Doingt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Somme
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Somme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Doingt
La gare de Péronne - Flamicourt, vue en 1909, sur la ligne de Saint-Just-en-Chaussée à Douai.
La gare de Péronne - Flamicourt, vue en 1909, sur la ligne de Saint-Just-en-Chaussée à Douai.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Péronne
Canton Péronne
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute Somme
Maire
Mandat
Michel Lamur
2014-2020
Code postal 80200
Code commune 80240
Démographie
Population
municipale
1 399 hab. (2014)
Densité 162 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 55′ 25″ nord, 2° 57′ 58″ est
Altitude Min. 47 m – Max. 113 m
Superficie 8,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Doingt

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Doingt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Doingt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Doingt

Doingt est une commune française, située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal se trouve à l'est de la porte Bretagne de la ville de Péronne[1].

Doingt s'est construit sur la rive droite de la Cologne, autrefois appelée Coulogne ou Coulette de Doingt, au pied de la colline qui la domine au nord-est[1].

Dans le bois de Rocogne, une partie siliceuse du territoire renferme des grès[1]. La terre est par ailleurs majoritairement argilo-calcaire[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Dès 931, le village est désigné dans la chronique de Flodoard sous le nom de Donincum castellum[1],[2]. Dodonicus est cité en 1046 et Dodonicum est relevé en 1116[1].

Le nom de la localité pourrait signifier « lieu bas »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • La « pierre de Gargantua », menhir fiché à l'ouest du village, témoigne d'une présence humaine préhistorique dans les environs[1].
  • Un Mercure en bronze découvert sous l'église et un petit moulin en grès coquiller ont été déposés au musée de Péronne ; ils sont datés de l'époque gallo-romaine[1].
  • Un cimetière franco-mérovingien est découvert en 1891 à Flamicourt[1].
  • Au Xe siècle, Herbert, comte du Vermandois, possède une forteresse importante à Doingt. Elle sera détruite par le roi Raoul[1].
  • En 1779, un projet de canal sur la Somme, mentionne la Cologne sous le nom de Grusio, la Grêle, comme pour les étangs de la Somme de la localité[1].
  • Au XIXe siècle, les soixante-dix hectares d'étangs poissonneux sont loués et permettent d'envoyer leur production à Paris, Lille et Reims[1].
  • En 1899, Doingt compte les hameaux de Flamicourt, de 389 habitants et Rocogne, 17 habitants[1].
Flamicourt, embarquement de prisonniers de guerre en 1920.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Doingt Blason D'or au sautoir de gueules chargé de cinq besants d'argent; au chef d'azur chargé d'une merlette d'argent.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mai 1925 juin 1932 Théodule Marchandise    
juin 1932 mai 1945 Aimé Quentin    
mai 1945 mars 1976 Théodule Marchandise    
mars 1976 mars 1977 René Desabes    
mars 1977 mars 1989 Denise Derbecque    
mai 1989 novembre 1989 Roland Marchandise    
novembre 1989 juin 1995 Henri Maillot    
juin 1995 mars 2001 Jean-Paul Buire    
mars 2001 en cours
(au 6 mai 2014)
Michel Lamur   Réélu pour le mandat 2014-2020[3], [4]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 399 habitants, en augmentation de 5,43 % par rapport à 2009 (Somme : 0,32 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
652 608 692 853 877 924 980 1 029 972
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
998 1 032 1 040 1 006 1 009 1 017 1 042 1 085 1 098
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 146 1 165 1 233 1 065 1 768 1 453 1 450 1 416 1 570
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
1 517 1 542 1 564 1 449 1 415 1 383 1 332 1 329 1 399
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Un syndicat intercommunal scolaire (SISCO) regroupe les communes de Doingt-Flamicourt et Mesnil-Bruntel.

En 2015, les cinq classes du RPI (regroupement pédagogique intercommunal) qui ne forment qu’une seule école sont installées sur trois sites : Flamicourt ( deux classes), Doingt (2 classes) et Mesnil (une classe)[9].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame de l'Assomption, place William Poivre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Notice géographique et historique réalisée par M. Lejeune, instituteur, 1899, Archives départementales de la Somme, Amiens.
  2. Site communal, section patrimoine.
  3. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 19 juillet 2008)
  4. « Liste des maires de la Somme » [PDF], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Site communal.