Galactus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Galactus
Alias Galan
Le Dévoreur de Mondes
Naissance Lors du Big Bang
Origine Planète Taa
Activité(s) Dévoreur de mondes
Pouvoirs spéciaux Pouvoir cosmique
Famille Galacta (fille)[C 1],[1]
Affiliation Hérauts de Galactus
Tribunal Vivant
Ennemi(s) Ego la planète vivante

Créé par Stan Lee (scénariste)
Jack Kirby (dessinateur)
Première apparition Fantastic Four #48
(mars 1966)
Éditeur(s) Marvel Comics

Galactus est une entité cosmique (en) de l'Univers Marvel de la société Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Fantastic Four #48 de mars 1966.

Dans sa première apparition dans Les Quatre Fantastiques, Galactus est dépeint comme un personnage semblable à un dieu qui se nourrit en drainant les planètes vivantes de leur énergie. Après être apparu dans l'Âge d'argent des comics, ce personnage est employé pendant plus de quatre décennies. Galactus est notamment le protagoniste du one-shot Super-Villain Classics: Galactus the Origin (mai 1983)[note 1] et de la mini-série Galactus the Devourer (septembre 1999 à mars 2000).

Galactus a été en vedette dans d'autres produits Marvel, tels que des jeux d'arcade, des jeux vidéo, une série d'animation, des figurines, des cartes à collectionner et en 2007 dans le film Fantastic Four: Rise of the Silver Surfer. En 2009, Galactus est classé 5e sur la liste des Top 100 Comic Book Villains du site web sur IGN[2].

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Galactus était à l'origine Galan, un explorateur et un scientifique de la planète Taa, une planète existant dans l'univers pré-Big Bang. Quand un cataclysme tue progressivement toute forme de vie dans son univers, Galan (et d'autres survivants), quitte Taa à bord d'un vaisseau spatial et s'engouffre dans le Big Crunch.

Galan ne meurt pas toutefois ; se dirigant vers le centre de l'univers, il découvre l'Œuf cosmique. En pénétrant dans l'Œuf Cosmique, Galan fusionne avec la conscience de l'univers, un être nommée Éternité (en) (ou Sentience of the Universe (en), la Sensibilité de l'univers), et absorbe l'énergie du Big Bang, qui donnera naissance à notre univers. Il entre alors en gestation pendant des milliards d'années au sein de l'univers qui se forme après le Big Bang, émergeant comme Galactus.

Galactus est donc né à l'instant zéro de l'univers, il y a environ 14 milliards d'années, en même temps que les deux entités cosmiques (en) Mort (en) et Éternité. Il incarne, par ailleurs, l'équilibre entre ces deux forces.

Galactus dérive ensuite dans l'espace quand Ecce[3], un des Gardiens (en) (comme Uatu) — une race extraterrestre s'étant donnée comme mission d'observer toutes les espèces pensantes de l'univers — observe la naissance de Galactus ; bien qu'il reconnaisse sa nature destructrice, il choisit de ne pas le tuer[C 2],[C 3],[C 4] et l'enferme dans un incubateur, après avoir construit une armure empêchant son pouvoir de se répandre. Galactus est ensuite délivré par l'attaque d'une armada extra-terrestre qui détruit l'incubateur.

Tout à fait réveillé, Galactus a tellement faim qu'il consomme une planète voisine, Archeopia. Cette planète est la première[C 2] de beaucoup, car Galactus doit consommer l'énergie de leur vie pour assurer sa subsistance[C 5]. En mémoire de Taa, son monde natal mort, et de la première planète à tomber victime de sa faim dévorante, Galactus construit un nouveau « monde natal », Taa II.

Depuis, cet être tout-puissant, doté de pouvoirs quasi illimités, doit sans cesse se nourrir de l'essence vitale des mondes qu'il croise sur son chemin, ce qui lui vaut le surnom de « Dévoreur de mondes ».

Pouvoirs, capacités et équipement[modifier | modifier le code]

Galactus maîtrise le pouvoir cosmique. Ce don peut être assimilé au contrôle de toutes les forces qui permettent la cohésion de l'univers, telles que la gravité, le magnétisme, ou bien l'énergie, dans sa forme la plus pure et dans des proportions bien supérieures à l'échelle planétaire.

Galactus peut manipuler toutes les formes d'énergies, et par la-même tout type de matière. Il peut faire apparaître des objets ou les transformer, donner la vie ou ressusciter les morts, y compris des personnes totalement désintégrées. Il peut projeter des champs de force impénétrables, voyager à travers l'espace et le temps et créer des portails dimensionnels, manipuler les objets stellaires et provoquer des catastrophes cosmiques. Galactus possède également des pouvoirs psioniques (en) qui lui confèrent des dons de télépathie et de télékinésie : il peut lire dans les pensées de tout être ou entité, quelles que soient ses défenses mentales.

