Consonne fricative bilabiale voisée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis API β)
Aller à : navigation, rechercher
Consonne fricative bilabiale voisée
Symbole API β
Numéro API 127
Unicode U+03B2
X-SAMPA B
Kirshenbaum B

La consonne fricative bilabiale voisée est un son consonantique assez peu fréquent dans les langues parlées. Le symbole dans l'alphabet phonétique international est [β]. Ce symbole est semblable à la lettre grecque bêta minuscule (β).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voici les caractéristiques de la consonne fricative bilabiale voisée :

  • Son mode d’articulation est fricatif, ce qui signifie qu’elle est produite en contractant l’air à travers une voie étroite au point d’articulation, causant de la turbulence ;
  • Son point d’articulation est bilabial, ce qui signifie qu’elle est articulée avec les deux lèvres ;
  • Sa phonation est voisée, ce qui signifie que les cordes vocales vibrent lors de l’articulation ;
  • C’est une consonne orale, ce qui signifie que l’air ne s’échappe que par la bouche ;
  • C’est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l’air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés ;
  • Son mécanisme de courant d’air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu’elle est articulée en poussant l’air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français[modifier | modifier le code]

Le français ne possède pas le [β], il aurait tendance à être confondu avec les consonnes [b] ou [v].

Autres langues[modifier | modifier le code]

Le [β] existe dans plusieurs dialectes de l'espagnol européen, où il est représenté par la lettre v. Dans d'autres dialectes, comme ceux de l'espagnol latino-américain, b et v sont spirants et prononcés [β̞]. On rencontre aussi ce son dans certaines langues africaines, comme l'éwé, où il est représenté par la lettre latine additionnelle ʋ.

Le son [β] est fréquent dans les langues océaniennes, où il est généralement orthographié v. On le trouve par exemple en fidjien, en mwotlap, en araki, en vitu, en futuna-aniwa, en hiw et en dorig.

Voir aussi[modifier | modifier le code]