Richard Blood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Henry Blood

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ricky Steamboat.

Données générales
Nom complet Richard Henry Blood
Nom de ring Ricky "The Dragon" Steamboat
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 28 février 1953 (61 ans),
West Point, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 5 10 (1,78 m)[1]
Poids 235 lb (107 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) retraité(e)
Fédération(s) American Wrestling Association
National Wrestling Alliance
World Wrestling Federation
World Championship Wrestling
New Japan Pro Wrestling
Entraîné(e) par Verne Gagne
The Iron Sheik
Carrière pro. 15 février 1976[1]Septembre 1994

Richard Henry Blood, mieux connu sous le nom de Ricky "The Dragon" Steamboat, est un catcheur américain né le 28 février 1953 à West Point.

Il est l'un des rares catcheurs à avoir incarné sur les ring un babyface pendant toute sa longue carrière. Il est connu pour son travail avec l'American Wrestling Association (AWA), la National Wrestling Alliance (NWA), la World Championship Wrestling (WCW) et la World Wrestling Federation (WWF).

Le 4 avril 2009, il devient Hall of Famer en étant introduit par Ric Flair lors de la cérémonie de WrestleMania XXV[2].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Blood a grandi à Saint Petersburg et a été diplômé au Boca Ciega High School à Gulfport (en) où il a pratiqué la lutte, obtenant le titre de champion de l'état de Floride. Il étudie ensuite au St. Petersburg College (en) où sa petite-amie de l'époque partage sa chambre avec la fille de Verne Gagne, le promoteur de l'American Wrestling Association[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts à l'American Wrestling Association et National Wrestling Alliance(1976-1985)[modifier | modifier le code]

Blood s'entraîne à l'American Wrestling Association (AWA) auprès de Gane ainsi que de l'Iron Sheik et commence sa carrière sous le nom de Dick Blood le 15 février 1976[1]. En mai, il va en Floride où Eddie Graham, le promoteur de la Championship Wrestling of Florida, constate qu'il ressemble à Sam Steamboat (en) et décide de le présenter comme étant le neveu de Sam, Sam Steamboat Jr. avant de prendre le nom de Ricky Steamboat[4].

En 1977, il travaille principalement à la Mid-Atlantic Championship Wrestling où il devient le 15 juin champion Télévision de la National Wrestling Alliance (NWA) après sa victoire sur Ric Flair et perd ce titre le 12 octobre[5],[6]. Le 21 octobre, il devient champion des États-Unis de la NWA en battant encore une fois Ric Flair, il perd ce titre le 1er janvier 1978 face à Blackjack Mulligan (en)[7],[8].

Il commence à faire équipe avec Paul Jones (en) avec qui il remporte le championnat du monde par équipe de la NWA dans sa version Mid-Atlantic[9] le 23 avril 1978 et le perdent le 7 juin[10],[11].

World Wrestling Federation (1985-1988)[modifier | modifier le code]

Lors de Wrestlemania III, il bat Randy Savage et devient Champion Intercontinental.

Retour à la NWA et World Championship Wrestling (1989)[modifier | modifier le code]

New Japan Pro Wrestling et retour à la WWF (1990-1991)[modifier | modifier le code]

Retour à la WCW (1991-1994)[modifier | modifier le code]

Alors que les fans croyaient que Steamboat prenait sa retraite,cependant Steamboat revint à la WCW vers novembre 1991 après avoir quitée la WWF suite à un désaccord avec la direction. En effet,lors du Halloween Havoc 1991 juste avant le show,Barry Windham et Dustin Rhodes viennent juste d'arrivés et Bischoff allaient les interviewer mais Anderson et Zbysko les attaquent et Zbysko blessa le genou Windham avec la portière de son voiture. Lors du Clash Of The Champions,on apercevait un homme déguisé en dragon et donc c'est le Dragon qui fait son retour triomphal en battant Arn Anderson & Larry Zbysko pour les WCW World Tag Team Championship avec Rhodes. Ils perdront leurs titres dans un house show le 12 janvier face à Anderson et Boby Eaton(qui est devenu un heel juste après Clash Of The Champions). À partir de l'année 1994,Steamboat engage une feud avec son ancien rival Ric Flair pour le WCW World Heavyweight Championship en aboutissant le match à Spring Stampede ou le titre devenait vacant puisque les épaules des deux hommes était en même temps. La rivalité se prenait fin le 31 Juillet 1994 à WCW Main Event ou Steamboat faisait équipe avec Sting en battant Ric Flair et le champion U.S. de la WCW Steve Austin. Le 28 aout 1994 à Clash of Champions,il obtient un match de revanche pour le WCW United States Heavyweight Championship et il bat Steve Austin ou il souffrait une blessure au dos. Lors à Fall Brawl,il donna son titre U.S. à Austin et donc finalement il est remplacé par Jim Duggan sous l'ordre du commissionnaire de la WCW Jim Bockwinkel,dont ce dernier remporte le titre rapidement. Durant son convalescence,Steamboat fut viré par le président de la WCW Eric Bischoff par Federal Express sans raison.

