Valras-Plage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Valréas.
Valras-Plage
Valras-Plage
Valras-Plage
Blason de Valras-Plage
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Hérault
Arrondissement Arrondissement de Béziers
Canton Canton de Béziers-4
Intercommunalité Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée
Maire
Mandat
Guy Combes
2014-2020
Code postal 34350
Code commune 34324
Démographie
Population
municipale
4 465 hab. (2011)
Densité 1 900 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 14′ 52″ N 3° 17′ 30″ E / 43.2477777778, 3.2916666666743° 14′ 52″ Nord 3° 17′ 30″ Est / 43.2477777778, 3.29166666667  
Altitude Min. 0 m – Max. 10 m
Superficie 2,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Valras-Plage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Valras-Plage

Valras-Plage (en occitan Valrans) est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Languedoc-Roussillon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Valras-Plage est une station balnéaire française située sur la mer Méditerranée dans le golfe du lion

Traditionnellement, Valras-Plage est la plage de Béziers et des Biterrois. La commune est située à l’embouchure de l’Orb et se trouve à 11 km de Béziers, à 30 km de Narbonne.

Situation de Valras-Plage

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Valras-Plage
Sérignan
Vendres Valras-Plage Mer Méditerranée

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

L'altitude de la commune varie entre 0, au niveau de la mer, et 10 mètres[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'embouchure de l'Orb se situe à Valras-Plage, séparant le territoire de la commune en deux, entre la partie urbanisée au sud et la partie rurale ou naturelle au nord.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières
  • La D 19 traverse la partie septentrionale de la commune. Elle rejoint plus loin la D 64 en direction de Vendres à l'ouest ou de Sérignan au nord.
  • La D 37E10 traverse la commune dans presque toute sa longueur et rejoint au sud-ouest la partie littorale de Vendres.
Transports

Le tramway de Béziers, reliant Béziers à Valras-Plage, a fonctionné de 1879 à 1948.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La création d'une ligne de chemin de fer en 1846 démocratisa l'attirance des baigneurs pour Valras. Les Biterrois et Sérignanais furent les premiers adeptes des bains de mer en 1855.

C’est en 1901 qu’arriva le tramway électrique, ainsi que la multiplication des équipements d’accueil (hôtels, chalets, cafés). Valras devint alors une station balnéaire.

Après avoir appartenu à la commune de Sérignan jusqu’au 18 février 1931, Valras devint une commune indépendante avec la création du premier conseil municipal. La commune de Valras s'étend sur 235 hectares ; Sérignan a conservé 2 751 hectares. Dans la décennie qui suivit la création de la commune, plan d’urbanisme et d’adduction d’eau sont les deux priorités de l’action municipale. La station fut développée selon une structure en « T », la voie principale étant donnée par l’axe de communication qui relie le village à l’arrière-pays.

Autrefois village de pêcheurs, la ville en a gardé les caractéristiques traditionnelles tout en se modernisant à partir notamment des années 1960-1970, se voulant ainsi une ville attractive tout au long de l’année.

La construction du port de plaisance date des années 1971-1972. Cela correspond au début du déclin de la pêche et des métiers associés. Le port de plaisance de Valras-Plage comptait en 2012 220 anneaux, complétés par 130 anneaux sur les berges de l’Orb.

Le 31 juillet 2012, un grave accident aérien est évité de peu, lorsqu'un avion publicitaire s'abîme en mer[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ?  ? Emile Turco PCF Conseiller général (1973-1983)
1983 mars 1989 André Thiroine DVD  
1989 mars 2008 Claude Villeneuve DVD Conseiller général (1996-2004)
mars 2008 en cours Guy Combes DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 4 465 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1931. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
974 1 161 1 118 1 485 1 698 2 190 2 539 2 588 3 043
1999 2006 2008 2011 - - - - -
3 625 4 298 4 485 4 465 - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Le Groupe Tranchant est propriétaire d'un casino à Valras-Plage.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame du Perpétuel Secours construite en 1913 et agrandie dans les années 1950

Au début du XXe siècle, Valras-Plage s'ornait, au bord de l'Orb, d'un groupement de grandes cabanes en roseaux servant d'habitations à des pêcheurs. En forme de nefs bi-absidiales (terminées par une abside et une croupe aux deux extrémités), avec pour charpente deux poteaux montant de fond et portant une panne faîtière, ces cabanes de pêcheurs figurent sur une carte postale des années 1900.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Bousgarbiès (1889-1947) : homme politique mort à Valras-Plage ;
  • Joan Casanovas (1890-1942) : homme politique catalan mort à Valras-Plage ;
  • Jean Gau (1902-1979) : navigateur lié au port de Valras auquel il a donné son nom ;
  • Michel Fabre (1956-) : joueur de rugby devenu propriétaire d'un bar à Valras-Plage.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Valras-Plage

Les armes de Valras-Plage se blasonnent ainsi :

de gueules à un demi soleil d'or au naturel mouvant d'une champagne d'azur, à deux hippocampes affrontés d'argent brochant sur le tout[5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice Cassini de Valras-Plage
  2. blog.avionslegendaires.net [Crash] Un avion publicitaire s’abîme au large de Valras-Plage.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  5. Armorial des communes de l'Hérault, Didier Catarina, Jean-Paul Fernon, avec le concours de Jacky David, éd. Artistes en Languedoc, 2004, (ISSN 1264-5354), p. 72.