Nell Irvin Painter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nell Irvin Painter (née Nell Elizabeth Irvin) est une historienne américaine, spécialiste de l'Histoire du Sud des États-Unis et des Afro-Américains au XIXe siècle. Elle est professeure émérite de l'Université de Princeton et a notamment été présidente de l'Organization of American Historians[1] en 2007 et de la Southern Historical Association (en)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nell Irvin Painter est née le 2 août 1942 à Houston au Texas. Alors qu'elle n'est âgée que de 2 mois, sa famille déménage à Oakland, en Californie[3], attirée par la création d'emplois dans l'industrie de la Défense. Ils s'inscrivent ainsi dans la deuxième vague de la Grande migration afro-américaine depuis le Sud des États-Unis vers les centres urbains.

Diplômée du lycée d'Oakland en 1959[4],[5], elle obtient ensuite une licence d'anthropologie à l’Université de Californie à Berkeley en 1964 puis un master à l'Université de Californie à Los Angeles en 1967. En 1974, elle obtient une maîtrise et un doctorat à l'Université de Harvard. Elle étudie également à l'étranger à l'Université de Bordeaux en 1962-1963 et à l'Université du Ghana en 1965-1966.

Spécialiste de l'Histoire du Sud des États-Unis au XIXe siècle, elle enseigne notamment à l'Université de Princeton. Elle publie des ouvrages historiques sur le sujet de la migration des Exodusters vers le Kansas à la suite de la Guerre de Sécession et de la Reconstruction (Exodusters: Black Migration to Kansas After Reconstruction, Norton, ) et sur l'histoire des Afro-Américains (Creating Black Americans: African-American History and Its Meanings, 1619 to the Present, Oxford University Press, ). Elle a également écrit des biographies de référence sur des personnalités afro-américaines du XIXe siècle : Hosea Hudson (en) (1898-1988), dirigeant syndical afro-américain et Sojourner Truth (1797-1883), abolitionniste noire américaine. En 2010, elle publie L'Histoire des Blancs (en), traduit en français en 2019, où elle interroge la construction et l'évolution de la notion de "race blanche" depuis l'Antiquité jusqu'à l'Amérique du XXIe siècle[6],[7],[8].

Nell Irvin Painter a reçu des diplômes honorifiques du Dartmouth College, de l'Université Wesleyenne et de l'Université Yale[9]. Elle a reçu un prix Candace de la Coalition nationale des 100 femmes noires en 1986[10].

Après avoir pris sa retraite de l'Université de Princeton, Nell Irvin Painter étudie les Beaux-Arts. Elle obtient une licence à l'Université Rutgers en 2009 puis un master à l'École de design de Rhode Island. Cette expérience est décrite dans son livre autobiographique, Old in Art School: A Memoir of Starting Over, Counterpoint Press, .

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1989, Painter épouse le statisticien Glenn Shafer (en), co-créateur de la théorie de Dempster – Shafer[11].

Publications[modifier | modifier le code]

icône vidéo Vidéos externes
Booknotes interview with Painter on Sojourner Truth: A Life, A Symbol, December 8, 1996, C-SPAN
Presentation by Painter on Creating Black Americans, December 14, 2005, C-SPAN
Presentation by Painter on The History of White People, March 23, 2010, C-SPAN
Presentation by Painter on The History of White People, September 25, 2010, C-SPAN

En plus de nombreuses critiques, essais et articles, Painter a publié huit ouvrages :

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Nell Irvin Painter » (voir la liste des auteurs).

  1. « Nell Irvin Painter », Public Affairs Television, (consulté le 29 mai 2009)
  2. « Nell Irvin Painter Home Page » (consulté le 5 juillet 2010)
  3. Frank E. Irvin, Sr., « Frank E. Irvin, Sr. (autobiography) » [PDF], (consulté le 5 juillet 2010)
  4. « An Oral History With Williams (Bil) Banks », The Bancroft Library, University of California at Berkeley (consulté le 22 février 2016)
  5. « Nell Irvin Painter, Class of 1959 », School Historical Archive (consulté le 22 février 2016)
  6. Louis Chahuneau, « Nell Irvin Painter : « Le racisme perdure car il a un but politique » », sur Le Point, (consulté le 26 mars 2019)
  7. « «Whiteness studies» : il était une fois les Blancs… », sur Libération.fr, (consulté le 26 mars 2019)
  8. « Les blancs ont-ils une histoire? » [audio], sur France Culture,
  9. "Nell Irvin Painter" , Département d'histoire, Université de Princeton.
  10. « CANDACE AWARD RECIPIENTS 1982-1990, Page 3 » [archive du ], National Coalition of 100 Black Women
  11. Curriculum Vitae pour Glenn Shafer.

Liens externes[modifier | modifier le code]