Estonie au Concours Eurovision de la chanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Estonie au Concours Eurovision
Pays Drapeau d'Estonie Estonie
Radio diffuseur ETV
Émission de présélection Eurolaul (1993 - 2008), Eesti Laul (depuis 2009)
Participations
1re participation Eurovision 1994
Participations 22 (en 2015)
Meilleure place 1er (en 2001)
Moins bonne place 22e en demi-finale et avant-dernier en demi-finale (en 2007 et 2008)
Liens externes
Page officielle du diffuseur
Page sur Eurovision.tv

L'Estonie participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa trente-neuvième édition, en 1994, et l’a remporté à une reprise, en 2001[1].

Débuts[modifier | modifier le code]

Le pays fit sa première tentative pour participer au concours, en 1993. Cette année-là, à la suite de la chute du Rideau de fer et à la dislocation de la Yougoslavie, l’UER élargit le nombre maximum de pays participants, le faisant passer de vingt-trois à vingt-cinq. Mais seuls les vingt-deux pays ayant participé à l’édition 1992 du concours obtinrent d’emblée une place en finale. L’UER décida que les trois dernières places seraient attribuées via une présélection, qui serait organisée par la télévision publique slovène : Kvalifikacija za Millstreet[2].

Kvalifikacija za Millstreet (en français : Qualification pour Millstreet) détient la particularité d’avoir été la toute première présélection de l’histoire du concours. Elle se déroula le samedi 3 avril 1993, à Ljubljana, en Slovénie. Sept pays y participèrent : la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l’Estonie, la Hongrie, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie[3].

Finalement, seules la Bosnie-Herzégovine, la Croatie et la Slovénie se qualifièrent[3]. L’Estonie, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie durent attendre 1994 pour faire leurs débuts[4].

Participation[modifier | modifier le code]

Depuis 1994, l'Estonie a manqué une seule édition du concours : en 1995[1]. Le pays fut alors relégué, à la suite des résultats obtenus l’année précédente[5].

Depuis l'instauration des demi-finales, en 2004, l'Estonie a participé à quatre finales du concours : en 2009, 2011, 2012 et 2013[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

De 1993 à 2008, les représentants estoniens au concours furent choisis lors d'une sélection nationale appelée Eurolaul (Chanson européenne) et diffusée sur la télévision publique estonienne, l'ETV. À la suite d'une série de mauvais classements, Eurolaul fut supprimée et remplacée par l'Eesti Laul (Chanson estonienne). Depuis 2009, c'est cette sélection nationale qui désigne les représentants estoniens au concours[6].

Résultats[modifier | modifier le code]

L'Estonie a remporté le concours à une reprise, en 2001, avec la chanson Everybody, interprétée par Tanel Padar, Dave Benton et le groupe 2XL[7].

Les représentants estoniens étaient un duo formé spécialement pour l’occasion. Dave Benton était originaire d’Aruba, île des Antilles néerlandaises. Il était tombé amoureux lors d’un voyage en Europe et avait finalement décidé de s’installer en Estonie[8]. Tanel Padar, quant à lui, avait déjà participé au concours, l’année précédente. Il faisait partie des choristes de la chanteuse Ines, qui était alors sa compagne[9]. Le pays devint ainsi la première ex-république soviétique à décrocher le grand prix et Dave Benton, le premier artiste noir à remporter le concours[10], trente-cinq ans après Milly Scott, la première artiste noire à avoir concouru à l’Eurovision, en 1966.

L'Estonie a en outre terminé à deux reprises, à la troisième place : en finale, en 2002, et en demi-finale, en 2009. Le pays n'a jamais terminé à la dernière place, ni obtenu de nul point[1].

Pays hôte[modifier | modifier le code]

L'Estonie a organisé le concours à une reprise, en 2002. L’évènement se déroula le samedi 25 mai 2002, au Saku Suurhall, à Tallinn. Les présentateurs de la soirée furent Annely Peebo et Marko Matvere[11]. La télévision publique estonienne rencontra initialement quelques difficultés financières. Celles-ci furent résolues lorsque le gouvernement estonien lui augmenta son budget[12]. En outre, les télévisions publiques suédoise et finlandaise lui apportèrent une aide technique et matérielle supplémentaire[13].

