1953 aux États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie des États-Unis :
1950 1951 1952 1953  1954 1955 1956
Décennies aux États-Unis :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Chronologie dans le monde :
1950 1951 1952  1953  1954 1955 1956
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques :

Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)

Chronologies thématiques :

Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre

Image de l'actualité 1953
[[Fichier:|290px|
]]

Chronologie des États-Unis


Article principal : Chronologie des États-Unis.
Article connexe : 1953.

Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1953 du calendrier grégorien aux États-Unis.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

  • 7 janvier : le président Harry Truman révèle que les États-Unis possèdent la bombe H quelques jours avant de terminer son mandat à la présidence. Il prévient qu’une guerre entraînerait la destruction de l’URSS (Stratégie des représailles massives, 1953-1954). L’explosion moins d’un an après d’une bombe thermonucléaire soviétique inaugure l’ère de l’ « équilibre de la terreur ».

20 janvier : début de la présidence républicaine de Dwight D. Eisenhower aux États-Unis (fin en 1961). John Foster Dulles est nommé secrétaire d’État.

  • L’Administration Eisenhower choisit la « voie moyenne » du « conservatisme progressiste ». Son premier cabinet, composé d'hommes d'affaires (huit millionnaires et un plombier), souhaite renouer avec le libéralisme économique quasi total, le gouvernement n’assurant que la stabilité monétaire. Il réussit à supprimer sans effets désastreux le contrôle des prix et des salaires dès les premiers mois, mais la récession qu’entraîne la fin de la guerre de Corée le contraint, devant l’ampleur du chômage (3,8 millions, 6 % de la population active), à des réductions fiscales peu compatibles avec son objectif d’équilibre budgétaire (3,1 milliards de déficit en 1953/1954, 4,2 milliards en 1954/1955).
  • 19 avril : exécution des époux Rosenberg, malgré une protestation internationale.
  • 2,8 % de chômeurs
  • 1,0 % d'inflation
  • Les dépense militaires sont ramenées à 45 milliards de dollars.
  • Bilan de la guerre de Corée
    • Les États-Unis ont consacré 10 % de leur PIB (50 milliards $) au conflit
    • 2 millions d'hommes ont participé au conflit
    • Après la forte démobilisation de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les forces armées américaines sont remontées à 3,5 millions d'hommes au plus fort de la guerre
    • 36 000 tués
    • 95 000 blessés
    • 450 000 tonnes de bombes larguées par l'US Air Force
  • Démobilisation partielle des forces américaines, dont les effectifs diminuent à 2,5 millions d'hommes.

Naissances en 1953[modifier | modifier le code]

Décès en 1953[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]