en tournois du Grand Chelem, 8 du Grand Chelem Pro et 1 Wimbledon Pro
    • Wimbledon (joueurs professionnels exclus avant 1968) : 1961, 1962, 1968, 1969
    • Open d'Australie (joueurs professionnels exclus avant 1969) : 1960, 1962, 1969
    • US Open (joueurs professionnels exclus avant 1968) : 1962, 1969
    • Roland-Garros (joueurs professionnels exclus avant 1968) : 1962, 1969
    • Wembley Pro (joueurs amateurs exclus) : 1964, 1965, 1966, 1967
    • US Pro (joueurs amateurs exclus) : 1964, 1966, 1967
    • French Pro (joueurs amateurs exclus) : 1967
    • Wimbledon Pro (joueurs amateurs exclus) : 1967

Drapeau : États-Unis Pancho Gonzales : 17 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 2 en tournois du Grand Chelem, 12 du Grand Chelem Pro et 3 TOC
    • US Open (joueurs professionnels exclus) : 1948, 1949
    • US Pro (joueurs amateurs exclus) : 1953, 1954, 1955, 1956, 1957, 1958, 1959, 1961
    • Wembley Pro (joueurs amateurs exclus) : 1950, 1951, 1952, 1956
    • Tournament of Champions (joueurs amateurs exclus) : 1956, 1957, 1958

Drapeau : Serbie Novak Djokovic : 16 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 11 en tournois du Grand Chelem et 5 Masters
    • Open d'Australie (amateurs et professionnels acceptés) : 2008, 2011, 2012, 2013, 2015, 2016
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 2011, 2014, 2015
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 2011, 2015
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 2008, 2012, 2013, 2014, 2015

Drapeau : Espagne Rafael Nadal : 15 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 14 en tournois du Grand Chelem et 1 Olympique
    • Roland-Garros (amateurs et professionnels acceptés) : 2005, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 2008, 2010
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 2010, 2013
    • Open d'Australie (amateurs et professionnels acceptés) : 2009
    • Jeux Olympiques (amateurs et professionnels acceptés) : 2008

Drapeau : États-Unis Bill Tilden : 15 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 10 en tournois du Grand Chelem, 4 du Grand Chelem Pro et 1 WHCC
    • US Open (joueurs professionnels exclus) : 1920, 1921, 1922, 1923, 1924, 1925, 1929
    • Wimbledon (joueurs professionnels exclus) : 1920, 1921, 1930
    • World Hard Court Championships (joueurs professionnels exclus) : 1921
    • US Pro (joueurs amateurs exclus) : 1931, 1935
    • French Pro (joueurs amateurs exclus) : 1933, 1934

Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl : 15 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 8 en tournois du Grand Chelem, 5 Masters et 2 WCT Finals
    • Roland-Garros (amateurs et professionnels acceptés) : 1984, 1986, 1987
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 1985, 1986, 1987
    • Open d'Australie (amateurs et professionnels acceptés) : 1989, 1990
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 1981, 1982, 1985, 1986, 1987
    • World Championship Tennis Finals (amateurs et professionnels acceptés) : 1982, 1985

Drapeau : États-Unis John McEnroe : 15 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 7 en tournois du Grand Chelem, 5 WCT Finals et 3 Masters
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 1979, 1980, 1981, 1984
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 1981, 1983, 1984
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 1978, 1983, 1984
    • World Championship Tennis Finals (amateurs et professionnels acceptés) : 1979, 1981, 1983, 1984, 1989

Drapeau : Suède Björn Borg : 14 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 11 en tournois du Grand Chelem, 2 Masters et 1 WCT Finals
    • Roland-Garros (amateurs et professionnels acceptés) : 1974, 1975, 1978, 1979, 1980, 1981
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 1976, 1977, 1978, 1979, 1980
    • World Championship Tennis Finals (amateurs et professionnels acceptés) : 1976
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 1979, 1980

Drapeau : Australie Roy Emerson : 12 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 12 en tournois du Grand Chelem
    • Open d'Australie (joueurs professionnels exclus) : 1961, 1963, 1964, 1965, 1966, 1967
    • Roland-Garros (joueurs professionnels exclus) : 1963, 1967
    • Wimbledon (joueurs professionnels exclus) : 1964, 1965
    • US Open (joueurs professionnels exclus) : 1961, 1964

