Pinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pinet (homonymie).
Pinet
Mairie de Pinet
Mairie de Pinet
Blason de Pinet
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Hérault
Arrondissement Béziers
Canton Florensac
Intercommunalité Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée
Maire
Mandat
Gérard Barrau
2014-2020
Code postal 34850
Code commune 34203
Démographie
Gentilé Pinetois
Population
municipale
1 414 hab. (2011)
Densité 160 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 24′ 20″ N 3° 30′ 36″ E / 43.4055555556, 3.51 ()43° 24′ 20″ Nord 3° 30′ 36″ Est / 43.4055555556, 3.51 ()  
Altitude 13 m (min. : 5 m) (max. : 68 m)
Superficie 8,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pinet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pinet

Pinet est une commune française située dans le département de l'Hérault et la région Languedoc-Roussillon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

Située au creux d'un vallon, cette commune est une productrice de bon vin. Le village est entouré de vignes à perte de vue. Le Picpoul qu'elles produisent est le vin idéal pour déguster les fruits de mer de l'étang de Thau.

Le village est connu pour sa côte qui départage les coureurs cyclistes lors de la course du Midi libre.

Certes l'autoroute passe au nord du village, elle n'est cependant pas audible dans la majorité de la commune. L'étang de Thau au sud du village est un lieu de pêche pour crustacés et offre de magnifiques points de vues.

Le village est à 25 minutes de la ville d'Agde, haut lieu de sorties pour les jeunes Pinétois.

Village le plus proche: Pomérols, 2 km Gendarmerie la plus proche: Florensac, 4,7 km par le chemin de la Gardie, 6 km par la départementale. Hôpital le plus proche:

  • Hôpital de campagne de Pézenas 13 km,
  • Centre hospitalier le plus proche: Sète 3/4 d'heure de route en direction de Mèze.

Collège de rattachement: Marseillan. 2 bus par jour pour s'y rendre, plusieurs bus retour par jour. Lycée de rattachement: Agde 18 km, ou Pézenas sur dérogation.

Un bosquet de Pins d'Alep
Sentier

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Pierre Thieule DVG  
mars 2008   Gérard Barrau    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 414 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
238 328 349 462 501 518 488 551 556
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
592 651 733 774 822 648 614 645 690
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
782 801 852 965 931 915 904 823 808
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
806 814 805 827 904 990 1 183 1 205 1 402
2011 - - - - - - - -
1 414 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Dans l'église, récemment rénovée, une magnifique crèche animée est visible toute l'année. Elle est une image de la vie du village.

La cave coopérative est une véritable fourmilière d'activité à la saison des vendanges.

Une jolie place de la mairie est très agréable en plein centre du village pour profiter de l'air frais au bord de la fontaine.

La place du Mail est l'endroit où tous les étés, lors de la fête du village, de multiples animations sont organisées, notamment des jeux de vachettes et jeux traditionnels équestres.

Église.

Le château de Pinet est construit au début du XXe siècle par l'architecte bordelais Garros, dans un style néorenaissance anglaise, pour Ludovic Gaujal. Il s'inspire pour cela du château de Libouriac construit en 1885 pour les parents de Ludovic Gaujal à Béziers. Il s'agit de l'un des tout derniers châteaux construits dans la région, la mode se tournant vers des demeures plus commodes à habiter. Les Gaujal sont présents à Pinet depuis le XVIIIe siècle et le mariage d'Antoine Gaujal avec Anne Guinard de Pinet.

L'animal totémique de Pinet est la chenille.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre Thieule a été le maire de la commune pendant plusieurs mandats.
  • Son fils Pierre a été maire durant plusieurs mandats.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Pinet est jumelée avec

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :