Cory Booker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cory Booker
Image illustrative de l'article Cory Booker
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour le New Jersey
En fonction depuis le
En tandem avec Robert Menendez
Élection
Prédécesseur Jeffrey Chiesa
36e maire de Newark
Prédécesseur Sharpe James
Successeur Luis Quintana
Biographie
Nom de naissance Cory Anthony Booker
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Washington DC
États-Unis
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Yale Law School
The Queen's College
Université Stanford

Cory Booker
Maires de Newark

Cory Anthony Booker (né le à Washington D.C.) est un homme politique américain du Parti démocrate. Maire de Newark de 2006 à 2013, puis sénateur des États-Unis pour le New Jersey[1] depuis le .

Enfance et éducation[modifier | modifier le code]

Booker est né le 27 avril 1969 à Washington DC, et grandit à Harrington Park, New Jersey, à 32 km au nord de Newark. Ses parents, Carolyn Rose (née Jordan) et Cary Alfred Booker, sont parmi les premiers Noirs cadres chez IBM. Booker fait ses études au lycée Northern Valley Regional à Old Tappan et il est nommé membre de l'équipe-type de football américain au niveau lycéen en 1986 par USA Today (USA Today All-USA high school football team) et au poste de defensive back. L'équipe comprend aussi le running back Emmitt Smith.

Booker étudie ensuite à l'université Stanford, il y reçoit un baccalauréat universitaire ès lettres (BA) en sciences politiques en 1991 et une maîtrise (MA) en sociologie de l'année suivante. Pendant son séjour à Stanford, Booker joue dans l'équipe universitaire de football américain, le Cardinal de Stanford.

Booker obtient une bourse Rhodes et part étudier au Queen's College d'Oxford. Il s'y intéresse beaucoup à la Torah[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Campagnes pour la mairie[modifier | modifier le code]

Le 9 janvier 2002, Booker annonce sa candidature à la mairie de Newark au lieu de se représenter comme simple conseiller communal. Le maire sortant, Sharpe James, mène une campagne agressive, en disant notamment qu'il n'est « pas assez noir » pour comprendre la ville. Le 14 mai Booker perd l'élection en remportant tout de même plus de 47% des voix.

Booker annonce le 11 février 2006 qu'il serait à nouveau candidat à la mairie de Newark. James déclare sa candidature mais la retire 11 jours plus tard pour postuler en tant que sénateur de l'État. L'adjoint au maire Ronald Riz se présente. Booker recueille plus de 6 millions de dollars de dons, soit 25 fois plus que son adversaire. Le 9 mai, Booker est élu maire avec plus de 72 % des voix.

Le 3 avril 2010, Booker annonce qu'il se présente pour un second mandat. Il est réélu avec 59 % des voix.

Sénat des États-Unis[modifier | modifier le code]

Campagne sénatoriale[modifier | modifier le code]

Le 20 décembre 2012, Booker annonce sa candidature pour le siège de sénateur des États-Unis alors occupé par Frank Lautenberg, cela met fin aux spéculations selon laquelle il contesterait Chris Christie en 2013 pour le poste de gouverneur du New Jersey. Le 11 janvier 2013, Booker créé un comité de campagne. Christie et Booker, pourtant de partis opposés sont considérés comme ayant une bonne entente[3].

En juin 2013, Frank Lautenberg meurt et une élection anticipée est prévue pour le 16 octobre 2013. Le gouverneur Christie nomme Jeffrey Chiesa en remplacement et se dernier déclare ne pas souhaiter se présenter pour être élu en octobre[3].

Booker remporte facilement la primaire démocrate le 13 août 2013. Il obtient 60 % des suffrages, contre 20 % pour Frank Pallone Jr., 17 % à Rush D Holt, deux sénateurs de l'État et moins de 5 % à la présidente de l'Assemblée de l'État Sheila Oliver. Il est opposé au républicain Steve Lonegan, facile vainqueur de la primaire républicaine, dans l'élection sénatoriale du 16 octobre 2013. Booker remporte facilement l'élection avec 55 % des voix, contre 44 % à Lonegan. Booker terminera le mandat de Lautenberg, ce qui signifie qu'il y aura une nouvelle élection en 2014[3],[4].

En août 2013, Booker déclare qu'il ne se présentera pas à la primaire démocrate pour l'élection présidentielle 2016. Sa candidature à une élection présidentielle est toutefois probable[5].

Carrière sénatoriale[modifier | modifier le code]

Le 16 octobre 2013, il est élu sénateur avec 54,77 % des voix contre 44,16 % au républicain Steve Lonegan. Booker devient ainsi le premier sénateur afro-américain du New Jersey et le premier sénateur afro-américain élu depuis Barack Obama en 2004[6]. Booker est investi le 31 octobre 2013.

Liens avec la Silicon Valley[modifier | modifier le code]

Booker, par ses liens avec d'importants investisseurs de la Silicon Valley comme Eric Schmidt de Google ou Jeff Weiner de LinkedIn, réussit à financer Waywire, la start-up dont il est le fondateur. Cependant, la start-up dont les objectifs sont flous est dans une passe difficile. La veuve de Steve Jobs ainsi que Marc Andreessen, habitant en Californie, ont organisé un dîner pour lever des fonds pour la campagne de Booker. Booker a aussi obtenu un don de 100 millions de dollars par Mark Zuckerberg, le patron de facebook, visant à améliorer l'état des écoles de Newark[7].

Booker, dont le compte Twitter compte plus de 1 000 000 abonnés est perçu dans la Silicon Valley comme un homme politique qui comprend les médias sociaux et pourrait servir de porte-parole aux revendications de la Silicon Valley[7].

En septembre 2013, il quitte Waywire et annonce qu'il donnera ses gains à une association caritative. Le mois suivant, Waywire trouve acquéreur[8],[9].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cory Booker, le sénateur du New Jersey sur les traces d'Obama
  2. (en) Cory Reuben, « Cory Booker and me », BBC News,‎ 17 octobre 2013
  3. a, b et c (en) Ruth Tam et Aaron Blake, « Cory Booker wins New Jersey Senate primary », The Washington Post,‎ 13 août 2013
  4. (en) « Cory Booker wins Senate seat in New Jersey », BBC News,‎ 17 octobre 2013
  5. (en) Maggie Haberman, « 2016 presidential race: Cory Booker rules out run », Politico,‎
  6. Cory Booker Wins N.J. Senate Race
  7. a et b (en) David M. Halbfinger, Raymond Hernandez et Claire Cain Miller, « Tech Magnates Bet on Booker and His Future », The New York Times,‎ 6 août 2013
  8. (en) Claire Cain Miller, « Video Start-Up Co-Founded by Cory Booker Is Set to Be Acquired », The New York Times,‎ 15 octobre 2013
  9. (en) Raymond Hernandez, « Booker to End Association With Start-Up He Founded », The New York Times,‎ 6 septembre 2013