Drapeau : France Henri Cochet : 12 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 7 en tournois du Grand Chelem, 1 du Grand Chelem Pro, 2 WCCC, 1 WHCC et 1 RG France
    • Roland-Garros (joueurs professionnels exclus) : 1922, 1926, 1928, 1930, 1932
    • Wimbledon (joueurs professionnels exclus) : 1927, 1929
    • US Open (joueurs professionnels exclus) : 1928
    • World Covered Court Championships (joueurs professionnels exclus) : 1922, 1923
    • World Hard Court Championships (joueurs professionnels exclus) : 1922
    • French Pro (joueurs amateurs exclus) : 1936

Drapeau : États-Unis Jimmy Connors : 11 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 8 en tournois du Grand Chelem, 2 WCT Finals et 1 Masters
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 1974, 1976, 1978, 1982, 1983
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 1974, 1982
    • Open d'Australie (amateurs et professionnels acceptés) : 1974
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 1977
    • World Championship Tennis Finals (amateurs et professionnels acceptés) : 1977, 1980

Drapeau : Allemagne Boris Becker : 11 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 6 en tournois du Grand Chelem, 3 Masters, 1 WCT Finals et 1 Coupe du Grand Chelem
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 1985, 1986, 1989
    • Open d'Australie (amateurs et professionnels acceptés) : 1991, 1996
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 1989
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 1988, 1992, 1995
    • World Championship Tennis Finals (amateurs et professionnels acceptés) : 1988
    • Coupe du Grand Chelem (amateurs et professionnels acceptés) : 1996

Drapeau : Tchécoslovaquie Karel Koželuh : 11 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 0 en tournois du Grand Chelem, 4 du Grand Chelem Pro, 6 Coupes Bristol et 1 World Pro
    • Championnat du Monde Professionnel de Deauville (joueurs amateurs exclus) : 1925
    • Bristol Cup (joueurs amateurs exclus) : 1926, 1928, 1929, 1930, 1931, 1932
    • US Pro (joueurs amateurs exclus) : 1929, 1932, 1937
    • French Pro (joueurs amateurs exclus) : 1930

Drapeau : États-Unis Andre Agassi : 10 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 8 en tournois du Grand Chelem, 1 Masters et 1 Olympique
    • Open d'Australie (amateurs et professionnels acceptés) : 1995, 2000, 2001, 2003
    • US Open (amateurs et professionnels acceptés) : 1994, 1999
    • Wimbledon (amateurs et professionnels acceptés) : 1992
    • Roland-Garros (amateurs et professionnels acceptés) : 1999
    • Masters Cup (amateurs et professionnels acceptés) : 1990
    • Jeux Olympiques (amateurs et professionnels acceptés) : 1996

Drapeau : Royaume-Uni Fred Perry : 10 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 8 en tournois du Grand Chelem et 2 du Grand Chelem Pro
    • US Open (joueurs professionnels exclus) : 1933, 1934, 1936
    • Wimbledon (joueurs professionnels exclus) : 1934, 1935, 1936
    • Open d'Australie (joueurs professionnels exclus) : 1934
    • Roland-Garros (joueurs professionnels exclus) : 1935
    • US Pro (joueurs amateurs exclus) : 1938, 1941

Drapeau : États-Unis Donald Budge : 10 titres majeurs en simple[modifier | modifier le code]

  • 6 en tournois du Grand Chelem et 4 du Grand Chelem Pro
    • Wimbledon (joueurs professionnels exclus) : 1937, 1938
    • US Open (joueurs professionnels exclus) : 1937, 1938
    • Open d'Australie (joueurs professionnels exclus) : 1938
    • Roland-Garros (joueurs professionnels exclus) : 1938
    • Wembley Pro (joueurs amateurs exclus) : 1939
    • French Pro (joueurs amateurs exclus) : 1939
    • US Pro (joueurs amateurs exclus) : 1940, 1942

