Pervenchères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Prévenchères.
Pervenchères
Pervenchères
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
Blason de Pervenchères
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Mortagne au Perche
Maire
Mandat
Philippe Picq
2014-2020
Code postal 61360
Code commune 61327
Démographie
Gentilé Pervenchérois
Population
municipale
337 hab. (2015 en diminution de 10,37 % par rapport à 2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 18″ nord, 0° 25′ 32″ est
Altitude Min. 143 m
Max. 227 m
Superficie 28,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Pervenchères

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Pervenchères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pervenchères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pervenchères

Pervenchères est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 337 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est à l'ouest du Perche. Son bourg est à 11 km au sud-est du Mêle-sur-Sarthe, à 12 km au nord-est de Mamers, à 14 km au nord-ouest de Bellême et à 15 km au sud-ouest de Mortagne-au-Perche[1].

Couvrant 2 835 hectares, le territoire de Pervenchères était le plus étendu de son canton.

L'Huisne, qui prend sa source sur la commune voisine de La Perrière, traverse puis limite l'est du territoire communal.

Le point culminant (227 m) se situe au nord, près du lieu-dit la Butte. Le point le plus bas (143 m) correspond à la sortie de la Pervenche du territoire, au nord-ouest. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de Pervenchères[2]
Vidai,
Barville
Saint-Julien-sur-Sarthe, Saint-Quentin-de-Blavou Coulimer
Les Aulneaux (72),
Contilly (72)
Pervenchères[2] Saint-Jouin-de-Blavou
Montgaudry Montgaudry La Perrière

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous la forme Parvanchieres en 1373[3] et Pervancheres vers 1769[4]. Il serait issu du latin pervinca, « pervenche »[3],[5].

Le gentilé est Pervenchérois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Pervenchères

Les armes de la commune de Pervenchères se blasonnent ainsi :
D'argent aux six corolles de pervenche d'azur ordonnées 3, 2 et 1[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1920 1933 René Dupray de La Mahérie Républicain et social Ingénieur agricole, député en 1932-1933
         
1995 mars 2008 Daniel Laforêt   Notaire
mars 2008[7] en cours Philippe Picq[8] SE Cadre de l'industrie aéronautique, retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Le 31 décembre 2012, la commune a quitté la communauté de communes du Pays de Pervenchères, qui a été dissoute. Le lendemain, le 1er janvier 2013, la commune a intégré la communauté de communes du Bassin de Mortagne-au-Perche.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2015, la commune comptait 337 habitants[Note 2], en diminution de 10,37 % par rapport à 2010 (Orne : -1,72 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Pervenchères a compté jusqu'à 1 011 habitants en 1846.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
883 771 997 948 981 988 1 011 994 979
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
955 900 902 863 856 809 751 718 703
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
657 633 553 544 543 606 600 560 498
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
471 404 390 397 387 391 392 347 337
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Manoir de Vauvineux et sa chapelle, inscrits au titre des Monuments historiques depuis le 24 mai 1974[13].
  • Église Notre-Dame-de-l'Assomption abritant un ensemble autel-retable-tabernacle-tableau, un pilier, des fonts baptismaux et trois statues classés à titre d'objets aux Monuments historiques[14].
  • Au lieu-dit la Lambonnière, un chêne vieux de 500 ans a été remis en valeur par l'association Faune et Flore.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Pervenchères dans les arts[modifier | modifier le code]

Dans son roman Sébastien Roch, Octave Mirbeau attribue au personnage éponyme des origines pervenchéroises.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. Carte de Cassini sur Géoportail.
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2, notice BnF no FRBNF36174448), p. 197
  6. « GASO, la banque du blason - Pervenchères Orne » (consulté le 5 avril 2013)
  7. « Philippe Picq élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 novembre 2014)
  8. a et b Réélection 2014 : « Pervenchères (61360) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 7 juin 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  13. « Manoir de Vauvineux », notice no PA00110887, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Œuvres mobilières à Pervenchères », base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :