Super-pouvoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans les œuvres de science-fiction, un super-pouvoir est une capacité surhumaine extraordinaire. En particulier, dans les comics, les super-héros sont dotés de super-pouvoirs.

Diversité des pouvoirs[modifier | modifier le code]

Les super-pouvoirs peuvent être physiques ou mentaux. Ils peuvent avoir été obtenus par les héros de façon innée ou avoir été acquis de façon fortuite ou au terme d’une quête. On trouve des héros possédants un unique pouvoir, d'autres en possédant une multitude.

La diversité des pouvoirs est grande et dépend également des genres ainsi que des cultures auxquels appartiennent les héros qui en jouissent. Cela peut être, par exemple, une chance phénoménale (Gontran Bonheur), une force surhumaine (Superman), une grande vitesse (Flash), un don de téléportation (Diablo), un don de télépathie (Phénix), la capacité de voir la nuit (le Nyctalope), de maîtriser divers éléments (l'eau, la terre, le feu, le vent, la foudre...), de voler (Superman), de devenir un fantôme (Danny Fantôme). On peut également citer le don d’une immense intelligence (Le Têtard Gris de Ben 10), d’un instinct « animal » (Le Fauve, des X-men), se multiplier (Homme-Multiple), celui de pouvoir renvoyer les coups, de voyager dans le temps (Hiro), le pouvoir de se régénérer (Piccolo) ou encore de prendre une forme différente (Hulk, sous l’effet de la colère).

Certains pouvoirs obtenus par les super-héros peuvent parfois être apparemment dérisoires : le fait de dégager une odeur répugnante, d’être doté d’une toute petite taille ou encore de pouvoir avaler n'importe-quoi, par exemple.

Capacités physiques[modifier | modifier le code]

La force physique démesurée par rapport à un être humain ordinaire est un super-pouvoir fréquemment rencontré, tant dans les comics que dans les mangas ou encore dans les films ou les bandes dessinées européennes (Astérix et Benoît Brisefer, par exemple). On peut citer M. Indestructible (Les Indestructibles), le X-Men Colossus ou encore la majorité des personnages de Dragon Ball Z. Il n'est ainsi pas rare de voir, dans des bandes dessinées, des héros porter des charges importantes (bus, menhirs, etc.) ou casser des objets particulièrement résistants (portes renforcées, coffres, mur, etc.). Cette capacité est souvent accompagnée d'une grande résistance aux attaques corporelles à mains nues, voire aux armes à feu. Dans le manga Hunter × Hunter[1], le personnage d'Uvoguine n'est qu'égratigné après avoir reçu un tir de bazooka. À noter que certains héros ont une résistance surhumaine sans que cela s'étende à leurs vêtements, ce qui conduit parfois Colossus à finir un combat vainqueur et indemne mais quasiment nu. La plupart des super-héros des BD Marvel ont réglé le problème en achetant des costumes en "molécules instables" aux quatre fantastiques.

Certains personnages de fiction peuvent se déplacer très rapidement. Flash, super-héros de comic américain, est capable de se déplacer à une vitesse hors du commun ; Steve Austin, L'Homme qui valait trois milliards, possède également cette faculté grâce à des prothèses électroniques. Plus récemment, on a retrouvé cette capacité en la personne de Flèche, fils de M. Indestructible et d'Elastigirl, qui se déplace tellement vite qu'il parvient à courir sur l'eau, et dans Code Lyoko avec Ulrich Stern des Lyoko-guerriers, qui se déplace à une telle vitesse qu'il peut franchir des ravins ou escalader des murs,ou encore Stéphanie Powell dans Super Hero Family.

Il existe des héros capables de voler, tels Captain Marvel ou Superman, ou encore de traverser des objets (Kitty Pryde et Danny Fenton) ; Cyclope et Superman peuvent quant à eux tirer un rayon d'énergie avec leurs yeux.

Le don de téléportation est parfois conféré à des héros. Diablo, personnage de X-Men, peut se téléporter sur de courtes distances, y compris à travers des parois. Un personnage qui possède ce don peut généralement se téléporter lui-même d'un lieu à un autre, mais ce n'est pas la seule forme de ce pouvoir que l'on rencontre. Dans le manga Hunter × Hunter, le personnage de Goreinu dévoile, dans le volume 16[2], sa capacité de téléportation: il peut se téléporter à la place de son animal blanc (qui prend la place de Goreinu) et peut téléporter une autre personne à la place de son animal noir.

Une capacité souvent associée aux « méchants » est la capacité de régénération rapide, que possède également Wolverine. Dans le manga Dragon Ball Z, Piccolo, qui est un méchant au départ, vient de la planète Namek, et possède comme le reste de son peuple une étonnante capacité de régénération ; ainsi lorsque son bras est détruit par Raditz[3], il le fait repousser. Rampage, personnage méchant d'Animutants, possède également cette faculté grâce à son étincelle vitale, qui a été améliorée à cette fin.

Un autre don récurrent est celui de métamorphe, à savoir celui de changer d'aspect, que ce soit pour prendre une où plusieurs apparences différentes. Mystique, ennemie des X-Men, est sans doute l'un des exemples les plus célèbres, de même que Martian Manhunter (La Ligue des justiciers) et Beast Boy (Teen Titans). Les Animorphs peuvent acquérir l'ADN d'un être vivant par contact physique, ce qui leur permet ensuite de prendre ensuite la forme de cet être pour une durée de deux heures. Ben 10 peut se changer pour un temps en différents types d'extraterrestres. Freezer (Dragon Ball) possède cinq formes successives, chacune étant plus forte que la précédente. The Mask peut changer à volonté de vêtements et de carrure, tout en gardant son visage vert.

Il existe des pouvoirs plus compliqués : Magnéto peut manipuler les champs de forces électromagnétiques (ce qui lui permet aussi bien de dévier les balles que de menacer de supprimer la magnétosphère). Sebastian Shaw, toujours dans les X-Men, absorbe l'énergie des coups qu'on lui porte pour devenir plus fort. Doomsday, s'il est tué, ressuscite en étant impossible à tuer de la même manière. Will, le héros dans Les Portes du Temps, peut se déplacer dans le temps. William Dunbar (Code Lyoko) peut se changer temporairement en amas de fumée noire volante et très rapide.

Capacités mentales[modifier | modifier le code]

Les pouvoirs mentaux, eux, sont reconnus pour être attribués à des personnages ne disposant pas d’un physique extraordinaire. L'un des types de pouvoirs récurrents est la Maitrise des éléments, des champs magnétiques, télépathie, télékinésie, pyrokinésie, cryokinésie... et autres. Cela peut apparaître dans les comics (Terra, Jean Grey des X-men, Raven...), mais aussi dans les récits de Fantasy : les W.I.T.C.H., par exemple, possèdent la maîtrise chacune d'un des éléments (Feu, Eau, Air, Terre et Quintessence).

Capacités liées à des objets[modifier | modifier le code]

Captain America, héros de comic, et son bouclier indestructible

Iron Man, Batman et Syndrome (Les Indestructibles) ont ceci en commun que leurs pouvoirs sont purement artificiels. Syndrome peut immobiliser les gens grâce à un gant particulier de sa fabrication ; Iron Man et Batman ont fabriqué également leurs propres accessoires. Seule la technologie crée les pouvoirs de ces personnages, qui sont dépendants de leurs accessoires. On retrouve cette caractéristique chez les Lyoko-guerriers, qui utilisent un Supercalculateur pour s'équiper de formes virtuelles ayant des super-pouvoirs.

Wonder Woman possède divers objets magiques, dont un lasso d'or obligeant tous ceux qu'il emprisonne à dire la vérité et des bracelets indestructibles, tout comme le bouclier de Captain America.

Stanley Ipkiss/The Mask tire tous ses pouvoirs d'un masque magique d'origine viking qui, lorsqu'il le porte, le transforme en personnage vert et burlesque ayant des pouvoirs presque sans limites, alors qu'il n'est qu'un humain ordinaire en temps normal.

Voldemort, l'ennemi de Harry Potter, s'est créé des artefacts, les Horcruxes, qui le protègent de la mort: tant qu'ils ne sont pas tous détruits, Voldemort ne peut pas réellement mourir car des morceaux de son âme y sont cachés à l'abri.

Will Vandom des W.I.T.C.H. possède un artéfact magique, le Cœur de Kandrakar, qui permet au groupe de se transformer en sorte de fées-guerrières avec des pouvoirs plus puissants qu'en temps normal et plus adaptées au combat.

Ben 10 doit tous ses pouvoirs à une montre extraterrestre, l'Omnitrix, qui lui donne toutes ses facultés de transformation. On note cependant que cette montre est soudée à son poignet, et qu'il est donc difficile de la lui retirer.

Dans le manga One Piece, la quasi-totalité des personnages qui possèdent des pouvoirs les doivent à des fruit du démon, une variété de fruit qui donne à celui qui le mange un pouvoir en échange de la perte de la capacité de nager. La capacité est donc liée au fruit, bien qu'il ne soit pas nécessaire de le garder sur soi par la suite, car la première ingestion suffit à rendre le pouvoir définitif.

Provenance des super-pouvoirs[modifier | modifier le code]

Les super-pouvoirs ont des origines extrêmement variables selon les histoires, pouvant être aussi bien obtenus dès la naissance que plus tard. Parmi les différentes origines, on inclut :

  • Extra-terrestres : les dons du personnage sont d'une origine parfaitement naturelle, et viennent du fait qu'il est un extra-terrestre, et possède donc des facultés non-présentes chez un humain. Ces pouvoirs peuvent s'étendre ainsi à toute une race, comme c'est le cas pour les Saiyans et les Transformers. Cependant, dans certains cas, les races sont partiellement ou entièrement éteintes, et les personnages en sont les rare survivants (Superman, Venom, Le Mandarin, Le Doctor Who) ( et probablement Freezer). Dans d'autres cas, le personnage peut être terrien, mais tirer ses pouvoirs de ses ascendances extra-terrestres (Gwen Tennyson). Toutes les formes que peut prendre Ben 10 ont des pouvoirs d'origine extra-terrestres.
  • Mutations : là encore, les pouvoirs du personnage sont d'une origine naturelle, mais se sont développés par hasard (ou parce que ses parents étaient eux-mêmes mutants) en raison de l'évolution. Les X-Men sont l'exemple le plus célèbre, mais on peut aussi songer à divers personnages, comme Kevin 11. Tous les personnages ayant des pouvoirs dans la série Heroes sont des humains "évolués" .
  • Recherche technologique : le personnage n'a aucun super-pouvoir naturel, il utilise à la place une haute technologie pour s'en donner. Cela peut aller depuis des équipements très avancés (Iron Man, Syndrome, Gizmo...) jusqu'à des véritables prothèses (Cyborg), voir le fait que le personnage est lui-même une machine intelligente et très puissante (XANA et les Transformers). Plus récemment, certains personnages possèdent des facultés "virtuelles", basées sur une sorte de jeu vidéo ultra-avancé, comme pour Neo dans Matrix ou les Lyoko-guerriers. Green Arrow utilise quant à lui un arc à la technologie avancée, qui envoie des filets, des explosifs, etc. Il est également possible que des pouvoirs naturels soient « améliorés » ou « complétés » par des moyens technologiques. C’est par exemple le cas de Wolverine, possédant à l’origine des griffes en os et une capacité de régénération extrême suite à une mutation, et qui a ensuite vu son squelette et ses griffes recouverts artificiellement par de l’adamantium, un métal considéré comme indestructible.
  • Accident scientifiques : similaire à la mutation, sauf que le pouvoir n'a pas été obtenu de manière naturel, un accident scientifique ayant entrainé son développement. Ainsi, Spider-man a été piqué par une araignée radio-active/génétiquement modifiée, tandis que les Tortues Ninja sont des tortues ayant muté suite à une exposition à un produit mutagène. Dans une branche un peu plus fantastique, Danny Fantôme et Vlad Plasmius ont tous deux obtenus des pouvoirs suite à une exposition à des radiations ayant mélanger leur ADN à de l'ectoplasme, faisant d'eux des êtres mi humains-mi fantômes ou comme INfamous ou Cole obtient ses pouvoirs a cause d'une bombe qui a absorbé l’énergie electro statique pour la regrouper dans le corps de Cole

Durée et accessibilité des pouvoirs[modifier | modifier le code]

Les super capacités des super-héros ne sont pas forcément toujours les mêmes. Elles peuvent évoluer dans le temps, et parfois suivant d'autres facteurs.

