Één

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Een.
Image illustrative de l'article Één

Création 31 janvier 1954 (60 ans)
Propriétaire Vlaamse Radio- en Televisieomroeporganisatie
Slogan « Ieder zijn één »
(litt. « Chacun son un »)
Format d'image 576i (SDTV)
720p (HDTV)
Langue Néerlandais
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Statut Généraliste nationale publique
Ancien nom NIR (1954-1960)
BRT (1960-1977)
BRT1 (1977-1991)
BRTN1 (1991-1998)
VRT-TV1 (1997-2005)
Siège social Drapeau de la Belgique Schaerbeek
Site web www.een.be
Diffusion
Aire Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Diffusion Analogique, numérique terrestre, satellite, câble, xDSL et Web.

Één (« Un » en néerlandais) est la première chaîne de télévision publique de la Communauté flamande de Belgique appartenant au groupe public Vlaamse Radio- en Televisieomroeporganisatie (VRT). Elle est l'équivalent néerlandophone de la chaîne francophone La Une de la RTBF.

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

Le NIR[modifier | modifier le code]

La télévision expérimentale voit le jour en Belgique le 2 juin 1953 avec la diffusion en direct du couronnement de la Reine Élizabeth II d'Angleterre.

Le 31 janvier 1954, la toute nouvelle chaîne de télévision expérimentale du Nationaal Instituut voor Radio Omroep belge (NIR) ouvre son antenne quelques heures par jour.

Dans les premiers temps, le NIR n'émet que deux à trois soirées par semaine. L'exposition universelle de Bruxelles de 1958 donne au NIR l'occasion de renforcer son nouveau pôle télévisuel et de supplanter la radio. Chaque jour, des reportages, interviews, débats et animations font le compte-rendu des activités de l'Expo 58.

En 1953, on ne recensait que 6 500 récepteurs de télévision en Belgique. Les émetteurs du NIR sont alors situés au Palais de Justice à Bruxelles avec une portée limitée à un rayon de 40 kilomètres. En 1956, on recense plus de 100 000 téléviseurs, et en 1960, on passe la barre des 700 000.

La BRT[modifier | modifier le code]

En 1960, la loi Harmel remplace le Nationaal Instituut voor Radio Omroep par la Belgische Radio en Televisieomroep (BRT). Ce nouvel établissement comprend un institut d'émissions en néerlandais (Belgische Radio en Televisie ou BRT), un institut d'émissions en français (Radio-Télévision Belge ou RTB) et un institut des services communs. Les deux instituts d'émissions sont indépendants l'un de l'autre et disposent d'une autonomie culturelle totale, d'une indépendance organique vis-à-vis du gouvernement et de la garantie de la liberté d'information. La BRT/RTB est dirigée par un directeur des programmes nommé par le Roi.

En 1977, une deuxième chaîne de télévision de langue néerlandaise est créée, BRT2, et la première chaîne devient BRT1. En 1991, la BRT devient Belgische Radio- en Televisieomroep Nederlandstalige Uitzendingen (BRTN) et BRT1 est rebaptisée BRTN1, puis VRT-TV1 lorsque le groupe public affirme son caractère flamand aux dépens de son identité belge. Suivant l'exemple de la RTBF avec La Une en communauté française, TV1 devient Één en janvier 2005.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Slogans[modifier | modifier le code]

  • De 1998 à 2005 : « TV1 laat je niet koud » (« TV1 ne te laisse pas froid »)
  • depuis [Quand ?] : « Ieder zijn één » (« À chacun son un »)

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Directeur des programmes
  • Mieke Berendsen

Capital[modifier | modifier le code]

Le capital de Één est détenu à 100 % par le groupe audiovisuel public VRT.

Audiences[modifier | modifier le code]

Source : Centre d'Information sur les Médias[1].

Audience globale[modifier | modifier le code]

2011 2012 2013
33,4 % 31,6 % 30,5 %

Avec une audience moyenne de 30,5 % de part de marché en 2013, Één est la chaîne de télévision flamande la plus regardée, devant VTM et Canvas.

Top 20 des programmes les plus regardés[modifier | modifier le code]

Programme Date Nombre de téléspectateurs Part de marché
1 Schalkse ruiters 02/03/1997 2 278 700 69,3 %
2 De allerslimste mens ter wereld 27/01/2011 2 140 900 75,5 %
3 De slimste mens ter wereld 05/02/2009 2 126 500 79,6 %
4 De ronde 13/02/2011 2 125 200 69,9 %
5 De pappenheimers 05/02/2012 2 055 600 66,6 %
6 Witse 16/01/2011 2 024 300 67 %
7 Van vlees en bloed 05/02/2009 1 994 300 69,8 %
8 Football : Championnat d'Europe : Belgique/Italie 14/06/2000 1 985 200 74 %
9 FC de kampioenen 18/01/1997 1 959 000 68,7 %
10 Football : Championnat d'Europe : Turquie/Belgique 19/06/2000 1 947 800 77,6 %
11 De mol 12/03/2000 1 942 700 64 %
12 Heterdaad 02/03/1997 1 925 500 64,4 %
13 Eurosong 15/02/2004 1 914 700 65,3 %
14 Football : Championnat d'Europe : Belgique/Suède 10/06/2000 1 856 400 75,5 %
15 Football : Championnat d'Europe : Analyse de la finale 02/07/2000 1 853 100 71,2 %
16 Tsunami 12-12* 14/01/2005 1 846 900 66,5 %
17 Eigen kweek 10/12/2013 1 842 100 56 %
18 Concours Eurovision de la chanson 15/05/2004 1 838 100 72,5 %
19 De XII werken van Vanoudenhoven 12/12/1999 1 837 200 61,6 %
20 Salamander 24/02/2013 1 834 900 57,6 %

Audiences depuis 1997. Tous les téléspectateurs de 4 ans et plus, plus d'éventuels invités. Durée des programmes supérieure à 15 minutes.