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

Joueur Titres en tournois du Grand Chelem1 Autres tournois majeurs 2 Total tournois majeurs3
Drapeau : Australie Ken Rosewall 8 17 25
Drapeau : Suisse Roger Federer 17 6 23
Drapeau : États-Unis Pete Sampras 14 7 21
Drapeau : Australie Rod Laver 11 9 20
Drapeau : États-Unis Pancho Gonzales 2 15 17
Drapeau : Serbie Novak Djokovic 11 5 16
Drapeau : Espagne Rafael Nadal 14 1 15
Drapeau : États-Unis Bill Tilden 10 5 15
Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 8 7 15
Drapeau : États-Unis John McEnroe 7 8 15
Drapeau : Suède Björn Borg 11 3 14
Drapeau : Australie Roy Emerson 12 0 12
Drapeau : France Henri Cochet 7 5 12
Drapeau : États-Unis Jimmy Connors 8 3 11
Drapeau : Allemagne Boris Becker 6 5 11
Drapeau : Tchécoslovaquie Karel Koželuh 0 11 11
Drapeau : États-Unis Andre Agassi 8 2 10
Drapeau : Royaume-Uni Fred Perry 8 2 10
Drapeau : États-Unis Donald Budge 6 4 10

1 Nombre de tournois du Grand Chelem (amateurs jusqu'en janvier 1968, open à partir de mai 1968) remportés.
2 Nombre d'autres tournois majeurs (parmi les tournois du Grand Chelem professionnel ou équivalents (avant 1968), les Masters ou équivalents et les Jeux Olympiques).
3 Total du nombre de tournois majeurs remportés.

Plus grand nombre de tournois majeurs différents remportés[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les joueurs qui ont gagné le plus de titres majeurs différents dans leur carrière, soit l'Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon, l'US Open ; le Masters (ou la Coupe du Grand Chelem) ; les Jeux olympiques. Pour plus de clarté le tableau ne mentionne pas les finales ou le nombre de tournois acquis.
Depuis l'ère Open 1968 (avant, à compléter) et au moins 3 titres majeurs différents. Premier Masters en 1970 ; ou Coupe du Grand Chelem de 1990 à 1999 (personne dans le tableau). Premier Jeux olympiques en 1988 puis tous les 4 ans (6 éditions); 7 éditions de 1896 à 1924 + 2 en salle en 1908 et 1912.

Joueur AO RG WIM US M JO Total
Drapeau : États-Unis Andre Agassi Fait Fait Fait Fait Fait Fait 6
Drapeau : Suisse Roger Federer Fait Fait Fait Fait Fait - 5
Drapeau : Espagne Rafael Nadal Fait Fait Fait Fait - Fait
Drapeau : Australie Rod Laver Fait Fait Fait Fait - - 4
Drapeau : Serbie Novak Djokovic Fait - Fait Fait Fait -
Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl Fait Fait - Fait Fait -
Drapeau : Suède Stefan Edberg Fait - Fait Fait Fait -
Drapeau : États-Unis Pete Sampras Fait - Fait Fait Fait -
Drapeau : Allemagne Boris Becker Fait - Fait Fait Fait -
Drapeau : États-Unis Jimmy Connors Fait - Fait Fait Fait -
Drapeau : Argentine Guillermo Vilas Fait Fait - Fait Fait -
Drapeau : Australie Ken Rosewall Fait Fait - Fait - - 3
Drapeau : Australie John Newcombe Fait - Fait Fait - -
Drapeau : États-Unis Arthur Ashe Fait - Fait Fait - -
Drapeau : États-Unis John McEnroe - - Fait Fait Fait -
Drapeau : Australie Lleyton Hewitt - - Fait Fait Fait -
Drapeau : Suède Björn Borg - Fait Fait - Fait -
Drapeau : États-Unis Stan Smith - - Fait Fait Fait -
Drapeau : Roumanie Ilie Năstase - Fait - Fait Fait -
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray - - Fait Fait - Fait
Drapeau : Russie Ievgueni Kafelnikov Fait Fait - - - Fait

Nombre de tournois gagnés en simple messieurs depuis 1877 (liste provisoire et évolutive en fonction des nouvelles découvertes)[modifier | modifier le code]

Sources : ATP ; Michel Sutter, Vainqueurs Winners 1946-2003, Paris 2003 ; Joe McCauley, The History of Professional Tennis, London 2001 ; Robert Geist, Der Grösste Meister Die denkwürdige Karriere des australischen Tennisspielers Kenneth Robert Rosewall, Vienna 1999 ; Tony Trabert dans Tennis de France ; John Barrett editor, World of Tennis Yearbooks, London 1969, 1983.

