Fresno (Californie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fresno.
Fresno
Drapeau
Drapeau
Image illustrative de l'article Fresno (Californie)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Californie Californie
Comté Fresno
Maire Ashley Swearengin (Républicain)
Démographie
Population 494 665 hab. (2010)
Densité 1 701 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 44′ 52″ N 119° 46′ 21″ O / 36.747778, -119.772536° 44′ 52″ Nord 119° 46′ 21″ Ouest / 36.747778, -119.7725  
Altitude 90 m
Superficie 29 087,7 ha = 290,877 km2
· dont terre 289,967 km2 (99,69 %)
· dont eau 0,91 km2 (0,31 %)
Fuseau horaire PST (UTC-8)
Divers
Fondation 1872
Surnom "Fresno, the All America City" "Raisin Capital of the World"
Localisation
Carte du comté de Fresno
Carte du comté de Fresno

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Fresno

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Fresno

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Fresno
Liens
Site web http://www.fresno.gov

Fresno est le chef-lieu du comté de Fresno, en Californie, aux États-Unis, située dans la vallée de San Joaquin.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, les habitants de la vallée de San Joaquin étaient les Yokut. Ils commerçaient avec d'autres tribus d'Amérindiens à travers la Californie, notamment les Chumash qui peuplaient le littoral centre-californien, et avec qui on pense qu'ils échangeaient des animaux et des produits végétaux.

Le comté de Fresno fut constitué en 1856 après la première ruée vers l'or en Californie. Son nom vient des très nombreux frênes qui poussent dans les montagnes environnantes, le long du fleuve San Joaquin. Fresno est le terme espagnol signifiant le frêne blanc. Le comté était alors bien plus grand qu'il ne l'est aujourd'hui, comprenant à l'époque non seulement sa surface actuelle, mais aussi ce qui est devenu le comté de Madera, ainsi que certaines parties des actuels comtés de San Benito, Kings, Inyo et Mono.

Millerton, alors situé sur les rives du fleuve San Joaquin et proche du Fort Miller, devint le premier chef-lieu du comté après avoir été un important foyer de colons. Parmi les premiers autres foyers du comté, on peut citer Firebaugh's Ferry, Scottsburg et Elkhorn Springs.

Le 24 décembre 1867, la crue du fleuve San Joaquin inonda Millerton. Certains habitants reconstruirent sur les ruines de la ville, d'autres partirent. La ville de Scottsburg fut aussi détruite cet hiver par les inondations. Reconstruite plus en hauteur, elle fut rebaptisée Centerville.

En 1867 toujours, Anthony « McQueen » Easterby fit acquisition des terrains occupés aujourd'hui par les avenues Chestnut, Belmont, Clovis et Californie. Incapable de faire pousser du blé par manque d'eau, il chargea en 1871 Moïse J. Church de construire un canal d'irrigation. Ce dernier créa alors la "Fresno Canal and Irrigation Company", l'ancêtre du « Fresno Irrigation District ».

En 1872, la Central Pacific Railroad construisit une gare près de la ferme de ce Easterby pour sa nouvelle ligne de chemin de fer reliant le Pacifique Sud au Golfe du Mexique. Un magasin apparut bientôt, puis autour des habitations. Ainsi naquit la ville de Fresno Station, plus tard appelée Fresno. Beaucoup d'habitants de Millerton vinrent s'installer, attirés par les avantages du chemin de fer et redoutant les inondations. Fresno obtint un statut municipal en 1885.

Deux ans après la construction de la gare, les habitants du comté votèrent pour que Fresno devienne le chef-lieu au détriment de Millerton. Quand fut achevée la construction du barrage de Friant en 1944, le site de Millerton fut inondé par les eaux du Lac Millerton. En temps de sécheresse extrême, quand le niveau de l'eau est très bas, les ruines du chef-lieu originel du comté sont encore visibles.

Durant le XIXe siècle, en raison des nombreuses constructions en bois et de l'absence de moyens efficaces contre le feu, les incendies ravageaient les villes frontalières des Etats-Unis. Le premier grand incendie de Fresno détruisit en 1882 un quartier entier de la ville.

La plus ancienne synagogue de Fresno, « Temple Beth Israel », fut fondée en 1909.

La population de Fresno connaît une vraie croissance à partir de la seconde moitié du XXe siècle. La ville entre dans le classement des 100 villes les plus peuplées des États-Unis lors du recensement de 1960 (134 000 habitants). Celui de 1990 la fit grimper au 47e rang de ce classement, avec 354 000 habitants. Enfin, le recensement de 2000 place la ville à la 37e place avec 428 000 habitants, soit une augmentation de 21 % dans la dernière décennie[1].

La déchèterie de Fresno fut la première déchèterie moderne des États-Unis. Elle comportait plusieurs innovations importantes dans le traitement des déchets, notamment le compactage, et le recouvrement quotidien des déchets avec de la terre. Elle fut ouverte en 1937 et ferma en 1987. Aujourd'hui, elle a reçu l'inhabituelle distinction de faire partie du patrimoine national historique, en tant que site propre.

Avant la Seconde Guerre mondiale, Fresno était composé de nombreux quartiers ethniques, dont celui de la Petite Arménie, le Quartier allemand, la Petite Italie, et Chinatown. (Bizarrement, Chinatown était à l'origine un quartier japonais, et aujourd'hui des enseignes tenues par des Japonais Américains existent encore. A Pinedale, dans ce qui est aujourd'hui le nord de Fresno, furent temporairement internés plusieurs milliers de Japonais en 1942, dans les fameux "assembly center"[2].

L'urbanisation gagna peu à peu du terrain sur les cultures de plante sarclée et les vergers, particulièrement dans les années qui suivirent la Seconde Guerre mondiale; cette mutation est très nettement visible dans des endroits comme l'Avenue Blackstone.

En septembre 1958, Bank of America lança à Fresno un nouveau produit, la BankAmericard. Celle qui s'appellera ensuite la VISA connaît des débuts laborieux durant lesquels son créateur démissionna, avant de devenir la première carte de crédit vraiment efficace. En 1976, la BankAmericard fut renommée et une nouvelle entreprise fut créée, connue aujourd'hui sous le nom de Visa Inc.

Durant les années 1970, la ville fut l'objet d'une chanson du guitariste Bill Aken "Walking Into Fresno". Aken, adopté par l'actrice mexicaine Lupe Mayorga, grandit dans la ville de Madera. Sa chanson raconte les vicissitudes des fermiers qu'il observait étant jeune. Aken fit aussi sa première apparition à la télévision en jouant lors d'un spectacle country-western à la « Grange de Fresno ».

En 1986, une série intitulée « Fresno » met en scène des habitants fictionnels de la ville. Au casting on retrouve Carol Burnett, Dabney Coleman, Teri Garr et Charles Grodin, parmi de nombreuses autres célébrités. La mini-série fut présentée comme une parodie des mélodrames populaires des années 1980.

En 1995, une opération de grande envergure du FBI, l'Opération « Rezone » visa plusieurs hommes politiques d'envergure à Fresno et Clovis. Ils furent accusés d'avoir touché des pots-de-vin de la part de promoteurs immobiliers, pressés de voir certaines terres exploitées par des fermes devenir constructibles. Avant l'opération, les promoteurs pouvaient acheter pour une bouchée de pain les fermes, avant de payer la municipalité pour obtenir le reclassement des terrains. En fin de compte, seize personnes furent reconnues coupables.

En 2009 et 2010, Fresno fut classée dernière puis avant-avant-dernière d'une enquête sur les villes les plus « intelligentes » des Etats-Unis[3].

Population[modifier | modifier le code]

D'après les estimations du California Department of Finance de 2005, la municipalité a une population de 494 665 habitants, et 1 002 846 habitants dans son agglomération, ce qui en fait la sixième ville la plus peuplée de l'État.

Population des 10 villes de Californie les plus peuplées (2004)[4]

Évolution démographique
1880 1890 1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960
1 112 10 818 12 470 24 892 45 086 52 513 60 685 91 669 133 929
1970 1980 1990 2000 2010 - - - -
165 655 217 129 354 202 427 652 494 665 - - - -
(Sources : Bureau du recensement des États-Unis[5])


Économie[modifier | modifier le code]

Fresno est un important centre industriel, commercial et administratif de la vallée irriguée de San Joaquin, une des plus riches régions agricoles du pays. Les activités sont la production de coton, de laitages et d'une grande variété de fruits et de légumes ainsi que l'élevage de bovins et de volailles. Les produits locaux comprennent le raisin et autres fruits secs, le vin, les produits à base de coton, le verre, les tapis, les produits sylvicoles et les machines. Fresno compte plusieurs institutions d'enseignement supérieur dont l'université de l'État de Californie fondée en 1911.

Sport[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.census.gov/population/www/documentation/twps0027/tab19.txt
  2. http://www.cr.nps.gov/history/online_books/anthropology74/ce16e.htm
  3. http://fresnobeehive.com/2009/10/fresno_the_dumb.html
  4. Population des communes, et non des agglomérations ; (en) « US Municipality (City) Population 2000-2004:Over 100,000 », Demographia (consulté le 21-07-2007)
  5. (en) « Census of Population and Housing », sur Bureau du recensement des États-Unis (consulté le 18 juillet 2013)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]