Rajasthan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

26° 34′ 22″ N 73° 50′ 20″ E / 26.57268, 73.83902 ()

26° 34′ 22″ N 73° 50′ 20″ E / 26.572777777778, 73.838888888889 ()

Rajasthan
राजस्थाण
Localisation de l'État en Inde
Localisation de l'État en Inde
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Capitale Jaipur
Création 1er novembre 1956
Langue officielle Hindi
Gouverneur Margaret Alva
Ministre en chef Vasundhara Raje (BJP)
Démographie
Population 68 548 437 hab. (2011[1])
Densité 200 hab./km2
Rang 8e rang (5.67 %)
Géographie
Superficie 342 239 km2
Rang 1er rang (10.4 %)

Le Rajasthan (rajasthani : राजस्थाण), le pays des rois, est un État du nord-ouest de l'Inde. Sa capitale est Jaipur. Il est bordé à l'ouest par le Pakistan, au nord par le Pendjab, au nord-est par l'Haryana et l'Uttar Pradesh, au sud-est par le Madhya Pradesh et au sud-ouest par le Gujarat.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Rajasthan a été formé le 30 mars 1949, quand les anciens États princiers se sont fondus pour la création de l'Inde.

Le Rajasthan est le fruit de multiples traditions historiques dont principalement celle des Râjputs mais aussi des Naths, des Jāts, des Bhīls, des Ahīrs, des Gujars et des Meenas.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Rajasthan couvre une surface de 342 239 km2[1], c'est le plus grand État indien.

Les villes importantes sont : Jaipur, Kota, Udaipur, Ajmer, Jodhpur, Bikaner, Jaisalmer.

Le Rajasthan est formé de deux parties très distinctes :

  • au nord-ouest, s'étend le désert du Thar bordé par la frontière du Pakistan,
  • au sud-est, la fertile vallée de la Chambal, beaucoup plus peuplée, séparée du désert par la chaîne des Ârâvalli.

Le Rajasthan est un État plutôt sec qui peut connaître plusieurs années sans précipitation.

Au sud d'Udaipur, dans la pointe comprise entre le Gujarat et le Madhya Pradesh, se trouve une région ancienne nommée Vagad, ancien fief aujourd'hui gravement déforesté de la tribu des Bhīls.

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Gouvernement de l'État[modifier | modifier le code]

L'assemblée législative du Rajasthan, Vindhan Sabha, compte 200 membres élus au suffrage universel pour un mandat de 5 ans. Le Ministre en chef (Chief Minister), issu du parti ou de la coalition majoritaire, est nommé par le gouverneur de l'État. Les élections de décembre 2008 ont vu la victoire du Parti du Congrès qui remporte 96 sièges (2003 : 56) devançant le Bharatiya Janata Party qui n'en conserve que 77 (2003 : 120)[2]. M. Ashok Gehlot (Parti du Congrès) est nommé Ministre en chef[3] succédant à Mme Vasundhara Raje (BJP). M. S.K. Singh est le gouverneur de l'État depuis le 19 août 2007.

Joueur de pungi à Pushkar

Résultat des élections législatives de 2004[modifier | modifier le code]

Le Rajasthan envoie vingt-cinq députés à la Lok Sabha (Chambre des députés au niveau fédéral).

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le Rajasthan est divisé en 33 districts regroupés en 7 divisions territoriales qui sont :

Division Districts
Ajmer Ajmer, Bhilwara, Nagaur , Tonk
Bharatpur Bharatpur, Dholpur, Karauli, Sawai Madhopur
Bikaner Sawai Madhopur, Churu, Hanumangarh , Sri Ganganagar
Jaipur Alwar , Jaipur, Jhunjhunu, Sikar , Dausa
Jodhpur Barmer, Jaisalmer, Jalore , Jodhpur , Pali, Sirohi
Kota Baran, Bundi, Jhalawar ,
Udaipur Bansvara , Chittorgarh, Dungarpur , Pratapgarh, Rajsamand, Udaipur

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du Rajasthan est principalement liée à l'agriculture. L'orge et le blé y sont cultivés sur de larges surfaces, de même que la canne à sucre, et les graines oléagineuses. Le coton et le tabac y sont récoltés, c'est aussi le premier État en termes de production de laine.

La région située à l’ouest des monts des Ârâvalli, au climat beaucoup plus sec, est consacrée à l’élevage. Il existe dans cet État des filatures de coton et des usines de ciment, mais l’artisanat reste le principal secteur industriel.

L'industrialisation du Rajasthan a commencé dans les années 1960. Les principales industries se trouvent dans le textile, les mines (ciment, zinc etc.) et l'agriculture. Il est aussi un important producteur de fibres polyester.

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 2001, le Rajasthan compte environ 88,8 % d'hindous, 8,5 % de musulmans, 1,4 % de sikhs et 1,2 de jaïns[4]. Le rajasthani et le hindî (dans sa version standard, ou sa variété régionale le marwari, considéré selon les linguistes comme une langue à part) sont les deux langues les plus parlées.

Sur les quelque 32 000 villages que compte le Rajasthan, 10 000 ont été frappés par la sécheresse en 1988. L'armée organisait la survie des populations dans les zones sinistrées en dirigeant notamment le déblayage des routes ensablées par les vents.

Culture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Musique rajasthanie.

Le Rajasthan est un État culturellement très riche dont les traditions reflètent le mode de vie de l'Inde ancienne. En particulier, il est très connu pour ses forts majestueux, son art très coloré dont les Kathputli.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le Rajasthan est le second État le plus touristique de l'Inde.

Principaux sites touristiques : Jaipur, Jaisalmer, Jodhpur, Udaipur, Pushkar, Mont Âbû, Ajmer, Ranakpur, Shekhawati.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Rajasthan Population Census data 2011 », Gouvernement de l'Inde (consulté le 16 août 2013)
  2. Times of India [1]
  3. Site officiel de l'État du Rajastan
  4. recensement de 2001