  1. Rod Laver : 200 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant en version française et anglaise)
  2. Jimmy Connors : 149 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  3. Ivan Lendl : 147 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant en version française)
  4. Jaroslav Drobný : 140 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  5. Ken Rosewall : au moins 133 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  6. Bill Tilden : au moins 130 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  7. Roy Emerson : 120 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  8. Pancho Gonzales : au moins 113 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  9. Anthony Wilding : au moins 111 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  10. John McEnroe : 104 tournois (cf. detail complet dans l'article correspondant
  11. Björn Borg : 101 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  12. Bobby Riggs : 95 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  13. Roger Federer : 88 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  14. Ilie Năstase : 87 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  15. Gardnar Mulloy : 82 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  16. Budge Patty : 78 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  17. Andre Agassi : 75 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  18. Manuel Santana : 74 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  19. Arthur Ashe : 73 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  20. John Newcombe : 72 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  21. Guillermo Vilas : 71 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  22. Martin Mulligan : 71 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  23. Rafael Nadal  : 69 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  24. Pete Sampras : 64 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  25. Novak Djokovic : 64 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  26. Bob Hewitt : 62 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  27. Stan Smith  : 60 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  28. Tony Trabert : 57 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  29. Vic Seixas : 56 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  30. Nicola Pietrangeli : 54 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  31. Fred Perry : 51 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  32. Boris Becker : 51 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant)
  33. Tom Okker : 51 tournois (cf. détail complet dans l'article correspondant).

Avant 1972, les résultats du tennis n'étaient pas systématiquement enregistrés comme maintenant avec la FIT (Fédération Internationale de Tennis) et l'ATP. Beaucoup ont été perdus voire jamais sauvegardés. En particulier énormément de résultats professionnels d'avant 1968 ont disparu. Malgré tout, les plus importants ont été préservés. Actuellement les données de l'ATP ne sont pas exhaustives, loin de là : elles débutent seulement en 1968 et encore beaucoup de compétitions ne sont pas enregistrées jusqu'en 1970 et même après pas mal de tournois n'y figurent pas, par exemple : le Dunlop Sydney Open en mars 1970 ou les New South Wales Championships en 1973 ou 1974.

Donc les totaux enregistrés ici sont forcément supérieurs à ceux de l'ATP (cf. exemple de Connors, Lendl, McEnroe, Nastase, Ashe ou Borg (par exemple la 1re victoire de celui-ci à Helsinki en 1973 ne figure pas dans les statistiques de l'ATP)). Autre remarque : Michel Sutter a choisi environ 150 à 200 tournois pour chaque année dans son livre, notamment quelques tournois sur invitation et aussi des tournois qui dans les années 1940-1980 étaient les équivalents des tournois challenger de maintenant. Au début des années 1990 quand ces derniers tournois sont apparus, Sutter les a inclus dans ses listes. Sutter, étant la source principale de cette partie de l'article, ceci explique que le nombre de victoires de Federer affiché ici est supérieur de quatre unités à celui publié par l'ATP.

Joueurs de tennis ayant remporté le plus de tournées professionnelles majeures avant l'ère Open[modifier | modifier le code]

Pancho Gonzales : 7 tournées professionnelles majeures[modifier | modifier le code]

  • 3 janvier 1954 - 30 mai 1954: cette tournée a eu lieu aux États-Unis et au Canada et consistait en une série de tournois à 4 joueurs tous formats possibles (tours éliminatoires avec ou sans match pour la 3e place ; ou tournois joués en poule) hormis le tournoi de Charlottesville (VA), 13 janvier, disputé en poule de 3 joueurs sans Donald Budge.

Du 3 janvier au 25 mars les joueurs qui disputèrent la tournée furent Pancho Gonzales, Pancho Segura, Frank Sedgman et Donald Budge. En avril ce dernier fut remplacé par Carl Earn qui à son tour laissa sa place en mai à Bobby Riggs. La tournée a compté 70 tournois. Finalement Gonzales remporta la tournée devant respectivement Segura et Sedgman si on considère les statistiques de matchs gagnés et perdus ainsi que les prix remportés. Un compte-rendu publié le 2 juin signala que Gonzales avait remporté 29 tournois dans cette tournée avec 85 matchs gagnés contre 40 perdus. Sedgman aurait remporté 21 tournois et Segura 20. Gonzales aurait battu Segura 30 fois et perdu 20 ou 21 fois contre l'Équatorien. Gonzales aurait battu Sedgman 30 fois et perdu 20 ou 21 fois contre l'Australien (statistiques de Gonzales bizarrement identiques face à ses deux rivaux). Segura aurait dominé Sedgman dans les face-à-face par la marge la plus infime : 23 victoires contre 22 défaites. Budge ne remporta qu'un seul match dans cette tournée (face à Gonzales au 1er tour du tournoi de l'Olympic Auditorium à Los Angeles le 19 février; Earn n'en a apparemment remporté aucun et Riggs a remporté un seul match en un mois face à Gonzales le 20 mai à Victoria (Canada, Colombie-Britannique).

