Insurrection de Wilmington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Insurrection de Wilmington
Image dans Infobox.
Insurgés posant devant les ruines du Daily Record, journal « noir » qu'ils ont brûlé.
Présentation
Type
Partie de
Mass racial violence in the United States (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

L’insurrection de Wilmington, aussi appelée massacre de Wilmington ou coup d'État de Wilmington, est une révolte de suprémacistes blancs ayant renversé, par la violence, le gouvernement élu de Wilmington (Caroline du Nord), aux États-Unis, en 1898 pour écarter les élus afro-américains. Plus de soixante afro-américains ont été assassinés. Dans la foulée de ce coup d'état, un nouveau gouvernement de la Caroline du Nord est élu à majorité démocrate, qui fait voter les lois dites lois Jim Crow afin d'entraver le droit de vote des Afro-Américains et installer la ségrégation raciale dans l'ensemble de l'État. Ces lois seront abolies dans la fin des années 1960 avec l'adoption de différents lois fédérales mettant fin à la ségrégation raciale sur l'ensemble du territoire des États-Unis : le Civil Rights Act de 1964, le Voting Rights Act de 1965 et le Civil Rights Act de 1968[1],[2],[3].

Archives[modifier | modifier le code]

Les archives concernant le coup d'État de Wilmington sont déposées et consultables sur la bibliothèque William Madison Randall de l'université de Caroline du Nord à Wilmington[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Wilmington coup and massacre | History & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  2. (en-US) « Wilmington Race Riot | NCpedia », sur www.ncpedia.org (consulté le )
  3. (en-US) Tekla Ali Johnson, « Wilmington Race Riot of 1898 • », sur Black Past, (consulté le )
  4. (en-US) « The Wilmington Coup D'état of 1898 | Subject and Course Guides », sur library.uncw.edu (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • (en-US) David S. Cecelski (dir.), Democracy Betrayed : The Wilmington Race Riot of 1898 and Its Legacy, Chapel Hill, University of North Carolina Press, , 324 p. (ISBN 9780807824511, lire en ligne),
  • (en-US) Charles George, Life Under the Jim Crow Laws, San Diego (Californie), Greenhaven Press, , 104 p. (ISBN 9781560064992, lire en ligne),

Articles[modifier | modifier le code]

  • (en-US) William Alexander Mabry, « Negro Suffrage and Fusion Rule in North Carolina », The North Carolina Historical Review, Vol. 12, No. 2,‎ , p. 79-102 (24 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Melton A. McLaurin, « Commemorating Wilmington's Racial Violence of 1898: From Individual to Collective Memory », Southern Cultures, Vol. 6, No. 4,‎ , p. 35-57 (23 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Nora McGreevy, « How Racist Cartoons Helped Ignite a Massacre », Jstor Daily,‎ (lire en ligne),

Liens externes[modifier | modifier le code]