Submersion marine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec transgression marine
Submersion marine suite à la tempête Xynthia à Sainte-Marie-de-Ré sur l'île de Ré (Charente-Maritime)
Submersion marine à la Nouvelle-Orléans (USA) due à l'ouragan Katrina et à la rupture des digues de protection de la ville en 2005.
Acqua alta sur la place San Marco à Venise

Une submersion marine est une inondation temporaire de zone côtière[1], générée par la mer[2] voisine, avec de l'eau salée ou saumâtre. Elle commence lorsque les plus hauts jets d'eau de mer de la bordure maritime dépassent la crête des accumulations littorales[3], provoquant un transfert d'eau et parfois de sédiments sur le versant terre du cordon littoral.

La capacité de ce risque naturel à engendrer des modifications du trait de cote dépend beaucoup de l'énergie des vagues[3] déversantes. Les brèches pouvant être ainsi créées dans les dunes ou les digues[4] littorales sont souvent déterminantes dans l'ampleur du phénomène.

La submersion marine se distingue de la transgression marine surtout par son aspect éphémère (quelques heures / jours). À l'échelle des temps géologiques, une succession de submersions marines de plus en plus envahissantes indique une transgression marine.

Causes[modifier | modifier le code]

Ses causes sont souvent en lien avec une heure de marée haute à fort coefficient et/ou un raz-de-marée et peuvent être :

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les principales caractéristiques de la submersion marine, déterminant le niveau d'aléa, sont :

Événements historiques récents[modifier | modifier le code]

Prévention / Protection[modifier | modifier le code]

D'important travaux sont parfois entrepris pour lutter contre ces effets dommageables, comme par exemple :

Un particulier qui souhaite limiter les effets d'une submersion marine pour lui-même, sa famille, dans son habitation ou sur son parcours de circulation, peut envisager les consignes de sécurité / conseils de comportement suivants :

Quand ? Comment ?
Bien avant (prévention) :
anticiper et s’organiser
  • S’informer des risques (ex : Plan de prévention des risques), des modes d’alerte et des consignes (ex dans le Dossier d'information communal sur les risques majeurs) en mairie ;
  • Élaborer les dispositions nécessaires à sa mise en sûreté ;
    • Prévoir dans son logement une zone refuge hors d'eau avec une issue vers le haut, facilement accessible de l'intérieur (en particulier depuis les chambres) pour tous, utilisable sans éclairage ni électricité : étage supérieur (avec une ouverture de visibilité / d'évacuation pour les secours), toit ;
    • Identifier le disjoncteur électrique et le robinet d’arrêt du gaz ;
    • Amarrer les cuves et les gros objets pouvant flotter ;
    • Repérer les points hauts relativement voisins hors zone submersible et la submersibilité du parcours pour les atteindre : pour le stationnement de véhicule(s) ;
    • Mettre hors d’eau les meubles et objets précieux : papiers personnels, album de photos, factures…, les matières et les produits dangereux ou polluants ;
    • Prévoir les équipements minimum : radio à piles, réserve d'eau potable et de produits alimentaires, papiers personnels, médicaments urgents, vêtements de rechange, couvertures …
  • Matérialiser par des balises spécifiques les piscines (risque de noyade dans l'eau trouble des sauveteurs et / ou de riverains) ;
  • Réaliser un exercice de sécurité (mise en sureté) chaque année ;
Pendant (protection) :
Agir efficacement
  • Au moment de l'alerte (vigilance météorologique, radio, appel téléphonique) :
    • S'informer par radio (ou auprès de la mairie) de la montée des eaux (prévoir une marge (survenue plus tôt / plus haut)), des consignes à suivre (évacuation, ...) ;
    • Sauf si votre logement n'a pas de zone refuge hors d'eau, n'entreprendre une évacuation externe que si vous en recevez l'ordre des autorités dans le lieu alors indiqué ;
    • N'utiliser les pièces submersibles que pour un usage secondaire ;
    • Fixer / amarrer les éléments mobiliers pouvant être emportés (poubelle, meubles de jardin, réserve de bois de chauffage, etc.) ;
    • Disposer les balises spécifiques de piscine ;
    • Monter les équipements de secours et les objets précieux ;
    • Couper les arrivées de gaz, d'eau et d'électricité ;
  • Lors de la submersion :
    • Ne pas tenter de rejoindre ses proches à l'extérieur ou d’aller chercher ses enfants à l’école ;
    • Monter dans les étages ;
    • Éviter de téléphoner afin de libérer les lignes pour les secours ;
Après (résilience) :
surmonter
  • Informer les autorités de tout danger ;
  • Aider les personnes sinistrées ou à besoins spécifiques ;
  • Après le retrait complet de l'eau :
    • Aérer ;
    • Désinfecter à l'eau de javel ;
    • Chauffer dès que possible ;
    • Ne rétablir le courant électrique que si l'installation est sèche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Stéphanie Beucher, Yvette Veyret et Magali Reghezza, Les risques, Breal, coll. « Capes-Agrégation »,‎ 2004, 203 p. (ISBN 2749504376), p. 87
  2. http://wikhydro.developpement-durable.gouv.fr/index.php/Changement_climatique_-_submersions_marines
  3. a et b Pierre Stephan, Les flèches de galets de Bretagne : Évolutions passées, présentes et futures, Paris, L'Harmattan,‎ 2011, 256 p. (ISBN 2296459498), p. 120
  4. Paul Royet et Stéphane Bonelli, Digues maritimes et fluviales de protection contre les submersions, Versailles, Lavoisier, coll. « Hermès Sciences »,‎ 2013, 712 p. (ISBN 978-2-7462-4536-5), p. 628
  5. Stéphane Hallegatte et Valentin Przyluski, Gestion des risques naturels : Leçons de la tempête Xynthia, Versailles, Quae, coll. « Matière à débattre et décider »,‎ 2012, 264 p. (ISBN 2759218201), p. 50-51
  6. Camille Daubord, Caractérisation de 7 événements de tempête de l'automne-hiver 2013-2014 à partir des données marégraphiques, Brest, SHOM,‎ 2014, 37 p. (lire en ligne)
  7. http://littoral.aquitaine.fr/Submersions-marines.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]