Courgeoût

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Courgeoût
Courgeoût
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Bassin de Mortagne-au-Perche
Maire
Mandat
Yves Morinet
2014-2020
Code postal 61560
Code commune 61130
Démographie
Gentilé Courgeoûtiens
Population
municipale
446 hab. (2015 en diminution de 4,09 % par rapport à 2010)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 30′ 35″ nord, 0° 29′ 23″ est
Altitude Min. 165 m
Max. 279 m
Superficie 17,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Courgeoût

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Courgeoût

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Courgeoût

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Courgeoût

Courgeoût est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 446 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Courgeoût (ou Courgeoust) est un petit village du Perche proche de Mortagne-au-Perche.

Communes limitrophes de Courgeoût[1]
La Mesnière,
Boëcé
Bazoches-sur-Hoëne Saint-Hilaire-le-Châtel,
Saint-Langis-lès-Mortagne
La Mesnière Courgeoût[1] Saint-Langis-lès-Mortagne
Coulimer Coulimer, Parfondeval Saint-Langis-lès-Mortagne,
Parfondeval

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sus la forme Curia Gehoudi en 1203[2].

Le gentilé est Courgeoûtien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1984 mars 2008 Jean-Pierre Jarry SE  
mars 2008[3] en cours Yves Morinet[4] SE Chef de chantier
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2015, la commune comptait 446 habitants[Note 2], en diminution de 4,09 % par rapport à 2010 (Orne : -1,72 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Courgeoût a compté jusqu'à 952 habitants en 1846.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
863805866861932940952924934
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
859836850810749694699645624
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
601534481470450461477479425
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
373314309368451453456458459
2015 - - - - - - - -
446--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

En juin 1960, le syndicat d'initiatives de la ville décroche un match exhibition des Globetrotters de Harlem incluant la star NBA Wilt Chamberlain, dont le coup d'envoi est donné par le député Roland Boudet[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • L'affaire de la veuve Moreau, en date du 22 mars 1923, ayant eu lieu à Courgeoût, est jugée le 16 février 1924 aux assises de l'Orne, s'achevant par la condamnation capitale de Jean Badier[12].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Ernest Nègre - 1996 - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 985 - (ISBN 2600001336).
  3. « Yves Morinet est élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 septembre 2015)
  4. a et b Réélection 2014 : « Courgeoût (61560) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 juin 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Manoir de la Grossinière », notice no PA61000040, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  10. « Manoir du Jarossay », notice no PA61000012, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. Courgeoust, 479 habitants, Pascal Legendre, Basket Hebdo n°47, 24 juillet 2014
  12. Jean-François Miniac (préf. Alain Lambert), Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne, Paris, Éditions de Borée, coll. « Les Grandes Affaires criminelles », , 336 p. (ISBN 978-2-84494-814-4).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :