Les Champeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Orne
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Orne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champeaux.
Les Champeaux
La maison natale de Charlotte Corday.
La maison natale de Charlotte Corday.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Vimoutiers
Intercommunalité communauté de communes des Vallées d'Auge et du Merlerault
Maire
Mandat
Jean Plumerand
2014-2020
Code postal 61120
Code commune 61086
Démographie
Gentilé Champeausiens
Population
municipale
127 hab. (2014)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 53′ 35″ nord, 0° 07′ 58″ est
Altitude Min. 142 m – Max. 267 m
Superficie 9,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Les Champeaux

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Les Champeaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Champeaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Champeaux

Les Champeaux, parfois appelée Les Champeaux-en-Auge, est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 127 habitants[Note 1] (les Champeausiens).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes des Champeaux[1]
Le Renouard Crouttes Camembert
Écorches des Champeaux[1] Camembert
Neauphe-sur-Dive Coudehard Camembert

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme désigne en ancien français un petit terrain. Le substantif est issu du latin campus, « terrain »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989[3] en cours Jean Plumerand[4] SE Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 127 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Les Champeaux[5]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].Les Champeaux a compté jusqu'à 493 habitants en 1841.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
231 323 360 307 340 493 471 454 427
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
427 405 348 364 394 348 297 273 284
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
293 266 220 233 200 203 189 212 211
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014 -
143 137 119 101 117 121 136 127 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Charlotte Corday (1768-1793), la plus célèbre criminelle ornaise, vécut sa jeunesse à la ferme du Ronceray, jusqu'à l'âge de treize ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :