Concours Eurovision de la chanson 1967

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Concours Eurovision de la chanson 1967
Illustration.
Dates
Finale 8 avril 1967
Retransmission
Lieu Großer Festsaal der Wiener Hofburg
Vienne, Drapeau de l'Autriche Autriche
Présentateur(s) Erika Vaal
Directeur musical Johannes Fehring
Superviseur exécutif Clifford Brown
Télédiffuseur hôte ÖRF
Ouverture Vues de la Großer Festsaal der Wiener Hofburg
Entracte Wiener Sängerknaben
Participants
Nombre de participants 17
Débuts Aucun
Retour Aucun
Retrait Drapeau du Danemark Danemark
Résultat
Chanson gagnante Puppet on a String
par Sandie Shaw
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Système de vote Un jury par pays, composé de 10 membres. Chaque membre attribuait un vote à sa chanson préférée.
Nul point Drapeau de Suisse Suisse
Précédent Luxembourg 1966 Concours Eurovision de la chanson Londres 1968 Suivant

Le concours Eurovision de la chanson 1967 fut la douzième édition du concours. Il se déroula le samedi 8 avril 1967, à Vienne, en Autriche. Il fut remporté par le Royaume-Uni, avec la chanson Puppet on a String, interprétée par Sandie Shaw. L'Irlande termina deuxième et la France, troisième[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'Autriche, qui avait remporté l'édition 1966, se chargea de l'organisation de l'édition 1967[2].

Pays participants[modifier | modifier le code]

Dix-sept pays participèrent au douzième concours.

Le Danemark se retira et ne revint qu'en 1978[2]. Les responsables de la télévision danoise estimèrent que leur budget pouvait être investi dans des programmes plus en phase avec les réalités musicales de l'époque.

Format[modifier | modifier le code]

La Großer Festsaal der Wiener Hofburg, à Vienne.

Le concours eut lieu dans la Grosser Festsaal der Wiener Hofburg, la salle des fêtes de la Hofburg[2], le palais impérial de Vienne, ancienne résidence des empereurs autrichiens et siège actuel de la présidence autrichienne.

La scène était divisée en deux parties symétriques, séparée par un escalier, grâce auquel les artistes firent leur entrée. L'orchestre était placé dans la partie gauche, les artistes dans la partie droite. Le décor derrière les artistes se composait de trois miroirs tournants. Ceux-ci débutaient leur rotation avec la musique et s'arrêtaient à la fin de chaque prestation. Le tableau de vote était placé à la droite de la scène.

Le programme dura près d'une heure et quarante-huit minutes. Pour la toute première fois, des sous-titres furent employés : les titres des chansons furent en effet sous-titrés en allemand, en anglais et en français[1].

Déroulement[modifier | modifier le code]

La vidéo introductive débuta par un plan fixe sur un des grands lustres de la salle des fêtes, avant de dévoiler la scène et l'orchestre. Celui-ci se mit à jouer plusieurs airs connus. Le gagnant de l'année précédente, Udo Jürgens, fit alors son entrée. Il dirigea lui-même l'orchestre pour la reprise de Merci, Chérie.

La présentatrice de la soirée fut Erika Vaal[2]. Elle salua le public en six langues : allemand, français, anglais, italien, espagnol et russe. Elle conclut à chaque fois son message par ces mots : «  Que ce soit la meilleure et la plus belle des chansons qui gagne, tel est notre vœu à tous ! » Elle exprima ensuite ses regrets de ne pas avoir eu le temps d'apprendre la langue des autres pays, mais qu'elle le trouverait certainement lorsque le concours serait à nouveau organisé à Vienne.

L'orchestre était dirigé par Johannes Fehring[2].

Chansons[modifier | modifier le code]

Dix-sept chansons concoururent pour la victoire.

La chanson luxembourgeoise, interprétée par une Vicky Leandros à ses débuts, sera la chanson qui connaîtra le plus de reprises ultérieures. La plus célèbre sera la version instrumentale de l’orchestre de Paul Mauriat, qui sera classée numéro un aux États-Unis[3].

Le représentant portugais, Eduardo Nascimento, fut le tout premier artiste d'origine angolaise et le tout premier artiste masculin noir à participer au concours.

La représentante britannique, Sandie Shaw, fut la première artiste de l'histoire du concours à chanter nu-pieds sur scène[1].

La chanson monégasque avait été composée par Serge Gainsbourg. Il s’agit de sa deuxième contribution au concours, après Poupée de cire, poupée de son, qui avait remporté le grand prix en 1965[3]. Le chef d'orchestre monégasque, Aimé Barelli, n'était autre que le père de l'interprète, Minouche Barelli.

Chefs d'orchestre[modifier | modifier le code]

Dolf van der Linden Claude Denjean Johannes Fehring Franck Pourcel Armando Tavares Belo Hans Moeckel
Mats Olsson Ossi Runne Hans Blum Francis Bay Kenny Woodman Manuel Alejandro
Øivind Bergh Aimé Barelli Mario Rijavec Giancarlo Chiamarello Noel Kelehan

Entracte[modifier | modifier le code]

Le spectacle d'entracte fut fourni par le Wiener Sängerknaben[2], la chorale des jeunes garçons de Vienne. Ils chantèrent deux morceaux classiques : Le Beau Danube Bleu et le Land der Berge, Land am Strome, l'hymne national autrichien.

Coulisses[modifier | modifier le code]

Pour la toute première fois, des caméras furent installées en coulisses[1]. Elles enregistrèrent les réactions des artistes durant le vote. La caméra montra ainsi en gros plan Sandie Shaw, Minouche Barelli ou encore Sean Dunphy. L'on vit également Thérése Steinmetz, Fredi, Peter Horten, signant un autographe pour un des jeunes choristes et Kirsti Sparboe, assise sur les genoux d'Östen Warnerbring.

Vote[modifier | modifier le code]

Le vote fut décidé entièrement par un panel de jurys nationaux. Les différents jurys furent contactés par téléphone, selon l'ordre de passage des pays participants.

L'UER décida d'en revenir au système de vote employé pour la dernière fois en 1961. Les jurys se composaient de dix personnes. Chaque juré attribuait un vote à la chanson qu'il estimait la meilleure. Les votes des jurés étaient ensuite additionnés, chaque jury national attribuant finalement dix votes. En outre, la moitié des membres de chaque jury devaient désormais être âgés de moins de trente ans[2].

Les résultats des votes furent annoncés oralement, selon l'ordre de passage des pays participants.

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut à nouveau Clifford Brown[2]. Il dut intervenir à quatre reprises, pour faire corriger l'attribution des votes des jurys monégasque, yougoslave, italien et irlandais.

Le vote se termina sur une confusion majeure d'Erika Vaal. Celle-ci oublia d'appeler le dernier jury, le jury irlandais, et annonça donc à contretemps la victoire du Royaume-Uni. L'on vit à l'écran Udo Jürgens tenter d'amener sur scène Sandie Shaw. Clifford Brown dut alors intervenir pour la cinquième et dernière fois : « Still waiting for the Irish vote ! ». Erika Vaal s'excusa et appela Dublin. Le porte-parole du jury irlandais répondit à ses salutations, par ces mots : «  I thought we were going to be left out ! » Le public applaudit alors vivement.

Le Royaume-Uni mena le vote du début à la fin.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le Royaume-Uni remporta le concours pour la première fois. Seules l'Espagne et la Yougoslavie ne lui attribuèrent aucun vote[4].

Sandie Shaw reçut la médaille du grand prix, des mains d'Udo Jürgens. Erika Vaal conclut la retransmission en remerciant tous les artistes et en disant : « La musique ne connaît pas de frontières ! »

Sandie Shaw exprima à de nombreuses reprises son aversion à propos de sa chanson. Pourtant celle-ci rencontra un immense succès, partout en Europe et demeure l'un des plus grands triomphes commerciaux de l'histoire du concours[1].

Un seul pays ne reçut aucun vote et termina dernier avec « nul point ». Il s'agit de la Suisse. Ce fut la deuxième fois pour ce pays[4].

Ordre Pays Langue Artiste Chanson Traduction française Place Points
01 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Néerlandais Therese Steinmetz Ringe-dinge-ding - 14 2
02 Drapeau du Luxembourg Luxembourg Français Vicky Leandros L'amour est bleu - 4 17
03 Drapeau d'Autriche Autriche Allemand Peter Horten Warum es 100.000 Sterne gibt Pourquoi y a-t-il 100.000 étoiles 14 2
04 Drapeau de France France Français Noëlle Cordier Il doit faire beau là-bas - 3 20
05 Drapeau du Portugal Portugal Portugais Eduardo Nascimento O vento mudou Le vent a changé 12 3
06 Drapeau de Suisse Suisse Français Géraldine Quel cœur vas-tu briser ? - 17 0
07 Drapeau de Suède Suède Suédois Östen Warnerbring Som en dröm Comme un rêve 8 7
08 Drapeau de Finlande Finlande Finnois Fredi Varjoon - suojaan A l'ombre - A l'abri 12 3
09 Drapeau d'Allemagne Allemagne Allemand Inge Brück Anouschka - 8 7
10 Drapeau de Belgique Belgique Néerlandais Louis Neefs Ik heb zorgen J'ai des soucis 7 8
11 Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni Anglais Sandie Shaw Puppet on a String Marionnette sur un fil 1 47
12 Drapeau d'Espagne Espagne Espagnol Raphael (es) Hablemos del amor Parlons de l'amour 6 9
13 Drapeau de Norvège Norvège Norvégien Kirsti Sparboe Dukkemann Homme pantin 14 2
14 Drapeau de Monaco Monaco Français Minouche Barelli Boum Badaboum - 5 10
15 Drapeau Yougoslavie Slovène Lado Leskovar Vse rože sveta Toutes les fleurs de ce monde 8 7
16 Drapeau d'Italie Italie Italien Claudio Villa Non andare più lontano Ne t'éloigne plus jamais 11 4
17 Drapeau d'Irlande Irlande Anglais Sean Dunphy If I Could Choose Si je pouvais choisir 2 22

