Église épiscopale méthodiste africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Église épiscopale méthodiste africaine (en anglais : African Methodist Episcopal Church), plus communément appelée église AME, est une église méthodiste afro-américaine fondée le 11 avril 1816 par Richard Allen (en) à Philadelphie, et composée de plusieurs congrégations méthodistes noires qui voulaient se séparer des églises méthodistes blanches. Elle est membre du Conseil méthodiste mondial et du Conseil œcuménique des Églises.

Historique[modifier | modifier le code]

L'AMEC est la première grande dénomination religieuse dans le monde occidental qui a pris naissance en raison de l'évolution sociologique plutôt que des différences théologiques. Elle a été la première dénomination afro-américaine organisée aux États-Unis. L'Église est née en signe de protestation contre l'esclavage et les discriminations envers les Noirs.

L'AMEC est née de la Free African Society (SAF), que Richard Allen (en), Absalom Jones (en), et d'autres ont créé à Philadelphie en 1787. L'église a été organisé par Richard Allen et d'autres afro-américains membres de l'Église épiscopale africaine de Saint-Georges (en), une église mixte. Absalom Jones (en) a été expulsé de Saint-Georges par les membres du conseil paroissial, tandis qu'il priait. Lorsque la partie blanche de la congrégation a appuyé les conseillers, Allen et Jones ont conduit les membres afro-américains à quitter la communauté.

Beaucoup allaient avec Jones, s'affilier à l'Église épiscopale protestante dans une église qu'ils ont appelé l'Église épiscopale africaine de Saint-Thomas (en). Jones a été le premier noir ordonné prêtre dans l'Église épiscopale des États-Unis.

Allen a dirigé un petit groupe qui résolut de rester méthodiste. Ils ont formé la Bethel African Methodist Episcopal Church en 1793. En général, ils ont adopté les doctrines et la forme de gouvernement de l'Église épiscopale méthodiste. En 1794, la Béthel A.M.E. a été consacrée avec Allen comme pasteur. Pour établir l'indépendance de Bethel, Allen a combattu avec succès devant les tribunaux de Pennsylvanie en 1807 et 1815 pour le droit de sa congrégation à exister en tant qu'institution indépendante des congrégations blanches. Parce que les Noirs dans d'autres communautés méthodistes rencontraient le racisme et souhaitaient une autonomie religieuse, Allen appelée à se réunir à Philadelphie en 1816 pour former une nouvelle dénomination : l'African Methodist Episcopal Church.

Liens externes[modifier | modifier le code]