Fred Perry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fred Perry
Image illustrative de l’article Fred Perry
Fred Perry vers 1934-1936.
Carrière professionnelle
1936 – 1956
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance
Stockport (Angleterre)
Décès (à 85 ans)
Melbourne (Australie)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Hall of Fame Membre depuis 1975
Palmarès
En simple
Titres 55
Meilleur classement no 1 (1934)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V(1) V(1) V(3) V(3)
Double V(1) V(1) F(1) -
Mixte F(1) V(1) V(2) V(1)
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 4 (1933, 1934, 1935 et 1936)

Frederick John Perry, né le à Stockport et mort le à Melbourne (Australie), est un joueur de tennis et de tennis de table britannique, dont la carrière s'étend de 1936 à 1956.

Perry remporte cinquante-cinq titres en simple messieurs, dont dix majeurs, incluant huit titres du Grand Chelem et deux titres du Grand Chelem professionnel.

Auteur d'un Petit Chelem en 1934 et désigné No 1 mondial la même année, il est le premier joueur de l'histoire à réaliser le Grand Chelem en carrière après son succès à Roland-Garros en 1935.

Il remporte la Coupe Davis à quatre reprises avec l'équipe de Grande-Bretagne, de 1933 à 1936.

À la fin des années 1940, il s'associe à Tibby Wegner. Ensemble, ils fondent la marque de vêtements Fred Perry. Le premier polo de la marque est créé en 1952.

Fred Perry est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 1975.

Carrière[modifier | modifier le code]

Fred Perry est le fils d'un député à la Chambre des communes du Royaume-Uni. Il est l'époux de l'actrice américaine Helen Vinson entre 1935 et 1938[1].

Avant de pratiquer le tennis, il fut champion du monde de tennis de table en 1929.

Patrick Hughes et Fred Perry en 1934.

Il remporte son premier tournoi du Grand Chelem à l'US Championships à Forest Hills contre l'Australien Jack Crawford en cinq sets (6-3, 11-13, 4-6, 6-0, 6-1). 1934 sera pour lui une année fantastique avec trois titres de Grand Chelem supplémentaires, d'abord à Sydney (Australian Championships) toujours contre Jack Crawford (6-3, 7-5, 6-1), Wimbledon (Jack Crawford : 6-3, 6-0, 7-5) et enfin Forest Hills aux dépens de l'Américain Wilmer Allison (6-4, 6-3, 1-6, 8-6). En 1935, il fera son seul doublé Roland-Garros et Wimbledon, les deux fois contre le célèbre Gottfried von Cramm. 1936 sera sa dernière année chez les Amateurs avec ses deux ultimes titres de Grand Chelem à Wimbledon contre Von Cramm sur un score sans appel (6-1, 6-1, 6-0) et enfin à l'US Championships contre le légendaire Donald Budge dans un match extrêmement long et serré comme en atteste le score (2-6, 6-2, 8-6, 1-6, 10-8). Il gagna donc en tout huit titres dans les tournois majeurs. Ses trois victoires d'affilée en finale de Wimbledon l'ont été sans perdre un set. Il a été aussi le premier joueur à gagner les quatre tournois du Grand Chelem. Sa carrière professionnelle fut riche de près d'une vingtaine de titres, dont deux à l'US Pro Championships en 1938 et en 1941. Le grand champion Jack Kramer a écrit dans son autobiographie (1979) que Perry était un des six meilleurs joueurs de tous les temps, juste après Donald Budge, et au même niveau que Bill Tilden, Bobby Riggs et Pancho Gonzales. Et meilleur, notablement, que Rod Laver.

Son jeu[modifier | modifier le code]

Fred Perry était un joueur mesurant 1,80 m, d'une force physique importante qui lui permettait d'être un redoutable serveur. Grâce au tennis de table, qu'il avait pratiqué avant de jouer au tennis, il avait acquis une souplesse et une vivacité exceptionnelles[2]. Sa présence au filet ainsi qu'une volée efficace lui permettait de faire le point neuf fois sur dix sans oublier son revers tout aussi remarquable. Jack Kramer le classe parmi les six meilleurs joueurs de tous les temps.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Palmarès en tennis de table[modifier | modifier le code]

Il a remporté 6 médailles en tout : outre son titre mondial en simple, argent en double (1928), bronze en 1929. En mixte, bronze en 1928. Par équipes, il obtient aussi 2 médailles de bronze en 1928 et 1929. Il a remporté par ailleurs de nombreux titres dans ce sport, comme l'Open de Grande-Bretagne en double (1928, 1929, 1930) et le mixte en 1929. Il abandonne le tennis de table en 1930 pour se consacrer au tennis[3].

Hommage[modifier | modifier le code]

  • En 1984, une statue à son effigie est installée aux abords du Center Court, à Wimbledon.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jon Henderson, The Last Champion : The Life of Fred Perry, Yellow Jersey, , 320 p. (ISBN 978-0-224-08254-9 et 0-224-08254-X).
  2. Bruno Marcorelles, « Fred Perry », sur chansons-net.com (consulté le ).
  3. Source : Wikipedia - World table tennis championships/ English Open Table Tennis

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]