Michael B. Mukasey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michael Mukasey
Portrait officiel de Michael B. Mukasey, 2007
Portrait officiel de Michael B. Mukasey, 2007
Fonctions
81e procureur général des États-Unis
9 novembre 200720 janvier 2009
Président George W. Bush
Gouvernement Administration Bush
Prédécesseur Alberto Gonzales
Peter Keisler (intérim)
Successeur Eric Holder
Biographie
Nom de naissance Michael Bernard Mukasey
Date de naissance 28 juillet 1941 (72 ans)
Lieu de naissance New York, État de New York (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Conjoint Susan Mukasey
Enfant(s) Marc
Jessica
Diplômé de Université Columbia
Université Yale
Profession avocat
magistrat fédéral

Michael B. Mukasey
Liste des procureurs généraux des États-Unis

Michael Bernard Mukasey (né en 28 juillet 1941 au Bronx, New York, États-Unis), est un homme politique et juriste américain. Il fait ses études de droit à l'université Yale. Il est juge fédéral de New York de 1987 à 2006 et le 81e procureur général des États-Unis du 9 novembre 2007 au 20 janvier 2009.

Famille et études[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'université Columbia (1963) et de l'école de droit de Yale (1967), il est marié et a deux enfants, Marc (juriste) et Jessica.

Il est membre de la communauté juive de Manhattan.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il a effectué sa carrière professionnelle à New York, notamment comme adjoint du procureur fédéral avec Rudolph Giuliani.

Michael Mukasey a été nommé par Ronald Reagan en 1987 comme juge fédéral à New York et a servi pendant dix-neuf ans à ce poste avant de retourner dans le privé en 2006. Président du tribunal de Manhattan, il jugea les dix prévenus des attentats du World Trade Center en 1993, condamnant le « cheikh aveugle » l'Égyptien Omar Abdel Rahman à la prison à vie. Il mena également la procédure judiciaire concernant les attentats du 11 septembre 2001, et rendit l'un des premiers jugements civils sur les ennemis combattants en 2003 lors du procès de José Padilla, un citoyen américain arrêté en 2002 et accusé de préparer un attentat à la "bombe sale" radioactive contre une grande ville américaine. Il reconnut à l'Administration le droit de détenir indéfiniment Padilla tout en lui rendant ses droits à la défense.

En 2003, le sénateur Charles Schumer le désigne comme un candidat consensuel pour la Cour suprême des États-Unis.

En 2004, dans un article du Wall Street Journal, il prend fermement la défense du Patriot Act.

Lors des élections au Congrès de 2006, il apporte un soutien financier à la campagne de réélection du sénateur Joe Lieberman au Connecticut et en 2007, à la campagne présidentielle de Rudolph Giuliani duquel il est l'un des conseillers juridiques.

Procureur général des États-Unis[modifier | modifier le code]

Michael B. Mukasey et George W. Bush, le 17 septembre 2007.

Le 17 septembre 2007, il est nommé procureur général des États-Unis dans le gouvernement de Georges Walker Bush en remplacement d'Alberto Gonzales, démissionnaire.

Le Sénat confirme sa nomination par 53 voix contre 40 le 8 novembre 2007 en dépit, lors de son audition, de son refus de s'exprimer sur la légalité de la simulation de noyade contre les suspects de terrorisme, dénoncée par ses détracteurs comme des actes de torture et que lui-même considère comme répugnante.

Le 20 novembre 2008, il est victime d'un malaise grave alors qu'il prononçait un discours et a été hospitalisé en urgence à Washington.