  • 9 décembre 1955 - 3 juin 1956: ce fut un tête-à-tête aux États-Unis contre Tony Trabert. Gonzales gagna 74-27.
  • Janvier 1957 - mai 1957: ce fut une tournée mondiale contre Ken Rosewall. Gonzales vainqueur 50-26.
  • Janvier 1958 - mai 1958: ce fut une tournée mondiale contre Lew Hoad. Gonzales vainqueur 51-36.
  • 20 février 1959 - avril (?) 1959: ce fut une tournée mondiale avec Hoad, Ashley Cooper, et Malcolm Anderson. Gonzales termina avec un score de 47-15 devant Hoad 42-20, Cooper 21-40, et Anderson 13-48.
  • Janvier ? 1960 - juin ? 1960 : ce fut une tournée mondiale avec Rosewall, Segura, et Alex Olmedo. Gonzales vainqueur 49-8 puis Rosewall 32-25, Segura 22-28, et Olmedo 11-44.
  • 30 décembre 1960 ou 1er janvier 1961 - 28 mai 1961: ce fut une tournée mondiale avec Gonzales (Segura se substituant occasionnellement à Gonzales), Andrés Gimeno, Hoad (avec Trabert, Cooper, et Sedgman se substituant occasionnellement à Hoad), Barry MacKay, Olmedo, et Butch Buchholz. Dans la première phase, Gonzales termina avec un score de 33-14 record (en incluant les matchs de Segura) puis Gimeno 27-20, Hoad 24-23 (comprenant les matchs de Trabert, Cooper, et Sedgman), MacKay 22-25, Olmedo 18-29, et Buchholz 16-31. Dans la seconde et dernière phase, Gonzales vainquit Gimeno 21-7 (et Sedgman, remplaçant définitivement Hoad, domina MacKay pour la 3e place).

Ellsworth Vines : 5 tournées professionnelles majeures[modifier | modifier le code]

  • 10 janvier 1934 - 17 mai 1934 : tournées en Amérique du Nord contre Bill Tilden : score définitif inconnu mais les deux joueurs disputèrent un peu plus de 50 matchs et Vines mena par 19 victoires de plus que Tilden (Vines domina aussi Henri Cochet 10-0 et Martin Plaa 8-2 lors d'une petite tournée aux USA opposant une équipe de France à une équipe des États-Unis (Tilden étant le partenaire de Vines)
  • 9 janvier 1935 - avril 1935 : tournée en Amérique du Nord contre Lester Stoefen puis Hans Nüsslein (et Tilden occasionnellement) : Vines a battu Lester Stoefen 25-1 puis une fois que ce dernier est tombé malade, Vines a alors dominé Nüsslein environ 3 matchs sur 4 (sans plus de précision), et quelquefois il rencontra et vainquit Tilden (considéré comme une vedette plus attractive que Nüsslein)
  • 11 janvier 1936- 11 mai 1936 : tournée aux États-Unis contre Stoefen : résultats finaux inconnus mais au 29 mars, Vines menait 33-5 (en octobre et novembre, Vines et Tilden s'affrontèrent dans une tournée en Asie : les résultats finaux ne sont pas connus mais à la fin de la partie japonaise de la tournée Vines menait Tilden 8-1)
  • 6 janvier 1937 - 12 mai 1937 : tournée en Amérique du Nord contre Fred Perry : Vines vainqueur 32-29 (dans une petite tournée des Îles Britanniques, 25 mai - 15 juin, Perry vainquit Vines 6-3)
  • 11 janvier 1938 - 30 mai 1938 : tournée aux États-Unis contre Fred Perry : Vines gagna 49-35 (ou 48-35) (lors d'une petite tournée aux Caraïbes, du 15 au 29 novembre, les deux joueurs finirent ex aequo : 4 partout)

Jack Kramer : 4 tournées professionnelles majeures[modifier | modifier le code]

  • 26 décembre 1947 - mai 1948 tournée en Amérique du Nord contre Bobby Riggs : Kramer vainqueur 69-20
  • 25 octobre 1949 - 21 mai 1950 tournée en Amérique du Nord contre Pancho Gonzales : Kramer gagna 96-27 (ou 97-26)
  • 28 octobre 1950 - mars 1951 tournée en Amérique du Nord contre Pancho Segura : Kramer a gagné 64-28 (ou 58-27)
  • Janvier – 1er juin 1953 tournée en Amérique du Nord contre Frank Sedgman : victoire de Kramer 54-41

Bill Tilden : 3 tournées professionnelles majeures[modifier | modifier le code]

  • 18 février, 1931 - 16 août 1931 : dans cette tournée d'Amérique du Nord contre Karel Koželuh, Tilden gagna 50 matchs à 17 (Tilden, qui enregistrait ses résultats, publia le bilan suivant : Ensemble : Tilden 50, Kozeluh 17. Indoor : Tilden 26, Kozeluh 1. Gazon : Tilden 2, Kozeluh 0. Dur outdoor : Kozeluh 5, Tilden 3. Terre battue : Tilden 19, Kozeluh 11.) Plus tard, à l'automne 1931, les deux joueurs firent une tournée en Europe avec Hans Nüsslein, Martin Plaa, Albert Burke, et Francis Hunter.
  • 4 janvier 1932 - ? juillet 1932 : cette tournée américaine commença avec dix pros (notamment Tilden, Nüsslein, Albert Burke, Vincent Richards, Hunter, Roman Najuch, Allen Behr et Emmett Pare). Fin janvier, chaque étape proposait un match Tilden-Nüsslein, précédé par un simple entre deux autres pros et suivi d'un double. À partir de mai, Koželuh rejoignant la troupe, Tilden et Nüsslein affrontèrent aussi les autres joueurs. Les résultats complets et détaillés sont inconnus mais Tilden est le vainqueur sûr : début avril 1932, Tilden menait contre Nüsslein 32 matchs à 12.
  • 24 janvier 1933 - ? mai 1933 : encore une tournée en Amérique du Nord entre Tilden et Nüsslein. Bien que les résultats furent incomplets, Tilden fut le vainqueur. Début mai 1933, les données de plus de la moitié de leurs matchs indiquaient que Tilden avait remporté deux-tiers de leurs confrontations (pendant l'été, une tournée européenne proposait quelques compétitions par équipes nationales avec Tilden, Bruce Barnes, Nüsslein et d'autres joueurs de nationalité allemande ainsi que des joueurs français).

Donald Budge : 3 tournées professionnelles majeures[modifier | modifier le code]

  • 3 janvier 1939 - 6 mars 1939 : tournée en Amérique du Nord contre Ellsworth Vines : 22-17 (ou 21-18) pour Budge (puis Budge domina Perry 28-8 dans une autre tournée en Amérique du Nord moins importante que la tournée Vines-Budge car Perry était le dauphin de Vines chez les pros, du 10 mars au 8 mai, enfin Budge a aussi remporté une tournée en Europe face à Vines, Tilden et Stoefen)
  • 6 janvier 1941 - 10 mai 1941 : tournée en Amérique du Nord contre Bill Tilden : résultats finaux précis inconnus mais sur 49 matchs complètement documentés Budge mena 43-5 plus une égalité, le résultat final devant être approximativement de 46-7 plus 1 égalité
  • 26 décembre 1941 - avant le 5 avril, 1942 : tournée en Amérique du Nord contre Riggs, Frank Kovacs, Perry and Stoefen : Budge vainqueur 52-18 (Riggs 36-36, Kovacs 25-26, Perry 23-30, Stoefen, remplaçant les joueurs blessés ou malades, 2-28.

