Manipur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

24° 49′ 01″ N 93° 57′ 00″ E / 24.817, 93.95 ()

Manipur
Sceau
Sceau
Localisation du Manipur (en rouge) en Inde.
Localisation du Manipur (en rouge) en Inde.
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Capitale Imphal
Création
Langue officielle Meitei
Gouverneur Vinod Kumar Duggal
Ministre en chef Okram Ibobi Singh (Congrès)
Démographie
Population 2 570 390 hab. (2011[1])
Densité 115 hab./km2
Rang 24e rang (0.21 %)
Géographie
Coordonnées 24° 48′ 24″ N 93° 56′ 30″ E / 24.806681, 93.941689 ()24° 48′ 24″ Nord 93° 56′ 30″ Est / 24.806681, 93.941689 ()  
Superficie 22 356 km2
Rang 23e rang (0.68 %)

Le Manipur (ou Manipour) est un État du nord-est de l'Inde. Il est voisin des États indiens de Nagaland au nord, Mizoram au sud et Assam à l'ouest ; à l'est, il est bordé par la Birmanie. Sa capitale est Imphal.

Les Meiteis, qui vivent essentiellement dans les vallées de l'État, constituent le principal groupe ethnique du Manipur. Leur langue, le meitei, est la lingua franca de l'État et est l'une des langues nationales de l'Inde depuis 1992. Les Kukis et les Nagas vivent dans les collines.

Le Manipur est considéré comme un État frontalier sensible. Les personnes d'origine étrangère ne peuvent y entrer qu'avec un permis, valable 10 jours, par l'intermédiaire d'une agence de voyages agréée et uniquement par groupes de quatre. L'accès se fait forcément par avion et le séjour est restreint à la capitale.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Manipur locator map.svg

Le Manipur esr divisé en neuf districts :

Article connexe : Liste des districts du Manipur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de Manipur.
Le Kangla Sha ("Dragon"), emblème de l'État.

Le royaume du Manipur devient un État princier sous contrôle britannique en 1891. Auparavant indépendant, le royaume du Manipur est le dernier à être incorporé à l'Inde britannique.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Manipur est le siège de nombreuses batailles entre les forces alliées et les forces japonaises. Ceux-ci sont repoussés avant de pouvoir entrer dans Imphal, un des tournants de la guerre.

Articles détaillés : Campagne de Birmanie et Bataille d'Imphal.

En 1947, la loi constitutionnelle du Manipur établit un gouvernement démocratique, avec le maharaja comme chef du pouvoir exécutif et un parlement élu. En 1949, le Maharaja Bodhchandra est convoqué à Shillong, capitale de la province indienne d'Assam. Il y signe un traité d'accession, intégrant le royaume dans l'Union indienne. L'assemblée législative est dissoute lor de cette intégration, en octobre 1949. Le Manipur devient un territoire en 1956 et un État à part entière en 1972.

Politique[modifier | modifier le code]

Résultat des élections législatives de 2004[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Le lac Loktak joue un rôle important dans l'économie du Manipur. Il sert de source d'eau pour la production d'hydroélectricité, l'irrigation et l'approvisionnement en eau potable. Le lac est aussi une source de revenus pour les pêcheurs qui vivent en milieu rural dans les régions environnantes.

La Birmanie (Région de Sagaing) est accessible par l'Autoroute asiatique n° 1 (AH1), qui relie Imphal à Rangoon par Mandalay, avec poste-frontière à Moreh (Inde) et Tamu (Birmanie).

Culture[modifier | modifier le code]

Le jeu de polo est peut-être originaire du Manipur, où il est connu sous le nom de Sagol Kangjei.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Manipur Population Census data 2011 », Gouvernement de l'Inde (consulté le 16 août 2013)