Ainsi, Bruce Banner se transforme en Hulk, une bête d'une grande force physique, sous l'effet de la colère ou du stress. Le stress accroit d'ailleurs ses capacités.

Dans le manga et anime Dragon Ball, les Saiyans ont la capacité de se transformer en singes géants et surpuissants, à condition que leur queue de singe n'ait pas été coupée et qu'ils regardent la pleine lune.

Dans Code Lyoko, XANA peut provoquer des phénomènes inhabituels (nommés couramment "attaques") sur Terre allant de la simple modification de la gravité jusqu'à la possession d'êtres humains, mais il a besoin pour cela d'activer une tour, bâtiment situé dans le monde virtuel où il vit et qui lui permet de générer ces attaques. Si la tour est désactivée, l'attaque cesse immédiatement.
De même, ses ennemis les Lyoko-guerriers possèdent divers super-pouvoirs et armes, mais cela uniquement lorsqu'ils vont dans l'univers virtuel pour combattre XANA, alors qu'ils sont des humains ordinaires sur Terre.

Kevin 11, personnage de Ben 10, voit ses pouvoirs changer avec l'âge : ainsi, à 16 ans, il ne possède plus les mêmes pouvoirs qu'à 11 ans.

Faiblesses et limitations[modifier | modifier le code]

Les super-héros et héros sont dotés de super-pouvoirs, mais ce n'est pas tout. Pour équilibrer les personnages, les héros possèdent souvent un point faible. La kryptonite et l'exposition prolongée à la lumière rouge rend Superman vulnérable ; Cyclope ne peut se passer de ses lunettes spéciales en quartz-rubis ; Benoît Brisefer perd ses pouvoirs lorsqu'il est enrhumé; Martian Manhunter et Miss Martian sont pyrophobes, et perdent leur pouvoir s'ils sont exposés au feu; Iron Man est obligé de porter en permanence un électro-aimant pour survivre à cause d'éclats d'obus coincés dans sa poitrine.
On note d'ailleurs qu'il n'est pas rare que plus les pouvoirs des super-héros sont élevés, plus leur point faible est important : ainsi, Superman est presque invincible, mais peut mourir s'il est exposé à la kryptonite, et Ben 10, bien que ses transformations lui donnent presque toujours l'avantage sur ses adversaires, ne peut rester que temporairement sous forme alien, si bien qu'il se reprend souvent forme humaine au milieu d'un combat et se retrouve alors sans défense dans des situations graves.

Il arrive que le mental du super-héros agisse sur ses pouvoirs. Ainsi dans le film Spider-Man 2, l'homme-araignée perd temporairement ses pouvoirs lorsqu'il perd confiance en lui. De même, dans un épisode de la série animée Teen Titans (Les Titans Crusoë), l'héroïne Starfire perd temporairement ses pouvoirs suite à un choc émotionnel lui ayant fait croire que Robin ne la considérait pas comme une amie.

De manière plus générale, les faiblesses d'un super-héros peuvent résider dans son caractère, sa personnalité. Une faiblesse de Wolverine est de vouloir agir seul, de refuser l'aide extérieure. Tornade est quant à elle claustrophobe. Will Vandom, la leader des W.I.T.C.H., souffre d'un besoin profond d'être aimée, ce dont ses ennemis se sont souvent servis contre elle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hunter × Hunter chapitre 75 (volume 9, éditions Kana, ISBN 2-87129-324-4)
  2. Hunter × Hunter chapitres 162 et 163 (volume 16, éditions Kana, ISBN 2-87129-536-0)
  3. Dragon Ball Z chapitre 202 (volume 17 « Les Saiyans », édition Glénat ISBN 2-7234-1860-X)

Liens externes[modifier | modifier le code]