Champ-Haut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Champ-Haut
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Rai
Intercommunalité communauté de communes des Vallées d'Auge et du Merlerault
Maire
Mandat
André Allain
2014-2020
Code postal 61240
Code commune 61088
Démographie
Gentilé Campo-Haltiens
Population
municipale
48 hab. (2014)
Densité 9,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 36″ nord, 0° 19′ 29″ est
Altitude Min. 220 m – Max. 321 m
Superficie 5,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Champ-Haut

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Champ-Haut

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Champ-Haut

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Champ-Haut

Champ-Haut est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 48 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du pays d'Ouche, du pays d'Auge et de la campagne d'Alençon. Son bourg est à 6 km au nord-est du Merlerault, à 10 km au sud de Gacé et à 10 km à l'est de Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe[1].

La Touques prend sa source au sud du territoire communal.

Le point culminant (321 m) se situe en limite sud, près du lieu-dit le Parc Cardin. Le point le plus bas (220 m) correspond à la sortie du ruisseau des Viviers du territoire, au nord-ouest. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de Champ-Haut[2]
Lignères Orgères Orgères
Lignères Champ-Haut[2] Échauffour
Le Merlerault Le Merlerault, Les Authieux-du-Puits Échauffour

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Camp Haol en 1180 et Champ Hault en 1425[3]. Si Champ est issu sans surprise du latin campus, « champ », « terrain », Haut serait dérivé de l'anthroponyme germanique Hadulf[3],[4].

Le gentilé est Campo-Haltien[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1846 1877 Jean-Louis-Saint Edmée-Edmond de Manne   Dramaturge, journaliste, conservateur de la Bibliothèque nationale
         
juin 1995 mars 2001 Jean Bertru SE Retraité de l'agriculture
mars 2001[6] en cours André Allain[7] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de sept membres dont le maire et un adjoint[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 48 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Champ-Haut[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Champ-Haut a compté jusqu'à 220 habitants en 1841 et 1846.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
200 184 212 218 218 220 220 195 217
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
205 186 160 185 155 136 148 122 114
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
107 86 97 102 88 102 88 79 96
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014 -
69 62 59 55 54 52 50 48 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 3 : Formations dialectales (suite) et françaises, Genève, (lire en ligne), p. 1659
  4. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253247-9), p. 139
  5. « ouest-france.fr - Mairie de Champ-Haut » (consulté le 9 janvier 2010)
  6. « André Allain candidat à un second mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 28 février 2015)
  7. a et b Réélection 2014 : « Champ-Haut (61240) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 10 juin 2014)
  8. Date du prochain recensement à Champ-Haut, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « Œuvres mobilières à Champ-Haut », base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :