Suède au Concours Eurovision de la chanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Suède au Concours Eurovision
Pays Drapeau de Suède Suède
Radio diffuseur Sveriges Radiotjänst (1958)
Sveriges Radio (1959 à 1979)
Sveriges Television (1980-)
Émission de présélection Melodifestivalen
Participations
1re participation Eurovision 1958
Participations 55 (en 2015)
Meilleure place 1er (en 1974, 1984, 1991, 1999 et 2012)
Moins bonne place 11e en demi-finale (en 2010)
Liens externes
Page officielle du diffuseur
Page sur Eurovision.tv

La Suède participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa troisième édition, en 1958, et l’a remporté à cinq reprises : en 1974, 1984, 1991, 1999 et 2012[1].

Participation[modifier | modifier le code]

Le pays participe donc depuis 1958 et a manqué trois éditions du concours : en 1964, 1970 et 1976[1]. En 1964, il y eut une grève des artistes qui empêcha l'organisation du Melodifestivalen, la traditionnelle sélection nationale suédoise. Le pays diffusa cependant le concours et revint l'année suivante[2]. En 1970, le pays décida de s'abstenir, mécontent du résultat de l'édition 1969 et du système de vote en usage[3]. Enfin, en 1976, une vive polémique éclata dans l'opinion publique suédoise sur la participation du pays à l'Eurovision. Il y eut plusieurs manifestations d'opposition au concours, jugé trop commercial. De plus, la télévision publique suédoise estima n'avoir plus les moyens d'organiser une nouvelle édition, en cas de victoire du pays. La Suède se retira alors[4].

Depuis l'instauration des demi-finales, en 2004, la Suède n'a manqué qu'une seule finale du concours : en 2010[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le représentant suédois au concours est choisi lors d'une sélection nationale appelée Melodifestivalen (Concours de la chanson) et diffusée sur la télévision publique suédoise, la SVT. Il s'agit de l'émission de télévision la plus populaire et la plus suivie de l'année en Suède[5].

Résultats[modifier | modifier le code]

La Suède a remporté le concours à cinq reprises.

La première fois, en 1974, avec la chanson Waterloo, interprétée par ABBA[6]. Le groupe, encore inconnu à l’époque, avaient déjà participé l’année précédente à la sélection suédoise, avec Ring, Ring. Ils avaient alors terminé troisième. En 1974, ils décidèrent de retenter leur chance, non sans longuement hésiter sur le choix de leur chanson. Après avoir envisagé un temps Hasta Mañana, ils se décidèrent finalement pour Waterloo, car cette dernière permettait à chaque membre du groupe de se faire entendre[7]. Sur scène, ils portèrent des costumes inspirés par le glam rock[8]. Waterloo rencontra par la suite un très grand succès commercial et fut le premier vainqueur du concours à entrer dans le Top 10 du Billboard américain. Ce fut également le point de départ d'une formidable carrière pour ABBA[9]. En 2005, lors de l'émission spéciale Congratulations, Waterloo fut élue meilleure chanson à jamais avoir été présentée au concours[10].

La deuxième fois, en 1984, avec la chanson Diggi-Loo Diggi-Ley, interprétée par Herreys[11]. Le groupe étaient composés de trois frères mormons, d'origine américaine : Per, Richard et Louis. Leur chanson parlait de chaussures dorées qui apportaient la joie et la chance à leur propriétaire. Afin d'illustrer au mieux ce thème, les trois frères portèrent sur scène des bottines de couleur or[12]. Ce fut la première victoire du pays dans sa langue nationale et la première victoire au concours d'une chanson en suédois.

La troisième fois, en 1991, avec la chanson Fångad av en stormvind, interprétée par Carola. Pour la deuxième fois dans l’histoire du concours, après 1969, le vote se conclut sur un ex aequo. La France et la Suède avaient en effet obtenu chacune 146 points à l'issue du vote. Le superviseur décida alors de mettre en application la règle ad hoc, introduite en 1989. Il fit procéder au décompte des "douze points". Il apparut alors que la France et la Suède en avaient reçu chacune quatre. Le superviseur décompta alors les "dix points". La France en avait reçu deux et la Suède, cinq. Par conséquent, la Suède fut proclamée vainqueur[13]. Ce fut la toute première fois que le vainqueur fut désigné en recourant à la règle des ex aequo[14]. Après le concours, de nombreuses rumeurs de fraude se répandirent dans les médias. La délégation française en demeura convaincue et estima imméritée la victoire suédoise. La controverse trouve en réalité son origine dans la nouvelle règle des ex aequo, instaurée en 1989 sans la moindre publicité. Deux ans plus tard, elle demeurait toujours inconnue du grand public et même des commentateurs, dont le français Léon Zitrone, qui avoua à l’antenne, durant la retransmission, qu’il en prenait connaissance en même temps que les téléspectateurs[15].