La seule faiblesse de Galactus est que ses pouvoirs cosmiques s'affaiblissent sensiblement lorsqu'il ne s'est pas nourri d'énergie vivante pendant un certain temps. Il a donc tendance à économiser ses forces et n'a recours à ses pouvoirs que lorsqu'il le juge vraiment nécessaire. Bien qu'il puisse le faire sans aucune aide extérieure, Galactus a souvent recours à sa fabuleuse technologie pour absorber l'énergie des planètes qu'il dévore (afin de maximiser l’absorption d'énergie) et pour voyager dans le cosmos.

Galactus a créé des armes comme l'Anéantisseur ultime (en), capable de détruire l'univers entier[4].

Statut[modifier | modifier le code]

Comme il le dit lui-même, Galactus n'est pas un dieu. Il est incapable de prédire l'avenir, ou de modifier son propre destin qui lui impose d'absorber des mondes vivants pour subsister. Bien qu'il soit la créature la plus ancienne de l'Univers, il juge sa mort inévitable.

Dans l'univers Marvel, certaines entités incarnent les différents aspects de la réalité, ou des concepts abstraits tels que la mort, l'éternité, l'ordre et le chaos. Tout comme ses pairs, Galactus est au-delà du Bien et du Mal, il n'éprouve pas de sentiments comme la haine ou l'amour, ce qui fait de lui un être froid dénué de sentiments humains, d'une sagesse absolue.

Galactus fait partie de la Balance Cosmique, un groupe de déités astrales chargées de maintenir l'équilibre universel. Il est considéré comme la troisième puissance du panthéon cosmique, après Éternité (en) et Mort (en). Il semble avoir une affinité avec les Célestes, les ayant déjà aidés par le passé.

Hérauts de Galactus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hérauts de Galactus.

Galactus se fait généralement précéder d'un héraut qui annonce sa venue. Ces êtres, choisis par Galactus, sont dotés d'une fraction de ses pouvoirs cosmiques. Leur principale mission est de chercher des planètes capables d'assouvir la faim dévorante de leur maître. En règle générale, Galactus n'a qu'un seul héraut à son service en même temps.

Lorsqu'ils retrouvent leur liberté, les hérauts conservent leurs pouvoirs cosmiques et partent à l'aventure. Certains sont des super-héros, le plus connu étant le Surfer d'argent, d'autres des super-villains, comme Terrax le Conquérant.

Il est arrivé que les hérauts s'allient pour lutter contre une menace, comme Tyrant ou lors de la vague d'attaque d'Annihilus.

Hérauts dans la continuité principale
Hérauts dans des réalités alternatives
DC vs. Marvel (en) Superman/Fantastic Four (en) de juin 1999. Superman voyage alors jusqu'à l'Univers Marvel et confronte Galactus, mais devient brièvement son héraut. Cet épisode a été replacé dans un contexte plus global, grâce à la saga crossover JLA/Avengers (2003), une saga en quatre parties affectant les deux univers et qui a eu des suites dans l'univers DC.

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

  • Dans l'histoire intitulée The Last Galactus Story[3] (La dernière histoire de Galactus), écrite entre 1984 et 1985 par John Byrne and Terry Austin, et se situant dans l'univers alternatif Terre-8436, Galactus se bat avec un Gardien (en) pendant un millénaire, alors que l'univers se meurt autour d'eux. Après avoir vaincu son adversaire, Galactus et son héraut Nova se retrouvent seuls, dans un univers sans vie. Épuisé et prenant en compte ce qu'il a fait depuis des milliards d'années, Galactus libère sa formidable énergie interne, contenue par son armure et devient le Big Bang du nouvel Univers. Nova survit et devient le nouveau Galactus de cet univers, et le cycle recommence[5].

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Télévision et cinéma[modifier | modifier le code]

Galactus apparaît dans la série animée Silver Surfer, diffusée en 1998 sur Fox Kids Network[6].

En 2007, Galactus apparaît dans le film Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent, la suite de l'adaptation cinématographique des 4 Fantastiques de 2005[7]. Dans le film, il a la forme d'une tempête cosmique essayant d'engloutir la Terre. Il est possible de discerner vaguement, l'espace d'un plan, la forme de son casque dans un magma de couleurs chaudes.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

En 1990, Galactus est un personnage non joueur dans le jeu vidéo Silver Surfer sur Nintendo Entertainment System[8].

En 2011, Galactus est le boss de fin dans Marvel vs Capcom 3: Fate of Two Worlds[9],[10].

En 2013, le Dévoreur de mondes est un personnage joueur dans Lego Marvel Super Heroes[11]. En version originale, il est doublé par l'acteur John DiMaggio[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réédité sous le titre Origin of Galactus #1 (février 1996)

Comic books Marvel[modifier | modifier le code]

Notations : s pour scénariste, d pour dessinateur, e pour encreur

  1. Marvel Assistant-Sized Spectacular #2 (juin 2009)
  2. a et b Super-Villain Classics: Galactus the Origin #1 (mai 1983).
  3. Thor vol. 1 #168–169.
  4. Fantastic Four #522.
  5. Fantastic Four vol. 1 #48.
  6. Marvel Zombies #1–5 (février-juin 2006)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]