Dans les années "pré-open" les professionnels disputaient quelquefois plus de matchs en tournées qu'en tournois car les tournées pros rapportaient beaucoup plus d'argent que les tournois pros. Parce qu'exemple Perry, qui défia Vines, reçut 91 000 $ pour la tournée en Amérique du Nord en 1937 alors qu'il ne gagna que 450 $ lorsqu'il remporta l'US Pro en 1938. Henry Ellsworth Vines, Jr. n'a pas disputé un seul tournoi entre Wembley en octobre 1935 (qu'il remporta) et Wembley en mai 1939 (qu'il perdit) : par exemple en 1937 il disputa 70 matchs étalées sur deux tournées et 0 match de tournoi. Même dans les années 1950 certains pros disputaient de nombreux matchs de tournées : pendant ses cinq premiers mois chez les pros (de janvier à mai 1957) Rosewall joua 76 matchs de tournée face à Gonzales contre seulement 9 matchs en tournois. Dans les années 1960 la tendance s'est inversée. Tout ceci explique que les joueurs pros avant 1968 ne purent jouer autant de tournois que les joueurs du XXIe siècle (pour l'année 1952 Joe McCauley n'a trouvé trace que de 7 tournois pros ouverts aux meilleurs pros et de 2 autres tournois pros, the British Pro and the German Pro, disputés par des joueurs locaux).

Ceci explique qu'il faut se garder de vite comparer les joueurs de l'ère open avec leurs prédécesseurs professionnels car ces derniers, ne pouvant disputer beaucoup de tournois du fait de leur rareté, semblent avoir un palmarès moins étoffé qu'il ne l'est réellement : par exemple en 1937 Vines et Perry n'ont (disputé et) gagné aucun tournoi et pourtant ils furent cette année-là les meilleurs joueurs du monde avec Budge.

Plus grand nombre de tournois majeurs différents remportés en double[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les paires qui ont gagné le plus de titres majeurs différents dans leur carrière, soit l'Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon, l'US Open, le Masters et les Jeux olympiques. Pour plus de clarté le tableau ne mentionne pas les finales ou le nombre de tournois acquis. Certains joueurs ont gagné des titres par ailleurs en étant associé à un autre partenaire[2].
Depuis l'ère Open 1968 (avant, à compléter) et au moins 3 titres majeurs différents. Premier Masters en 1970 (pas de Masters de 1971 à 1974 et en 2002). Premiers Jeux olympiques en 1988 puis tous les 4 ans (6 éditions); 7 éditions de 1896 à 1924 + 2 en salle 1908 et 1912. D : joueur droitier ; G : joueur gaucher ; 1M : revers à 1 main ; 2M : revers à 2 main. (*) McMillan joue à deux mains des deux côtés.

Joueurs AO RG WIM US M JO Total
Drapeau : États-Unis Mike Bryan / Bob Bryan (D1M/G1M) Fait Fait Fait Fait Fait Fait 6
Drapeau : Australie Todd Woodbridge / Mark Woodforde (D1M/G2M) Fait Fait Fait Fait Fait Fait
Drapeau : Pays-Bas Jacco Eltingh / Paul Haarhuis (D1M/D2M) Fait Fait Fait Fait Fait - 5
Drapeau : Australie John Newcombe / Tony Roche (D1M/G1M) Fait Fait Fait Fait - - 4
Drapeau : Afrique du Sud Bob Hewitt / Frew McMillan (D1M/D2M*) - Fait Fait Fait Fait -
Drapeau : Australie John Fitzgerald / Drapeau : Suède Anders Järryd (D1M/D2M) - Fait Fait Fait Fait -
Drapeau : Bahamas Mark Knowles / Drapeau : Canada Daniel Nestor (D1M/G2M) Fait Fait - Fait Fait -
Drapeau : Australie Todd Woodbridge / Drapeau : Suède Jonas Björkman (D1M/D2M) Fait - Fait Fait - - 3

Joueurs de tennis no 1 mondiaux ou no 1 mondiaux ex aequo depuis 1877 (triés par nombre d'années décroissant)[modifier | modifier le code]

Estimations de journalistes, d'officiels comme la Fédération internationale de tennis, de promoteurs ou même de joueurs de tennis…

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sportsmediainc.net/tennisweek/index.cfm?func=showarticle&newsid=17405&bannerregion
  2. Les trois paires les plus titrées en GC sont les frères Bryan, les Woodies, Newcombe/Roche, avec et avant ère open). Peter Fleming et John McEnroe (D/G) sont la troisième paire la plus titrée de l'ère open.