Mike Rounds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mike Rounds
Image illustrative de l'article Mike Rounds
Fonctions
31e gouverneur du Dakota du Sud
7 janvier 20038 janvier 2011
Prédécesseur William J. Janklow
Successeur Dennis Daugaard
Membre du Sénat du Dakota du Sud
19912000
Biographie
Date de naissance 24 octobre 1954
Lieu de naissance Huron (Dakota du Sud)
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université de Dakota du Sud
Profession assureur
Religion catholique

Mike Rounds
Gouverneur du Dakota du Sud

Mike Rounds, de son nom complet Marion Michael Rounds, né le 24 octobre 1954, est un homme politique américain, membre du Parti républicain et gouverneur de l'État du Dakota du Sud de 2003 à 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Mike Rounds est né le 24 octobre 1954 à Huron dans le Dakota du Sud.

Il est sorti diplômé en sciences politiques de l'université de Dakota du Sud.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Sénateur[modifier | modifier le code]

Après une carrière professionnelle réussie dans les assurances, il commence sa carrière politique en 1990 en se faisant élire avec 52,5 % des voix au Sénat du Dakota du Sud, pour la circonscription de Pierre. Il n'avait alors que trente-six ans et venait de battre Jacqueline Kelley, la sénatrice démocrate sortante.

De 1991 à 2001, Mike Rounds représenta ainsi sa circonscription au sénat de l'État, ayant été réélu triomphalement en 1992, avec 59,9 % des voix), en 1994 avec 77,3 % des voix et en 1998 avec 74,9 % des voix). En 1995, il devint le chef de la majorité au Sénat et participe aux importantes réformes fiscales de l'époque.

Gouverneur du Dakota du Sud[modifier | modifier le code]

En décembre 2001, Mike Rounds déclara sa candidature aux primaires républicaines pour le poste de gouverneur. Son image dans l'opinion publique, ainsi qu'une campagne très bien menée, lui permirent de dominer ses concurrents. Il fut investi avec 44,3 % des voix des militants du parti.

Mike Rounds utilisa ensuite la même stratégie efficace contre son adversaire démocrate, et se choisit comme colistier, le sénateur de l'État, Dennis Daugaard, élu à Dell Rapids. Le 5 novembre 2002, il est élu gouverneur avec 56,8 % des voix, battant le candidat démocrate Jim Abbott, qui obtint 41,9 % des voix. Il devint alors le premier habitant de Pierre à être élu gouverneur.

En fonction, Mike Rounds continua une politique de maîtrise des dépenses de l'État, lui permettant d'éviter d'augmenter les impôts ou de procéder à d'importantes coupes budgétaires.

Le 4 mars 2006, il promulgua une loi, présentée par la législature de l'État, interdisant la quasi-totalité des avortements, faisant du Dakota du Sud le premier État à rouvrir le débat sur l'interruption volontaire de grossesse. Dorénavant, dans cet État, pratiquer une IVG redevenait un crime, puni de cinq ans de prison pour le médecin, sauf s'il s'agissait de sauver la vie de la mère. Aucune autre exception n'étant tolérée, y compris en cas de viol ou d'inceste. En signant cette loi, le gouverneur Mike Rounds reconnut que ce texte allait attendre sans doute de nombreuses années avant de pouvoir passer devant les tribunaux et de pouvoir entrer en vigueur, estimant qu'il faudrait attendre pour cela une décision de la Cour suprême. Il a déclaré : « Ceux qui ont présenté ce texte pensent que l'avortement est mal, car les enfants à naître sont les personnes les plus vulnérables de notre société. Je suis d'accord avec eux ».

Candidat à sa succession, il fut facilement réélu en novembre 2006, avec 62 % des voix contre 36 % au démocrate Jack Billion. En 2011, ne pouvant se représenter à un 3ème mandat, il quitte ses fonctions de gouverneur. Bénéficiant d'une grande popularité, il pourrait se présenter contre Tim Johnson au Sénat des États-Unis.

Vie privée[modifier | modifier le code]

De religion catholique, Mike Rounds est marié depuis 1978 et père de quatre enfants.

Articles connexes[modifier | modifier le code]