Anciens participants[modifier | modifier le code]

Artiste Pays Année(s) précédente(s)
Raphael (es) Drapeau d'Espagne Espagne 1966
Kirsti Sparboe Drapeau de Norvège Norvège 1965
Claudio Villa Drapeau d'Italie Italie 1962

Tableau des votes[modifier | modifier le code]

Votes attribués
Drapeau des Pays-Bas Drapeau du Luxembourg Drapeau de l'Autriche Drapeau de la France Drapeau du Portugal Drapeau de la Suisse Drapeau de la Suède Drapeau de la Finlande Drapeau de l'Allemagne Drapeau de la Belgique Drapeau du Royaume-Uni Drapeau de l'Espagne Drapeau de la Norvège Drapeau de Monaco Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Drapeau de l'Italie Drapeau de l'Irlande Total
Pays Pays-Bas   1 1 2
Luxembourg 4   2 1 2 1 1 1 3 2 17
Autriche   1 1 2
France 1 2 1   1 4 2 2 2 4 1 20
Portugal 1   1 1 3
Suisse   0
Suède 1   1 2 1 2 7
Finlande 1 1   1 3
Allemagne 1 1   1 1 1 1 1 7
Belgique 1 3 1   1 1 1 8
Royaume-Uni 2 5 3 7 1 7 1 2 3 3   7 3 2 1 47
Espagne 1 1 1 2 1   2 1 9
Norvège 1 1   2
Monaco 2 1 1 5   1 10
Yougoslavie 1 1 1 1 2   1 7
Italie 1 1 1   1 4
Irlande 1 3 1 2 2 4 3 2 2 1 1   22
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  •      Jury

Télédiffuseurs[modifier | modifier le code]

Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s) Porte-parole
Drapeau d'Allemagne Allemagne ARD Deutsches Fernsehen Hans-Joachim Rauschenbach Karin Tietze-Ludwig
Drapeau d'Autriche Autriche ORF Emil Kollpacher Ernst Grissemann
Drapeau de Belgique Belgique RTB Janine Lambotte Jan Theys
BRT Herman Verelst
Drapeau d'Espagne Espagne TVE1 Federico Gallo Blanca Álvarez
Drapeau de Finlande Finlande TV-Ohjelma 2 Aarno Walli Poppe Berg
Drapeau de France France Première Chaîne ORTF Pierre Tchernia  ?
Drapeau d'Irlande Irlande Radio Éirann Kevin Roche Gay Byrne
Telefís Éirann Brendan O'Reilly
Drapeau d'Italie Italie Secondo Programma Renato Tagliani Mike Bongiorno
Drapeau du Luxembourg Luxembourg Télé-Luxembourg Jacques Navadic  ?
Drapeau de Monaco Monaco Télé Monte Carlo Pierre Tchernia  ?
Drapeau de Norvège Norvège NRK Erik Diesen Sverre Christophersen
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Nederland 1 Leo Nelissen Ellen Blazer
Drapeau du Portugal Portugal RTP Henrique Mendes Maria Manuela Furtado
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni BBC1 Rolf Harris Michael Aspel
BBC Light Programme Richard Baker
Drapeau de Suède Suède Sveriges Radio-TV Christina Hansegård Edvard Matz
Drapeau de Suisse Suisse TSR Georges Hardy Alexandre Burger
TV DSR Theodor Haller
TSI Giovanni Bertini
Drapeau Yougoslavie Televizija Beograd Miloje Orlović  ?
Televizija Zagreb Mladen Delić
Televizija Ljubljana Tomaž Terček

Carte[modifier | modifier le code]

  •      Pays participants
  •      Pays ne participant pas cette année

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.30.
  2. a, b, c, d, e, f, g et h http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=284#About the show
  3. a et b FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1956-1980, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.12.
  4. a et b http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=284#Scoreboard