La quatrième fois, en 1999, avec la chanson Take Me to Your Heaven, interprétée par Charlotte Nilsson[16].

La cinquième fois, en 2012, avec la chanson Euphoria, interprétée par Loreen. À cette occasion, la Suède obtint à 18 reprises la note maximale, battant ainsi le record d'Alexander Rybak, qui en avait obtenu 16 en 2009. Ce record tient toujours[17]. Lors de cette victoire, la Suède reçut 372, soit le deuxième meilleur score d'une chanson à l'Eurovision. C'était la deuxième fois que la barre des 300 points était franchie, la précédente était en 2009, lorsqu'Alexander Rybak avait obtenu un score de 387 points. Loreen égalisa également le record qu'Israël et le Royaume-Uni avaient obtenu, respectivement en 1978 et 1997 : elle obtint la note maximale de 12 points à cinq reprises consécutives. Ce même fait se répéta deux fois durant le vote, entre le 30e et le 34e vote, puis du 38e au 42e et dernier vote.

Le pays a remporté à deux reprises, une demi-finale : en 2011 et 2012. Outre cela, la Suède a terminé à deux reprises, à la deuxième place (en finale en 1966 et en demi-finale en 2014) et à six reprises, à la troisième place (en 1983, 1985, 1995, 1996, 2011 et 2014). A contrario, le pays a terminé à la dernière place, à deux reprises (en 1963 et 1977) et a obtenu un nul point à une reprise, (en 1963)[1].

Pays hôte[modifier | modifier le code]

La Suède a déjà organisé le concours à cinq reprises : en 1975, 1985, 1992, 2000 et 2013.

En 1975, l’évènement se déroula le samedi 22 mars 1975, au St Eriksmässan Älvsjö, à Stockholm. La présentatrice de la soirée fut Karin Falck et le directeur musical, Mats Olsson[18]. Les mesures de sécurité durent être considérablement renforcées, à la suite de menaces terroristes émises par la RAF. Finalement, ce fut l'ambassade de la République Fédérale d'Allemagne à Stockholm qui fut victime, un mois plus tard, de l'attentat et d'une sanglante prise d'otages. Les dirigeants de la télévision publique suédoise se montrèrent mécontents des coûts élevés de l'organisation et voulurent partager équitablement les frais entre tous les pays participants. Mais les pourparlers avec ces derniers échouèrent et la SR dut régler seule la facture[19]. Des vives protestations eurent lieu ensuite dans l'opinion publique suédoise, à l'annonce des sommes dépensées. Des opposants dénoncèrent le caractère commercial du concours et tinrent en parallèle un festival alternatif à Stockholm[20]. Cette édition du concours fut marquée par l'instauration d'un nouveau système de vote : chaque pays devait désormais attribuer 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses dix chansons préférées. La nouvelle procédure de vote se révéla plus longue, mais plus juste et plus excitante dans son déroulement[21]. Ce système de vote demeure celui toujours employé à l'heure actuelle. Il ne connut de légères modifications que dans l'énonciation des résultats, en 1980 et en 2006. Les premiers "douze points" de l'histoire du concours furent attribués par les Pays-Bas au Luxembourg.

En 1985, l’évènement se déroula le samedi 4 mai 1985, au Scandinavium, à Göteborg. La présentatrice de la soirée fut Lill Lindfors et le directeur musical, Curt-Eric Holmquist[22]. Pour la toute première fois, des tickets permettant d’assister aux répétitions furent mis en vente[23]. Lors de l'ouverture, Lill Lindfors chanta une composition jazz, « My Joy is Building Bricks of Music », devenant ainsi la toute première présentatrice à chanter durant une édition du concours[24]. Après l’entracte, Lill Lindfors fit son retour sur scène, vêtue d’une robe verte. Le bas de sa robe se détacha alors, la laissant en slip blanc. Le public poussa des cris de surprise. Apparemment paniquée, Lindfors fit plusieurs gestes désespérés à l’attention de la régie, afin que les caméras ne cadrent que son buste. Mais soudain, elle déplia le drapé de ses épaules et se retrouva toute vêtue de blanc. Le public se mit à rire et à applaudir. S’approchant du micro, Lindfors dit : « I just wanted you to wake up a little. » Il s’agissait en réalité d’une plaisanterie, demeurée secrète jusqu’au bout et qui n’avait même pas été répétée. Le bas de la robe de Lindfors était attaché à un fil, qui fut tiré par un technicien en coulisses. Le scrutateur de l'UER, Frank Naef, n’apprécia que fort peu cette plaisanterie. Quant à son épouse, elle en fut tout simplement choquée[25].