* Émission diffusée simultanément sur Één et VTM.

Top 10 des programmes les plus regardés par année[modifier | modifier le code]

2013[modifier | modifier le code]

Programme Date Nombre de téléspectateurs Part de marché
1 Eigen kweek 10/12/2013 1 842 069 56 %
2 Salamander 24/02/2013 1 834 879 57,6 %
3 Geert Hoste XX 01/01/2013 1 702 190 56,8 %
4 Football : Qualification : Belgique/Pays de Galles 15/10/2013 1 606 014 54,8 %
5 De ridder 13/10/2013 1 558 019 50,4 %
6 Twee tot de zesde macht 27/01/2013 1 550 342 52,5 %
7 Championnat du monde de cyclocross - Louisville 02/02/2013 1 529 286 56,1 %
8 Het journaal van 7 uur 13/03/2013 1 449 037 54,4 %
9 Albert II 08/09/2013 1 440 033 51,1 %
10 Thuis 20/05/2013 1 431 356 49,4 %

Tous les téléspectateurs de 4 ans et plus, plus d'éventuels invités. Durée des programmes supérieure à 15 minutes.

2012[modifier | modifier le code]

Programme Date Nombre de téléspectateurs Part de marché
1 De pappenheimers 05/02/2012 2 055 629 66,6 %
2 Witse 12/02/2012 2 004 666 64,5 %
3 Tomtesterom 19/02/2012 1 740 998 57,9 %
4 Geert hoste kookt 01/01/2012 1 585 878 34,2 %
5 Salamander 30/12/2012 1 538 554 48,4 %
6 Quiz me quick 09/12/2012 1 535 627 47,9 %
7 Twee tot de zesde macht 21/10/2012 1 463 415 49,3 %
8 God en Klein Pierke - Piet Huysentruyt 02/01/2012 1 419 337 43,4 %
9 Thuis 28/12/2012 1 404 099 49,9 %
10 Het journaal van 7 uur 14/03/2012 1 392 255 55,7 %

Tous les téléspectateurs de 4 ans et plus, plus d'éventuels invités. Durée des programmes supérieure à 15 minutes.

2011[modifier | modifier le code]

Programme Date Nombre de téléspectateurs Part de marché
1 De allerslimste mens ter wereld 27/01/2011 2 140 869 75,5 %
2 De ronde 13/02/2011 2 125 198 69,9 %
3 Witse 16/01/2011 2 024 341 67 %
4 De pappenheimers 23/01/2011 1 959 027 64,1 %
5 FC de kampioenen 26/02/2011 1 697 876 59,6 %
6 Basta 24/01/2011 1 561 667 50,7 %
7 Geert hoste Vulkaan 01/01/2011 1 546 147 51,7 %
8 De kazakkendraaiers 27/02/2011 1 476 589 50,5 %
9 Het goddelijke monster 04/09/2011 1 475 432 51,7 %
10 Dubbelleven 06/01/2011 1 442 855 47,6 %

Tous les téléspectateurs de 4 ans et plus, plus d'éventuels invités. Durée des programmes supérieure à 15 minutes.

2010[modifier | modifier le code]

Programme Date Nombre de téléspectateurs Part de marché
1 De slimste mens ter wereld 28/01/2010 1 987 290 78,6 %
2 De allerslimste mens ter wereld 29/12/2010 1 954 690 67,6 %
3 Witse 05/12/2010 1 942 480 66,2 %
4 De pappenheimers 28/11/2010 1 901 470 60,8 %
5 FC de kampioenen 20/03/2010 1 625 170 60,7 %
6 Oud België 03/01/2010 1 608 580 52,8 %
7 Dubbelleven 25/11/2010 1 498 830 52,2 %
8 De jaren stillekes 07/11/2010 1 482 590 50,9 %
9 Help Haïti* 21/01/2010 1 430 200 56 %
10 Geert hoste beslist 01/01/2010 1 420 460 55,7 %

Tous les téléspectateurs de 4 ans et plus, plus d'éventuels invités. Durée des programmes supérieure à 15 minutes.

* Émission diffusée simultanément sur Één et VTM.

2009[modifier | modifier le code]

Programme Date Nombre de téléspectateurs Part de marché
1 De slimste mens ter wereld 05/02/2009 2 126 460 79,59 %
2 Van vlees en bloed 05/02/2009 1 994 260 69,84 %
3 De pappenheimers 25/01/2009 1 806 430 58,94 %
4 Witse 27/12/2009 1 778 790 65,53 %
5 Flikken 22/02/2009 1 704 890 60,63 %
6 Geert Hoste regeert 01/01/2009 1 671 110 61,80 %
7 De smaak van de Keyser 25/01/2009 1 640 600 56,63 %
8 FC de kampioenen 26/12/2009 1 521 990 56,44 %
9 De jaren stillekes 08/11/2009 1 402 660 53,13 %
10 Sportgala 20/12/2009 1 308 750 46,25 %

Tous les téléspectateurs de 4 ans et plus, plus d'éventuels invités. Durée des programmes supérieure à 15 minutes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « CIM - Résultats publics », Centre d'Information sur les Médias,‎ 7 août 2014 (consulté le 13 août 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]