Johnny Isakson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johnny Isakson
Image illustrative de l'article Johnny Isakson
Fonctions
Sénateur junior, Géorgie
En fonction depuis le 2005
Prédécesseur Zell Miller
Biographie
Date de naissance 28 décembre 1944
Lieu de naissance Atlanta, Géorgie
Parti politique Républicain
Conjoint Dianne Isakson
Religion Église méthodiste unie

John Hardy Isakson (né le 28 décembre 1944 à Atlanta, Géorgie), est un homme politique américain, membre du Parti républicain et sénateur de Géorgie au Congrès fédéral depuis janvier 2005.

De 1999 à 2004, Johnny Isakson représentait le sixième district de Géorgie à la Chambre des représentants des États-Unis.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

De 1976 à 1990, il est membre de la Chambre des représentants de Géorgie.

En 1990, il tente de se fair élire gouverneur mais est battu par le « southern democrat » (démocrate sudiste ou Dixiecrat) Zell Miller.

De 1993 à 1996, il est membre du Sénat de Géorgie.

En 1996, il se présente aux primaires républicaines pour le poste de sénateur fédéral au siège laissé vacant par Sam Nunn mais est battu à cause de son étiquette de libéral.

En février 1999, il est élu dans une élection spéciale à la Chambre des représentants des États-Unis au siège abandonné en cours de mandat par Newt Gingrich dans la circonscription la plus républicaine de l'état. Il est réélu en 2000 et 2002.

En 2004, il parvient à surpasser ses adversaires lors des primaires républicaines pour concourir au poste de sénateur fédéral, au siège du démocrate Zell Miller, lequel a rallié George W. Bush lors de la campagne présidentielle.

Le 2 novembre 2004, Isakson est élu sénateur de Géorgie avec 59 % des voix contre 39 % à la démocrate Denise Majette.

Il est l'un des rédacteurs du Animal Enterprise Terrorism Act de 2006.

Isakson et l'avortement[modifier | modifier le code]

Isakson est considéré comme un libéral ce qui est assez rare pour un élu du Sud, surtout en comparaison de son prédécesseur démocrate, Zell Miller, bien plus conservateur et qui n'hésitait à voter davantage avec les républicains du Sénat contre les élus de son propre camp.

Isakson, lui, a changé deux fois d'avis sur l'avortement. En 1988, en tant que chef de la minorité à l'assemblée de Géorgie, il a déposé un amendement constitutionnel pour interdire l'avortement dans l'état.

En 1990, alors qu'il concourait pour le poste de gouverneur, il déclara être pro-choix (le droit de choisir).

En 1996, il est battu lors des primaires républicaines pour le Sénat après avoir déclaré dans des publicités électorales qu'il soutenait l'avortement et le droit des femmes à choisir.

En 1999, il évita de se positionner et fut élu.

En 2003-2004, en campagne pour le siège de sénateur, il adopta une position ambigüe déclarant respecter la vie humaine, être personnellement opposé à l'avortement et n'avoir jamais changé d'avis sur le sujet. Cette dernière déclaration ulcéra les partisans de l'avortement qui apportèrent, cependant sans succès, leur soutien à ses opposants républicains lors des primaires.

Isakson est souvent catalogué comme RINO (Republican In Name only - Républicain de nom seulement), une des pires insultes au sein du camp républicain.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]