Saint-Aubin-de-Bonneval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Aubin et Bonneval.
Saint-Aubin-de-Bonneval
Image illustrative de l'article Saint-Aubin-de-Bonneval
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Vimoutiers
Intercommunalité communauté de communes des Vallées d'Auge et du Merlerault
Maire
Mandat
Pascale Stallegger
2014-2020
Code postal 61470
Code commune 61366
Démographie
Population
municipale
147 hab. (2014)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 27″ nord, 0° 22′ 46″ est
Altitude Min. 153 m – Max. 234 m
Superficie 11,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Aubin-de-Bonneval

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Aubin-de-Bonneval

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Aubin-de-Bonneval

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Aubin-de-Bonneval

Saint-Aubin-de-Bonneval est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 147 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Une des vingt-six communes de Normandie consacrées à saint Aubin[1], dont quatre (-de-Bonneval incluse) dans l'Orne. Il s'agit de saint Aubin, évêque d'Angers au VIe siècle, noté sanctus Albinus en latin médiéval[2].

Bonneval est un toponyme roman de signification apparente et dont l'appellatif « val », vallée, est employé au féminin comme il était jadis parfois d'usage. Homonymie avec les nombreux Bonneval de France.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille des Hayes est mentionnée au château de Bonneval depuis le XVIe siècle, leurs armoiries se conjuguent ainsi : « de Gueules, à la croix d'argent, chargée d'un croissant de sable et de quatre merlettes ».

Le 14 juillet 1773, Louis-Joseph-Marie-Denis de Bonnechose épousa Marie-Charlotte des Hayes de Bonneval, fille de Jacques-François-Charles des Hayes, chevalier seigneur et patron de Saint-Aubin de Bonneval, lieutenant général honoraire du bailliage d'Orbec, et de feue Marie-Anne-Éléonore du Piperey de Marolles.

De ce mariage sont issus Casimir Édouard de Bonnechose, chevalier, né le 2 mars 1777 et Marie-Rosalie de Bonnechose, née le 11 octobre 1775[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ?  ? Hubert Langlois - -
 ?  ? Guy Bellamy - -
 ? juin 1995 Pierre Duhéron - Agriculteur
juin 1995 mars 2001 Michel Herbinière - Agriculteur
mars 2001 novembre 2002 Jean-Louis Moinet SE Expert en gestion
décembre 2002[4] mars 2008 Joseph Boisgontier SE Agriculteur
mars 2008[5] en cours Pascale Stallegger[6] SE Professeure retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 147 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Saint-Aubin-de-Bonneval[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
591 586 670 610 623 580 510 538 502
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
503 455 441 432 424 390 406 383 358
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
356 363 326 284 283 247 272 267 228
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014 -
258 216 203 150 149 159 150 147 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Aubin est un des rares exemples subsistant de narthex en colombage qui date du XVe siècle. Il est surmonté d'un clocher en ardoise plus récent. Par contre, la nef possède encore une corniche à arcature, portée par des modillons sculptés de la fin du XIIe ou du XIIIe siècle[10]. À l'intérieur se trouve un décor peint.
  • Château de Bonneval : l'ensemble des bâtiments peut être daté entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Il s'agit principalement d'un ouvrage en brique avec pierre en remplissage, d'un ancien logis en pan de bois hourdi de tuile et d'autres bâtiments en pan de bois hourdi en torchis sauf le colombier qui est en brique[11].

Activité culturelle et manifestations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. René Lepelley, Dictionnaire des noms de communes de Normandie, éditions Charles Corlet / Presses universitaires de Caen 1994. p. 216 - 217.
  2. François de Beaurepaire, Les noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, éditions Picard 1981.
  3. Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France…, t. 1, Paris, (lire en ligne), p. 219
  4. « Le maire Joseph Boisgontier ne se représente pas », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 octobre 2014)
  5. « Pascale Stallegger a été élue maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 octobre 2014)
  6. Réélection 2014 : « Saint-Aubin-de-Bonneval (61470) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 mai 2014)
  7. Date du prochain recensement à Saint-Aubin-de-Bonneval, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. Les guides bleus, Paris-Normandie, Normandie, Hachette 1994. p. 615
  11. « Château de Bonneval », notice no IA00120049, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :