Bayard Rustin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rustin.
Bayard Rustin
Description de cette image, également commentée ci-après

Bayard Rustin en 1963.

Naissance
West Chester, Pennsylvanie, États-Unis
Décès (à 75 ans)
Manhattan, New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américain
Activité principale

Bayard Rustin, né le à West Chester, dans l'État de Pennsylvanie, et mort le à Manhattan (New York), est un militant américain du mouvement des droits civiques et du mouvement de libération gay.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bayard Rustin a été influencé par les idées du philosophe social Richard Gregg.

Militant dès la fin des années 1930, il est le principal organisateur de la Marche sur Washington pour l'emploi et la liberté en 1963 et le conseiller de Martin Luther King sur la stratégie de résistance non-violente. L'esclavage et la ségrégation raciale ou sexuelle étant incompatibles avec leur foi en un Dieu juste, les quakers furent les premiers alliés historiques des combats des noirs pour l'égalité et la liberté.

Rustin a purgé une peine de vingt-huit mois d'emprisonnement pour objection de conscience, refusant d'entrer dans l'armée pour venger Pearl Harbour. Il apprend à Martin Luther King et à ses troupes les techniques de la non-violence. Son rôle est capital dans la construction de la révolution qui s'ébranle à Montgomery. Après l'adoption du Civil Rights Act de 1964 et du Voting Rights Act en 1965, il prône le ralliement du mouvement des droits civiques au Parti démocrate.

Ouvertement homosexuel, il milite, jusqu'à la fin de sa vie, pour les droits des gays et lesbiennes.

Hommages[modifier | modifier le code]

Avant une manifestation en 1964

Le , le président américain Barack Obama lui décerne à titre posthume la médaille présidentielle de la Liberté [1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jervis Anderson, Bayard Rustin : Troubles I've seen, Berkeley, University of California Press,‎ , 418 p.
  • Alain Foix, Martin Luther King, Gallimard, coll. « Biographies » (no 93),‎

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Justin Snow, « Obama honors Bayard Rustin and Sally Ride with Medal of Freedom », metroweekly.com (consulté le 21 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]