Les Menus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Menus
Les Menus
Chemin vers l'église Saint-Laurent.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes des Hauts du Perche
Maire
Mandat
Denis Guillet
2020-2026
Code postal 61290
Code commune 61274
Démographie
Gentilé Menusiens
Population
municipale
237 hab. (2018 en augmentation de 22,16 % par rapport à 2013)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 27″ nord, 0° 56′ 03″ est
Altitude Min. 198 m
Max. 229 m
Superficie 11,81 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Tourouvre
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Les Menus
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Les Menus
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Menus
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Menus

Les Menus est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 237 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Les Menus se situe dans le Perche et dépend du canton de Tourouvre. La commune s'étend sur 1 181 hectares et comptait 237 habitants au recensement de la population de 2018, soit une densité de 20.07 habitants par km2 .

Entourée par les communes de Neuilly-sur-Eure, Manou et Le Pas-Saint-l'Homer, Les Menus est située à 40 km au sud-ouest de Dreux, la plus grande ville aux alentours.

Bordant le nord-est du territoire entre 208 et 199 mètres d'altitude, l'Eure est le principal cours d'eau qui arrose la commune des Menus.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Les Menus est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[2],[3],[4]. La commune est en outre hors attraction des villes[5],[6].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Meuilla, Mesnilia alias Menus, Mesnuz versus Manotum en 1351[7], Mesnus en 1793, Menus en 1801[8].

L'origine du toponyme Les Menus est incertaine. L'hypothèse de l'ancien français mesnil, « domaine rural », est généralement évoquée[9],[10].

Le gentilé est Menusien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1977[11] mai 2020 Pierre Vaugon[12] SE Agriculteur
mai 2020[13] En cours Denis Guillet SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[15].

En 2018, la commune comptait 237 habitants[Note 3], en augmentation de 22,16 % par rapport à 2013 (Orne : −2,51 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Les Menus a compté jusqu'à 540 habitants en 1806.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
456455540451488450417424405
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
406386370354320293318280262
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
263246225251227236216216205
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
189153136118148185198234237
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée ».
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  7. Auguste Longnon, Pouillé de la province de Sens (1904), p. 161, p. 173H.
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse, .
  10. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 172.
  11. « Pierre Vaugon repart avec une liste renouvelée », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 octobre 2014).
  12. Réélection 2014 : « Les Menus (61290) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 juin 2014).
  13. « Denis Guillet devient maire des Menus », sur leshautsduperche.fr, communauté de communes des Hauts du Perche (consulté le 2 janvier 2021).
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  17. « Tableau : La Nativité », notice no PM61000477, base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :