La Chapelle-Montligeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Chapelle-Montligeon
La Chapelle-Montligeon
La basilique Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Mortagne au Perche
Maire
Mandat
Patrick Pasquier
2020-2026
Code postal 61400
Code commune 61097
Démographie
Gentilé Montligeonnais
Population
municipale
520 hab. (2017 en diminution de 18,37 % par rapport à 2012)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 01″ nord, 0° 39′ 12″ est
Altitude Min. 144 m
Max. 232 m
Superficie 8,33 km2
Élections
Départementales Canton de Mortagne-au-Perche
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
La Chapelle-Montligeon
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
La Chapelle-Montligeon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-Montligeon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-Montligeon
Liens
Site web www.chapelle-montligeon.fr

La Chapelle-Montligeon est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 520 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans l'arrondissement de Mortagne-au-Perche, le village est à une altitude d'environ 160 m et se trouve sur une superficie de 8,33 km2[1]. Situé dans la région naturelle du Perche, il appartient au parc naturel régional du Perche. La grande ville la plus proche de la commune est Alençon, à 42 km. Paris est à environ 131 km.

  • Forêt domaniale de Réno-Valdieu[2].
  • Le mont Ligeon, de 223 mètres de hauteur, donne un point de vue sur la vallée de l’Huisne.
  • La rivière la Vilette traverse le village.
  • Le climat est océanique avec des étés tempérés.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme La Chapelle-Mont-Ligeon en 1801[4].


Le gentilé est Montligeonnais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? 2006 (?) Jacques Richard    
juillet 2006 En cours Patrick Pasquier[5] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2017, la commune comptait 520 habitants[Note 2], en diminution de 18,37 % par rapport à 2012 (Orne : -2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).La Chapelle-Montligeon a compté jusqu'à 1 032 habitants en 1821.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
9158089711 0329581 004997973953
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
887833770731637623650813790
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
784741627668648701688719687
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2017
710711858786716658636550520
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Les activités des habitants de la commune sont la culture, la production animale, la construction, la sylviculture et l'exploitation forestière[9].

Produits régionaux[modifier | modifier le code]

La région est connue pour le bœuf et les volailles du Maine, le porc, les volailles et le cidre de Normandie.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La basilique Notre-Dame.
L'église Saint-Pierre.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

La commune est un village fleuri (trois fleurs) au concours des villes et villages fleuris[14].

Sports[modifier | modifier le code]

  • La Saint-Paul montligeonnaise fait évoluer deux équipes de football en divisions de district[15].
  • Il existe plusieurs circuits 4 circuits V.T.T. dans la forêt de Réno-Vladieu : la chute de Beillard (9 km), le Mont Ligeon (16 km), les vieux arbres de la Gautrie (22 km) et la vallée de la Commeauche (32 km)[16].
  • S'agissant de la randonnée pédestre, la commune compte également 6 itinéraires : Perche-Réno (2,5 km), la chute de Beillard (5 km), le Mont Ligeon (5 km), les Grandes Noues (6 km), la Ligne du Tram (9 km) et le Valdieu (22 km)[17].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Né le , à Bellavilliers, à l'orée de la forêt de Bellême, l’abbé Paul Buguet, curé de La Chapelle-Montligeon depuis 1878, fonde, en 1884, « L'œuvre expiatoire pour les âmes délaissées du purgatoire ». Projet grandiose qui entraîne la construction, de 1894 à 1911, de tout un ensemble : basilique, imprimerie (avec édition d'un "Bulletin"), logements ouvriers. L'abbé Buguet décède à Rome le . Le , le corps de l'abbé Buguet est inhumé dans la crypte de « sa » basilique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/61097_La%20Chapelle-Montligeon.html
  2. http://www.viamichelin.fr/web/Cartes-plans/Carte_plan-La_Chapelle_Montligeon-61400-Orne-France?strLocid=31NDJxZXAxMGNORGd1TkRnek9RPT1jTUM0Mk5UTTFNZz09
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. a et b Réélection 2014 : « La Chapelle-Montligeon (61400) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 juin 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  9. http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-la-chapelle-montligeon.html#la_commune
  10. root, « Patrimoine », sur montligeon.fr, La Chapelle Montligeon, (consulté le 25 septembre 2020).
  11. « Basilique Notre-Dame », notice no PA00110773, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. Orgue Gutschenritter
  13. Laurence de Calan, Presybtères du Perche, éditions des Amis du Perche, collection "Présence du Perche", juillet 2012, p. 65-68. [ (ISBN 978-2-900122-983)]
  14. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le 16 décembre 2011)
  15. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – St Paul Montligeonnaise » (consulté le 16 décembre 2011)
  16. admMontligeon, « Circuits Vélo Tout Terrain », sur montligeon.fr, La Chapelle Montligeon, (consulté le 25 septembre 2020).
  17. admMontligeon, « Randonnées au départ de La Chapelle Montligeon », sur montligeon.fr, La Chapelle Montligeon, (consulté le 25 septembre 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]