Marvel 1602

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marvel 1602
Éditeur Marvel Comics
Fréquence mensuel
Format séries limitées
Date(s) de publication 2003–2010
Numéros Drapeau des États-Unis 23 numéros
Drapeau de la France 5 recueils

Scénariste(s) Neil Gaiman, Greg Pak, Peter David, Jeff Parker
Dessinateur(s) Andy Kubert, Greg Tocchini, Pascal Alixe, Ramon Rosanas
Coloriste(s) Richard Isanove
Créateur(s) Neil Gaiman

Marvel 1602 est une série de comics créée par Neil Gaiman (scénario) et Andy Kubert (dessin), éditée par Marvel.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette histoire met en scène les héros de l’univers Marvel, replacés dans l'Europe de 1602, au début de la conquête du « Nouveau Monde », l'Amérique où les dinosaures ont survécu. Les mutants y sont persécutés par l’Inquisition, qui les considère comme l'œuvre de Satan.

L'Europe est soumis à d'étranges phénomènes météorologiques qui font craindre à la population l'imminence du Jugement dernier. Le médecin et astrologue de la reine Élisabeth Ire, Stephen Strange (alias le Docteur Strange), découvre que Virginia, la première jeune colon née en Amérique[1], récemment arrivée en Europe en compagnie de son serviteur indien, dispose de pouvoirs métamorphiques. Il soupçonne la jeune femme d'être liée d'une manière ou d'une autre aux étranges conditions climatiques. Ses doutes sont en partie confirmés lorsque Le Gardien, un extra-terrestre qui observe et consigne tous les phénomènes de l'Univers, lui révèle qu'un événement imprévu qui s'est déroulé 16 ans auparavant a mis en branle une série de phénomènes qui ont eu pour effet de faire apparaître des personnages et des mutants près de 400 ans trop tôt par rapport au cours normal des choses.

Strange tente de comprendre le phénomène mais la mort de la reine contrecarre ses plans. Son successeur Jacques Ier le considère comme traître au royaume et le fait décapiter. Usant de sa magie, il parvient à demeurer suffisamment longtemps en vie pour pouvoir empêcher l'événement fondateur de se produire : l'arrivée inopinée d'un Captain America exilé dans le passé pour sédition envers son gouvernement. Strange arrive à user des pouvoirs des mutants pour renvoyer Captain America contre son gré dans son époque. Le passé s'en trouve alors modifié : Virginia meurt ainsi prématurément dans son enfance au lieu de vivre et de fonder une famille dont l'histoire a abouti à envoyer Captain America en 1602.

L'équilibre étant rétabli, les mondes concernés par le déséquilibre sont sauvés et Strange peut rendre son dernier soupir en paix.

Personnages[modifier | modifier le code]

Publication en version originale[modifier | modifier le code]

Publication en français[modifier | modifier le code]

Initialement éditée aux États-Unis en 8 numéros, la série 1602 est sortie chez Marvel France sous la forme de 2 albums regroupant chacun 4 épisodes. Dans la même collection « 100 % Marvel » paraissent par la suite la mini-série dérivée 1602: New World écrite par Greg Pak et dessinée par Greg Tocchini, constituant la suite directe de l'histoire de Neil Gaiman, puis la traduction de Marvel 1602: Fantastick Four.

  1. Complots et Maléfices (2004) (ISBN 978-2845383036)
  2. Le Secret des Templiers (2004) (ISBN 978-2845383548)
  3. Le Nouveau Monde (2006) (ISBN 978-2845387270)
  4. Les Fantastick (2007) (ISBN 978-2809401370)
  5. Spider-Man 1602 (2014) (ISBN 978-2809439946)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce personnage est directement inspiré de la figure historique de Virginia Dare, premier enfant anglais né en Amérique

Liens externes[modifier | modifier le code]