Tripura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

23° 50′ N 91° 17′ E / 23.84, 91.28

23° 50′ 24″ N 91° 16′ 48″ E / 23.84, 91.28

Tripura
ত্রিপুরা
Sceau
Sceau
Localisation de l'État en Inde
Localisation de l'État en Inde
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Capitale Agartala
Création 21 janvier 1972
Langue officielle Bengali, Borok
Gouverneur Devanand Konwar
Ministre en chef Manik Sarkar (CPI(M))
Démographie
Population 3 673 917 hab. (2011[1])
Densité 350 hab./km2
Rang 23e rang (0.31 %)
Géographie
Superficie 10 491,69 km2
Rang 26e rang (0.31 %)

Le Tripura (en bengali : ত্রিপুরা) est un État situé dans le nord-est de l'Inde.C'est le troisième plus petit État de l'Inde[2] . Sa capitale est Agartala.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Tripura est mentionné dans le Mahābhārata, les Purana et des inscriptions datant du règne de l'empereur Ashoka. Les rois du Tripura dirigèrent la région pendant 3 000 ans avant sa fusion avec l'Union indienne en 1949. Udaipur en était la capitale originelle, avant d'être déplacée à Agartala au XVIIIe siècle.

Le royaume fut intégré à l'Inde en 1949. Le Tripura fut fortement affecté par la partition des Indes et la majorité de la population actuelle comprend des Hindous d'origine bengalie, réfugiées du Pakistan oriental. Le Tripura devint un territoire de l'Union le 1er juillet 1963 et un État à part entière le 21 janvier 1972.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Tripura est un État montagneux du nord-est de l'Inde, dont l'altitude varie entre 15 et 940 m au-dessus du niveau de la mer, possédant un climat tropical. Environ 60% du térritoire est recouvert par des forèts, dont 57% sont des réserves forestières[3] . Il est entouré au nord, à l'ouest et au sud par le Bangladesh et n'est accessible du reste de l'Inde que par le district de Cachar de l'Assam ou le district d'Aizawl du Mizoram à l'Est. Le Tripura s'étend entre 22° 56' N et 24° 32' N, et entre 90° 09' E et 92° 20' E. Au maximum, il mesure 183,5 km du Nord au Sud et 112,7 km d'Ouest en Est, pour une superficie de 10 486 km2[1]. Le Tripura est le troisième plus petit État du pays.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Du point de vue administratif, le Tripura est subdivisé en 4 districts, 17 subdivisions et 40 blocs de développement.

District Chef-lieu Population Superficie (km²)
District de Dhalai Ambassa 307 417 2 312
Tripura du Nord Kailashahar 590 655 2 470
Tripura du Sud Udaipur 762 565 2 624
Tripura de l'Ouest Agartala 1 530 531 3 544

Les principales villes de l'État sont Agartala, Badharghat, Jogendranagar, Dharmanagar, Pratapgarh, Udaipur, Kailashahar, Teliamura, Indranagar, Khowai et Belonia. Badharghat, Jogendranagar et Indranagar font partie de la municipalité d'Agartala.

Culture[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

Bien que le bengali soit langue officielle, la langue autochtone du Tripura est le borok, une langue du sous-groupe dit "bodo" du groupe "jingpho-konyak-bodo" de la branche tibéto-birmane des langues sino-tibétaines.

Pour les autres États où l'on parle bengali, voir aussi la liste des États indiens par locuteurs bengali.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Ujjayanta Palace - Le Palais d'Ujjayanta était la résidence de la famille princière à Agartala. Construit en 1901 à la demande du Maharaja Radhakiskore Manikya.
  • Jampui Hills : situé à 250 km d'Agartala.et à une altitude de 914 m. Ce site offre une vue sur le Bangladesh et sur le district de Mizoram[4].
  • Sepahijala Wildlife Sanctuary : réserve d'oiseaux et de primates (18 km2) se trouvant à 24 km d'Agartala, comprenant un zoo, un lac, un train miniature et une maison d'orchidées.
  • Bhubaneswari Temple, sur les bords de la rivière Gomati. Le poète Rabîndranâth Tagore, prix Nobel de littérature, en fit le lieu d'une nouvelle.
  • Dumboor : 48 petites îles sur un lac artificiel (XVI° siècle)[5]de 41 km2 situé à 110 km d'Agartala. Le lac est la confluence des rivières Saim et Sarma. Il est, aussi, l'unique voie d'eau de cet État.
  • Kamalasagar Kali Temple : situé au bord d'un lac, proche de la frontière du Bangladesh, il fut construit au XV° siècle par la Maharaja Dhanya Manikya.
  • Tripura Government Museum. Agartala. Inauguré en 1970. La majorité des pièces proviennent d'une donation du Maharaja Kirit Bikram Kishore Manikya Bahadur, fils du dernier souverain de Tripura[2]. On peut y voir le trône du couronnement du Maharaja Bir Chandra Manikya (1862-1896) et les portraits officiels des 16 derniers maharajas, ainsi que des peintures représentant diverses cérémonies (processions d'éléphants) des couronnements des princes de la dynastie Manikya.
  • Palais de Neermahal ou Neermahal Palace est l'ancienne résidence d'été de la famille princière, à 53km d'Agartala.
  • Unokoti. Montagnes sculptées du VII° au IX° siècles avant J.-C., situées à 186 km d'Agartala, dans les collines de Raghumandan. Lieu de pèlerinage attirant des foules pour prendre un bain sacré dans l'Astani Kunda (bains bouillonants).

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Tripura Population Census data 2011 », Gouvernement de l'Inde (consulté le 16 août 2013)
  2. Les Nouvelles de l'Inde : Juillet Aout 2014., page 21
  3. Les Nouvelles de l'Inde : Juillet -Aout 2014 page 21
  4. Le Mizoram est l'État où aurait émigré la 13° tribu juive voir en wikipedia [1]Menashe Tribes of Israel#Bnei Menashe of India
  5. sources en.wikipédiTripura