Vias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vias (homonymie).
Vias
Remparts
Remparts
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Hérault
Arrondissement Béziers
Canton Agde
Intercommunalité Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée
Maire
Mandat
Jordan Dartier
2014-2020
Code postal 34450
Code commune 34332
Démographie
Gentilé Viassois
Population
municipale
5 328 hab. (2011)
Densité 164 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 18′ 49″ N 3° 25′ 09″ E / 43.3136111111, 3.41916666667 ()43° 18′ 49″ Nord 3° 25′ 09″ Est / 43.3136111111, 3.41916666667 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 33 m
Superficie 32,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vias

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vias

Vias (en occitan Viàs) est une commune française, située dans le département de l'Hérault en région Languedoc-Roussillon.

Ses habitants sont appelés les Viassois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

La commune est à 17 km de Béziers par l'Est, 40 km de sa préfecture Montpellier par l'A9 à l'Ouest et longe la mer Méditerranée avec les villes suivantes : à l'Est : Portiragnes, Sérignan et Valras la plage des biterrois et à l'Ouest : Agde, Marseillan, Sète connu pour son port de pêche, Frontignan et longe jusqu'à La Grande-Motte la plage des Montpellierains.

Vias se situe près de Béziers, et est quasiment liée à Vias-plage qui touche et longe la mer. Situé à environ 10 minutes d'Agde en voiture et à deux fois plus de Béziers, Vias est un petit village viticole, et les adolescents viassois se rendent pour la plupart au collège de Bessan. Le ramassage scolaire par bus d'Hérault transport Agde s'effectue à partir de plusieurs arrêts de bus vers le village connu pour son fameux "rosé de Bessan".

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Vias

Les armes de Vias se blasonnent ainsi : d'or aux trois pals de gueules, au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or[1].

Histoire[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ? 28 janvier 1793 Pierre Bernard    
28 janvier 1793 28 brumaire an 4 Mathieu Alicotis    
28 brumaire an 4 10 frimaire an 6 Pierre Daurel    
10 frimaire an 6 8 messidor an 8 Antoine Nicolas    
8 messidor an 8 21 novembre 1809 Antoine Barral    
21 novembre 1809 7 août 1830 de Rascas de Palignan    
20 mars 1815 8 juillet 1815 François Vieu    
21 septembre 1830 13 avril 1832 Alexandre Alicotis    
13 avril 1832 24 juin 1834 Honoré Anselme    
24 juin 1834 21 janvier 1837 Alexandre Alicotis    
21 janvier 1837 30 janvier 1838 Alexis Murat    
30 janvier 1838 18 novembre 1840 Anselme Gay    
18 novembre 1840 30 janvier 1851 Charles Duvern    
30 janvier 1851 25 juillet 1853 Alexandre Bosc    
25 juillet 1853 9 avril 1858 Antoine Galibert    
9 avril 1858 25 septembre 1870 Adrien Caillet    
25 septembre 1870 2 avril 1874 Lucien Jalabert    
2 avril 1874 8 juin 1876 Paul Jouve    
8 juin 1876 8 octobre 1876 Baptiste Albat    
8 octobre 1876 12 septembre 1877 Jean Maffre    
12 septembre 1877 31 décembre 1877 Paul Jouve    
31 décembre 1877 22 janvier 1878 François Castan    
22 janvier 1878 16 mai 1892 Jean Marseillan    
16 mai 1892 24 juin 1912 Armand Malafosse    
24 juin 1912 10 décembre 1919 Jean Balestie    
10 décembre 1919 14 juin 1925 Abel Estournet    
14 juin 1925 29 avril 1945 Augustin Fabre    
29 avril 1945 19 mars 1983 Yvon Vieu   Docteur
19 mars 1983 22 mars 2008 Michel Saint-Blancat    
22 mars 2008 30 mars 2014 Richard Monedero DVG  
30 mars 2014 en cours Jordan Dartier DVD Avocat

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 5 328 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 416 1 379 1 550 1 587 1 761 1 640 1 771 1 800 1 825
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 761 1 854 1 942 2 070 2 201 2 279 2 445 2 392 2 526
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
2 180 2 145 2 425 2 397 2 293 2 117 1 793 2 126 2 216
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 - -
2 364 2 582 2 934 3 517 4 354 5 313 5 328 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3])
Histogramme de l'évolution démographique


Économie[modifier | modifier le code]

Du fait de sa localisation géographique, le tourisme est prépondérant dans l'économie viassoise. Il anime la station balnéaire de Vias-Plage et notamment les commerces, les campings (2ème ville de France, après Argelès-sur-Mer, en nombre de camping) ainsi que le parc d'attractions Europark.

Établissements
Nombre d'établissements actifs au 31 décembre 2009 676
Part de l'agriculture, en % 9,3
Part de l'industrie, en % 5,2
Part de la construction, en % 11,2
Part du commerce, transports et services divers, en % 66,6
dont commerce et réparation auto, en % 22,2
Part de l'administration publique, enseignement, santé et action sociale, en % 7,7
Part des établissements de 1 à 9 salariés, en % 21,4
Part des établissements de 10 salariés ou plus, en % 3,4

Source : Insee, CLAP (connaissance locale de l'appareil productif).
[1]

Transports[modifier | modifier le code]

Le pont de la D612 sur le Canal du Midi.

Vias est relié a Agde par le TAD 10 qui relie Portiragnes a Agde par Vias. L’été, une navette plage relie Vias a Vias-plage.

Vias est Traversé par la D612 est à partir de Vias, est sous forme de voie rapide en 1 voie. La D612A elle rejoint l'A9 en voie rapide est la D912 par de Vias est rejoint Agde en évitant la voie rapide.

Vias possédé sur sa commune Aéroport de Béziers - Vias est une halte ferroviaire qui fonctionne comme une PANG (Point d’Accueil Non Gérer).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

St-Jean-Baptiste.
Un bateau sur le Canal du Midi.

Jumelage[modifier | modifier le code]

La commune de Vias est jumelée avec :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Catarina et Jean-Paul Fernon, Armorial des communes de l'Hérault, Artistes en Languedoc (ISSN 1264-5354), p. 73
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :