Reverdy Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reverdy Johnson
Portrait de Reverdy Johnson réalisé entre 1855 et 1865.
Portrait de Reverdy Johnson réalisé entre 1855 et 1865.
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour le Maryland
Prédécesseur Anthony Kennedy
Successeur William Pinkney Whyte
21e Procureur général des États-Unis
Président Zachary Taylor
Millard Fillmore
Gouvernement Administration Taylor
Administration Fillmore
Prédécesseur Isaac Toucey
Successeur John J. Crittenden
Sénateur des États-Unis
pour le Maryland
Prédécesseur William Duhurst Merrick
Successeur David Stewart
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Annapolis, Maryland
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Annapolis, Maryland
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américain
Parti politique Parti Whig
Parti démocrate
Diplômé de St John's College

Seal of Maryland (reverse).svg Seal of the United States Department of Justice.png
Procureurs généraux des États-Unis

Reverdy Johnson, né le et mort le , est un juriste et homme politique américain ayant été sénateur du Maryland à deux reprises, une première fois entre 1845 et 1849 sous l'étiquette whig et une seconde fois entre 1863 et 1868 pour le parti démocrate. Johnson occupa également le poste de procureur général des États-Unis de 1849 à 1850, année où il démissionna à la suite de la mort du président Taylor. Il a aussi été ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni de 1868 à 1869.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reverdy Johnson est né le à Annapolis dans le Maryland. En 1811, il sort diplômé du St John's College d'Annapolis puis, après avoir étudié le droit, il est admis au barreau en 1815 et commence à exercer à Upper Marlboro. Johnson devient, entre 1816 et 1817, le procureur général adjoint du Maryland avant de rentrer au Sénat du Maryland en 1821 et en reste membre durant 8 ans. Après son départ de la législature d'État Johnson est retourné à Baltimore pratiquer le droit.

Il s'engage dans la politique nationale en étant élu, sous l'étiquette du parti whig, au Sénat des États-Unis en 1845. Johnson démissionne se son poste de sénateur en 1849 afin d'être nommer procureur général des États-Unis par Zachary Taylor, une fonction qu'il ne conservera qu'un an puisqu'il démissionne après la mort de Taylor. Par la suite, il devient membre de la conférence de paix de 1861 visant à éviter la guerre de Sécession qui devenait de plus en plus inéluctable. Dans le même temps, Johnson avait été membre de la Chambre des délégués du Maryland, la chambre basse de l'Assemblée générale du Maryland, de 1860 à 1861. Ce dernier est réélu au Sénat des États-Unis où il siège en tant que de démocrate du au , date de sa démission. Avant de définitivement retourner à Baltimore pour retrouver son métier de juriste, Johnson est devenu de 1868 à 1869 ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni. Il meurt à Annapolis le et est enterré au Green Mount Cemetery de Baltimore[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]