Apparitions à la WWE (2005-...)[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 2009, Steamboat est introduit au WWE Hall of Fame par Ric Flair. Lors de Wrestlemania XXV, il est associé à Jimmy "Superfly" Snuka et Roddy "Rowdy" Piper pour affronter Chris Jericho[2]. The Dragon sera le dernier éliminé par Chris Jericho. Il fit partie du All-Star Tag Team match le 6 avril à Raw et l'emporta avec John Cena, Jeff Hardy, Rey Mysterio et CM Punk face à Edge, Kane, Matt Hardy, The Big Show et Chris Jericho. Le 20 avril à Raw, Chris Jericho défie Ricky Steamboat pour un match à Backlash 2009. Celui-ci accepte. Lors de Backlash 2009, il perd face à Chris Jericho par abandon. Son fils Ricky Steamboat, Jr. signe un contrat avec la WWC le 15 août 2009, il commence à aider son fils à gagner des matchs contre multiples adversaires. Lors d'un match en équipe, lui et son fils battent Hiram Túa et Orlando Colón (cousin de Carlito et de Primo Colon). Plus Tard, son fils ira à la FCW école de développement de la WWE. Lors du Monday Night Raw du 28.06.2010, il se fait attaquer pas Nexus (les rookies de la saison 1 NXT).

Il souffre d'un anévrisme et est actuellement hospitalisé.

Caractéristique au catch[modifier | modifier le code]

Ricky Steamboat effectuant le Diving crossbody à Chris Jericho lors de Backlash 2009

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Ricky Steamboat's Profile », Online World of Wrestling (consulté le 2008-06-06)
  2. a et b (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  3. (en) Ric Russo, « Whatever Happened To . . . Ricky `The Dragon' Steamboat? », sur Orlando Sentinel,‎ 17 novembre 2000 (consulté le 3 octobre 2014).
  4. (en) Mike Mooneyham, « Ageless Ricky Steamboat good guy inside and outside the wrestling ring », sur Post ans Courier,‎ 25 juillet 2014 (consulté le 3 octobre 2014).
  5. (en) « MACW TV-Taping @ Raleigh », sur Wrestling Data (consulté le 3 octobre 2014).
  6. (en) « Historique du championnat Télévision de la NWA », sur Wrestling Titles (consulté le 3 octobre 2014)
  7. (en) « MACW @ Charleston », sur Wrestling Data (consulté le 3 octobre 2014).
  8. (en) « MACW 01.01.1978 », sur Cagematch (consulté le 3 octobre 2014).
  9. Avant 1992, la National Wrestling Alliance ne reconnaissait pas de champion du monde par équipe mais certains territoires ont eu comme la Mid-Atlantic deux titres par équipe et pour distinguer le titre phare l'ont qualifié de championnat du monde.
  10. (en) « MACW 23.04.1978 », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  11. (en) « Historique du championnat du monde par équipe de la NWA (version Mid-Atlantic) », sur Wrestling Titles (consulté le 4 octobre 2014).
  12. (en) « Finishing Moves List », Other Arena (consulté le 2009-11-03)
  13. (en) « Ricky Steamboat's Bio », Accelerator's Wrestling Rollercoaster (consulté le 2008-06-06)
  14. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Épisode US title; Ricky Steamboat vs Steve Austin(c) de la série WCW Clash of the Champions XXVIII. Diffusé pour la première fois le 1994-08-28. Autres crédits : World Championship Wrestling.
  15. (en) « Historique du titre du NWA World Heavyweight Championship », sur The National Wrestling Alliance (consulté le 7 août 2009)
  16. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Match of the Year (1972-2007) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  17. (en) « Historique du WCW United States Heavyweight Championship » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  18. (en) « Historique du WCW World Tag Team Championship », sur Wrestling Information Archive (consulté le 7 août 2009)

Sur les autres projets Wikimedia :