Tim Kaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaine.
Tim Kaine
Image illustrative de l'article Tim Kaine
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour la Virginie
En fonction depuis le 3 janvier 2013
(1 an, 7 mois et 30 jours)
En tandem avec Mark Warner
Prédécesseur Jim Webb
Président du Comité national démocrate
21 janvier 20095 avril 2011
(2 ans, 2 mois et 15 jours)
Prédécesseur Howard Dean
Successeur Debbie Wasserman Schultz
70e gouverneur de Virginie
14 janvier 200616 janvier 2010
(4 ans, 0 mois et 2 jours)
Lieutenant-gouverneur Bill Bolling
Prédécesseur Mark Warner
Successeur Bob McDonnell
38e lieutenant-gouverneur de Virginie
14 janvier 200214 janvier 2006
Gouverneur Mark Warner
Prédécesseur John Hager
Successeur Bill Bolling
Biographie
Nom de naissance Timothy Michael Kaine
Date de naissance 26 février 1958 (56 ans)
Lieu de naissance Saint Paul, Minnesota
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Conjoint Anne Holton
Enfant(s) Nat
Woody
Annella
Diplômé de Université du Missouri
Université Harvard
Religion Catholicisme[1]

Signature

Timothy Michael Kaine, né le 26 février 1958 à Saint-Paul, dans le Minnesota, est un homme politique américain, membre du Parti démocrate. Maire de Richmond de 1998 à 2000, lieutenant gouverneur de Virginie de 2002 à 2005, il fut gouverneur du même État de 2006 à 2010 avant de diriger le parti démocrate de 2009 à 2011.

Kaine est actuellement sénateur des États-Unis. Il a été élu le 6 novembre 2012 face au républicain George Allen.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Tim Kaine est né à Saint-Paul (Minnesota), dans l'État du Minnesota. Il est le fils de Mary Kathleen Burns et de Albert A. Kaine. Il grandit à Kansas City dans le Missouri.

Diplômé du second degré en économie à l'université du Missouri en 1979, il fit des études supérieures à l'école de droit de l'université Harvard. Durant cette époque, Tim Kaine, catholique pratiquant, fit une pause dans ses études, pour travailler pendant un an comme missionnaire jésuite au Honduras. Diplômé en 1983, il fut admis au barreau de Virginie.

Avocat talentueux spécialisé dans la défense des droits civiques, Kaine entra en politique en 1994 en étant élu au conseil municipal de Richmond, la capitale de la Virginie. Il en devint le maire, élu par le conseil municipal, en 1998.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 2001, Kaine fut élu trente-neuvième lieutenant-gouverneur de Virginie avec 50 % des voix contre 48 % au républicain Jay Katzen.

Il entra en fonction en janvier 2002 et, de par sa fonction, devint le président du Sénat de Virginie, les deux chambres étant contrôlées par les républicains.

Campagne de 2005 pour le poste de gouverneur de Virginie[modifier | modifier le code]

En 2005, Kaine devint le candidat démocrate pour succéder au gouverneur Mark Warner. La campagne fut passionnée et polluée par la politique nationale. Néanmoins, elle atteignit son paroxysme au cours de débats télévisés où Kaine, catholique pratiquant, se déclara hostile à la peine de mort pour des raisons religieuses mais en ajoutant toutefois que ses croyances religieuses ne l'empêchaient pas d'appliquer la peine de mort dans un État où les électeurs y étaient des plus favorables. Par la suite, il jura qu'en aucun cas, il ne chercherait à modifier ou à interférer dans la politique de l'État en matière de peine capitale et qu'il n'accorderait pas davantage de grâce que les gouverneurs précédents. Son programme électoral se renforça alors de propositions en faveur du durcissement de la législation en matière pénale pour élargir le champ d'application de la peine de mort. Son adversaire républicain, Jerry Kilgore, croyait pourtant déceler le point faible de Kaine et lança des spots de télévision où Tim Kaine était accusé de ne pas soutenir la peine de mort pour des criminels comme Adolf Hitler ; Kaine tarda par ailleurs à se défendre.

Le 8 novembre 2005, Tim Kaine fut finalement élu avec 51 % des suffrages contre 46 % à Jerry Kilgore et 2 % au sénateur républicain de l'État et candidat indépendant Russ Potts, maintenant ainsi une coutume récente qui voulait que la Virginie se dota de gouverneurs de camps politiques opposés à celui qui siégeait à la Maison-Blanche.

Gouverneur de Virginie[modifier | modifier le code]

Tim Kaine entra en fonction le 14 janvier 2006. Son inauguration eut lieu à Williamsburg pour cause de réfection du capitole de Richmond. Il fut alors le premier gouverneur depuis Thomas Jefferson, en 1779, à prendre ses fonctions dans l'ancienne capitale coloniale de Virginie.

Dès le 31 janvier, il lui revint de répondre au nom des démocrates, au discours sur l'état de l'Union du président George W. Bush, au cours du duquel il accusa les républicains d'avoir failli à construire une majorité bi-partisane au Congrès et condamna les baisses d'impôts voulu par le président.

Il passa surtout l'année 2006 à batailler sur le budget avec la législature de Virginie à majorité républicaine. En juin 2006, Tim Kaine signa un décret stipulant l'interdiction de fumer dans tous les bâtiments administratifs et dans les voitures immatriculées en Virginie.

Il fut un temps l'une des personnes les plus citées par la presse pour devenir le colistier de Barack Obama, alors candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine de 2008.

Après le massacre de Virginia Tech, aucours duquel trente-deux étudiants furent tués, Tim Kaine fit modifier les lois de Virginie en matière d'armes à feu, imposant des vérifications plus minutieuses pour éviter qu'elles ne soient vendues à des personnes souffrant ou ayant été traitées pour des problèmes psychiatriques.

Le 16 janvier 2010, le républicain Bob McDonnell lui succède au poste de gouverneur.

Campagne de 2012 pour le Sénat des États-Unis[modifier | modifier le code]

Suite au retrait du sénateur démocrate Jim Webb, Kaine décide d'annoncer sa candidature au Sénat des États-Unis le 5 avril 2011[2]. Kaine devra affronter l'ancien sénateur battu par Webb six ans plus tôt, George Allen. Les sondages placent les deux candidats au coude-à-coude, avec cependant une légère avance pour le démocrate[3].

Le 6 novembre 2012, il est finalement élu avec 53 % des voix contre 47 % pour son adversaire républicain.

Sénateur des États-Unis[modifier | modifier le code]

Le 3 janvier 2013, il prête serment au capitole devant le vice-président Joe Biden.

Opinions politiques[modifier | modifier le code]

Tim Kaine est réputé être un progressiste pragmatique. Ainsi, bien que défavorable à la peine de mort, il ne s'est pas opposé, une fois élu gouverneur, à l'exécution de la sentence de huit condamnés à mort dans son État. Mais il a mis son veto, parfois avec succès, à cinq amendements législatifs étendant les cas d'application de la peine capitale[4] et s'est opposé au recours à la chaise électrique comme mode d'exécution[5].

Bien qu'opposé au mariage des couples homosexuels, il a refusé de signer un amendement constitutionnel réservant strictement le mariage à l'union entre un homme et une femme[6],[7].

Opposé à l'avortement pour des raisons religieuses[8], il n'en est pas pour autant opposé à la jurisprudence, établie par l'arrêt Roe v. Wade. Il soutient par contre le principe qu'il faille obtenir un accord parental pour pratiquer une IVG dans le cas d'une mineure ainsi que la promotion de l'abstinence sexuelle et l'interdiction des méthodes d'avortement par naissance partielle dans les cas où la santé de la femme n'est pas remise en cause[9].

Favorable au renversement de Saddam Hussein, il fut cependant hostile à la méthode employée par le gouvernement de George W. Bush lors de l'intervention en Irak en 2003 et par la gestion de l'occupation du pays[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1984, Tim Kaine épousa Anne Holton, ancienne juge pour enfants et fille de A. Linwood Holton Jr, ancien gouverneur de Virginie. Les Kaine ont trois enfants, Nat, Woody et Annella.

Notes et références[modifier | modifier le code]