Mizoram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

23° 22′ N 92° 00′ E / 23.36, 92 ()

Mizoram
मिज़ोरम
Sceau
Sceau
Localisation de l'État en Inde
Localisation de l'État en Inde
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Capitale Aizawl
Création
Langue officielle Mizo
Gouverneur Vakkom Purushothaman
Ministre en chef Lal Thanhawla (Congrès)
Démographie
Population 1 097 206 hab. (2011[1])
Densité 52 hab./km2
Rang 30e rang (0.09 %)
Géographie
Coordonnées 23° 21′ 36″ N 92° 00′ 00″ E / 23.36, 92 ()23° 21′ 36″ Nord 92° 00′ 00″ Est / 23.36, 92 ()  
Superficie 21 087 km2
Rang 24e rang (0.64 %)

Le Mizoram (hindi: मिज़ोरम) est un des petits États du nord-est de l'Inde. Sa superficie est de 21 087 km². En 2001, sa population est d'environ 890 000 habitants, parlant le mizo et l'anglais. Son taux d'alphabétisation est de 89 %, ce qui le place au second rang de tous les États de l'Inde après le Kerala.

Économie[modifier | modifier le code]

Il existe un projet de désenclavement par la Kaladan et le port birman de Sittwe.

Culture[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

Les langues du Mizoram appartiennent au groupe mizo-kuki-chin, branche du tibéto-birman, parlé aussi en Birmanie et au Bangladesh.

Religions[modifier | modifier le code]

87 % de la population du Mizoram est de confession chrétienne, membres essentiellement d'Églises protestantes (presbytériennes, baptistes, évangéliques, de l'Armée du salut, adventistes du Septième Jour ou pentecôtistes), mais aussi catholiques romains.

Actuellement, plus de 9 000 Indiens résidant dans le Mizoram, l'Assam et le Manipur, les Bnei Menashe prétendent descendre de la Tribu de Manasse. Cela créa une énorme controverse en Inde aussi bien qu'en Israël, et plusieurs débats politiques et télévisés importants. Le gouvernement indien et les journalistes[2] s'étant inquiétés du fait que ces citoyens voulaient demander à être d'une autre nationalité, et pouvaient par ce biais opter pour l'émigration en Israël (immigration économique)[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mizoram Population Census data 2011 », Gouvernement de l'Inde (consulté le 16 août 2013)
  2. Sify India "Mizoram’s ‘lost Jews’ leave for Israel" [1]
  3. Voir article dans "The Jerusalem Post" du 2 juillet 2006 : [2]


Hills of Mamit district Collines du district de Mamit
Panorama de Aizawl depuis Zemabawk.