Jeff Sessions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sessions.
Jeff Sessions
Image illustrative de l'article Jeff Sessions
Fonctions
Sénateur des États-Unis pour l'Alabama.
En fonction depuis le
Prédécesseur Howell Heflin (en)
Biographie
Nom de naissance Jefferson Beauregard Sessions III
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Selma, Alabama
(États-Unis)
Nationalité américaine
Parti politique Parti républicain
Conjoint Mary Blackshear
Diplômé de Université de l'Alabama
Religion Méthodisme

Jeff Sessions
Sénateurs des États-Unis pour l'Alabama

Jefferson Beauregard Sessions III dit Jeff Sessions, né le à Selma, est un homme politique américain, membre du Parti républicain. Il est sénateur des États-Unis pour l'Alabama depuis 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Capitaine de réserve dans l'armée, diplômé d'un doctorat de droit en 1973 de l'université d'Alabama, Sessions commence sa carrière d'avocat à Russellville puis à Mobile en Alabama.

De 1975 à 1977, il est l'assistant du procureur fédéral pour le district sud de l'Alabama. En 1981, le président Ronald Reagan le nomme procureur fédéral pour le district sud de l'Alabama, fonction qu'il occupe pendant 12 ans.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En novembre 1994, Sessions est élu procureur général de l'Alabama, fonction qu'il exerce de janvier 1995 à janvier 1997.

En novembre 1996, il est élu au Sénat fédéral et devient en janvier 1997 le premier sénateur républicain de l'Alabama depuis 1871. Il est réélu en 2002, 2008 et 2014.

Républicain conservateur du sud, il soutient les réductions d'impôts et la politique sociale de son parti. Opposant à l'IVG, il siège à la Commission judiciaire du Sénat, et se fait remarquer en janvier 2010 en signant une lettre avec vingt autres républicains demandant que l'administration Obama transfère Umar Farouk Abdulmutallab (en), le Nigérian ayant tenté de faire exploser un vol le , aux mains du Pentagone, considérant qu'il aurait dû être traité comme un « ennemi combattant » au lieu d'être inculpé par le procureur fédéral[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]