Pour la toute première fois, les organisateurs décidèrent de donner un thème particulier au concours, afin de créer un spectacle cohérent dans son ensemble. Ce thème fut repris dans le logo, le décor, les cartes postales et même les habits des présentateurs. Comme l'explicitait le slogan, ce thème fut : « A Modern Fairytale » (« Un conte de fées moderne »)[12]. Il s’agissait d’une référence à la victoire surprise du pays au concours, l’année précédente[13].

Faits notables[modifier | modifier le code]

En 2002, lors de son entrée en scène, la représentante estonienne, Sahlene, se trompa de micro et prit celui d'une de ses choristes. Cette dernière se fit donc entendre bien plus que prévu[11].

Représentants[modifier | modifier le code]

Année Artiste(s) Chanson Traduction française Place
(en finale)
Points
(en finale)
Place
(en demi-finale)
Points
(en demi-finale)
1993 Janika Sillamaa Muretut meelt ja südametuld Je vis pour ton amour X mark.svg X mark.svg 05 47
1994 Silvi Vrait Nagu merelaine Comme une vague 24 02
1995 relégation
1996 Maarja-Liis Ilus & Ivo Linna Kaelakee hääl Bruit du collier 05 94 05 106
1997 Maarja-Liis Ilus Keelatud maa Pays interdit 08 82
1998 Koit Toome Mere lapsed Enfants de la mer 12 36
1999 Evelin Samuel & Camille Diamond of Night Diamant de la nuit 06 90
2000 Ines Once in a Lifetime Une fois dans la vie 04 98
2001 Tanel Padar, Dave Benton & 2XL Everybody Tout le monde 01 198
2002 Sahlene Runaway Enfuis-toi 03 111
2003 Ruffus Eighties coming back Les années 80 reviennent 21 14
2004 Neiokõsõ Tii Le chemin X mark.svg X mark.svg 11 67
2005 Suntribe Let's Get Loud Crions fort X mark.svg X mark.svg 20 31
2006 Sandra Oxenryd Through My Window Par ma fenêtre

X mark.svg

X mark.svg 18 28
2007 Gerli Padar Partners in Crime Partenaires dans le crime X mark.svg X mark.svg 22 33
2008 Kreisiraadio Leto svet Lumière d'été X mark.svg X mark.svg 18 08
2009 Urban Symphony Rändajad Les voyageurs 06 129 03 115
2010 Malcolm Lincoln & Manpower 4 Siren Sirène X mark.svg X mark.svg 14 39
2011 Getter Jaani Rockefeller Street Rue Rockefeller 24 44 09 60
2012 Ott Lepland Kuula Ecoute 06 120 04 100
2013 Birgit Õigemeel Et uus saaks alguse Alors ce peut être un nouveau départ 20 19 10 52
2014 Tanja Amazing Incroyable X mark.svg X mark.svg 12 36
2015
  •      Première place
  •      Deuxième place
  •      Troisième place
  •      Dernière place

Chefs d'orchestre, commentateurs et porte-paroles[modifier | modifier le code]

Année Chef d'orchestre Commentateur(s) Porte-parole
1994 Urmas Lattikas Vello Rand Urve Tiidus
1995 relégation Jüri Pihel relégation
1996 Tarmo Leinatamm Annika Talvik
1997 Helene Tedre
1998 Heiki Vahar Reet Linna Urve Tiidus
1999 - Marko Reikop Mart Sander
2000 Evelin Samuel
2001 Ilo-Mai Küttim
2002
2003 Ines
2004 Maarja-Liis Ilus
2005
2006 Evelin Samuel
2007 Laura Põldvere
2008 Sahlene
2009 Marko Reikop & Olav Osolin Laura Põldvere
2010 Marko Reikop & Sven Lõhmus Rolf Roosalu
2011 Marko Reikop Piret Järvis
2012 Getter Jaani
2013 Rolf Roosalu
2014 Lauri Pihlap
2015

Historique de vote[modifier | modifier le code]

Depuis 1994, l'Estonie a attribué en finale le plus de points à :

Rang Pays Points
1 Drapeau de la Russie Russie 139
2 Drapeau de la Suède Suède 123
3 Drapeau de la Norvège Norvège 71
4 Drapeau de la Finlande Finlande 67
= Drapeau de la Lettonie Lettonie 67

Depuis 1994, l'Estonie a reçu en finale le plus de points de la part de :

Rang Pays Points
1 Drapeau de la Finlande Finlande 77
2 Drapeau de la Suède Suède 68
3 Drapeau de la Lettonie Lettonie 66
4 Drapeau de l'Irlande Irlande 65
5 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 53

Références[modifier | modifier le code]