En 1992, l’évènement se déroula le samedi 9 mai 1992, au Malmömässan, à Malmö. Les présentateurs de la soirée furent Lydia Cappolicchio et Harald Treutiger et le directeur musical, Anders Berglund[26].

En 2000, l’évènement se déroula le samedi 13 mai 2000, au Globen, à Stockholm. Les présentateurs de la soirée furent Kattis Ahlström et Anders Lundin[27]. Dans la perspective du nouveau millénaire et pour lui éviter de se démoder, les organisateurs suédois décidèrent de moderniser le concours. Ils créèrent un logo innovant, optèrent pour une salle pourvue des derniers développements technologiques et investirent le nouveau média du moment : Internet. Ce fut ainsi la toute première fois que le concours fut diffusé en direct sur Internet[28].

En 2013, l’évènement se déroula les mardi 14, jeudi 16 et samedi 18 mai 2013, à la Malmö Arena, à Malmö. La présentatrice de la soirée fut Petra Mede[29].

Faits notables[modifier | modifier le code]

En 1958, il n'y eut jamais d'enregistrement studio de la chanson suédoise. La SVT et la chanteuse, Alice Babs, insatisfaits des paroles de la chanson, l'avaient fait réécrire. Ils n'en demandèrent cependant pas l'autorisation à l'auteur original, Åke Gerhard. Par conséquent, ce dernier fit interdire tout enregistrement ultérieur du morceau[30].

En 1965, pour la toute première fois de l'histoire du concours, un participant interpréta sa chanson dans une autre langue que la langue nationale de son pays. Il s'agit du représentant suédois, Ingvar Wixell, qui chanta en anglais. Cette démarche, non prévue par le règlement et vivement contestée, conduisit à une modification des règles du concours et, dès l'année suivante, à l'interdiction de ce procédé[31].

En 1966, la représentante suédoise, Lill Lindfors, demeura persuadée qu’elle dut sa deuxième place à une conspiration entre les jurys danois, finlandais, norvégien et suédois, afin de mettre fin à la suprématie des pays francophones[14].

En 1973, la chanson suédoise causa quelques remous avant le concours. Elle comportait en effet une strophe, jugée audacieuse pour l'époque, dans laquelle l'auteur mentionnait explicitement le mot "seins"[32].

En 1978, le représentant suédois, Björn Skifs, était mécontent du changement du règlement opéré en 1977 et de l’obligation désormais faite de chanter dans sa langue nationale. Il décida de passer outre et d’interpréter sa chanson en anglais. Il changea cependant d’avis au dernier moment et du coup, oublia les paroles des premières strophes. Il marmonna un instant, avant de se reprendre. Il termina malgré tout quatorzième[33].

En 1983, la chanson suédoise, Främling, interprétée par Carola, fut numéro un des ventes de disques en Suède, en Norvège et au Danemark. Elle devint par la suite le single le plus vendu de l’histoire suédoise[12]. Au concours, Carola termina troisième.

En 1987, le titre initial de la chanson suédoise était : « Fyra Bugg och en Coca-Cola » (« Quatre chewing-gums et un Coca-Cola »). Or le règlement du concours, dans son article 1.2.2., paragraphe g, interdit tout message commercial dans les chansons en lice et durant les prestations[34]. Afin que la Suède ne soit pas disqualifiée, Christer Lundh, l'auteur de la chanson, en modifia le titre et les paroles, qui devinrent : « Boogaloo »[35].

En 2000, la chanson suédoise, When Spirits are Calling my Name, était un manifeste en faveur des populations autochtones dépossédées de leurs territoires ancestraux et de leur culture séculaire. Pour mieux illustrer le thème du morceau, son interprète, Roger Pontare, se fit accompagner sur scène par un Sami de Norvège, un Inuit du Groenland et un Cri d’ Amérique du Nord[36].

En 2001, la chanson suédoise, Listen to Your Heartbeat, fut accusée d’être un plagiat de Liefde is een kaartspel, qui avait représenté la Belgique au concours 1996. Le Groupe de Référence de l’UER se saisit de l’affaire et la présenta devant un tribunal. Dans l’attente du jugement, il fut décidé que la chanson pourrait malgré tout concourir[37].

Représentants[modifier | modifier le code]

Année Artiste(s) Chanson Traduction française Place
(en finale)
Points
(en finale)
Place
(en demi-finale)
Points
(en demi-finale)
1958 Alice Babs Lilla stjärna Petite étoile 04 10
1959 Brita Borg Augustin - 09 04
1960 Siw Malmkvist Alla andra får varann Tous les autres se trouvent 10 04
1961 Lill-Babs April, april Avril, avril 14 02
1962 Inger Berggren Sol och vår L'été et le printemps 07 04
1963 Monica Zetterlund En gång i Stockholm Une fois à Stockholm 13 00
1964 retrait
1965 Ingvar Wixell Absent Friend Ami absent 10 06
1966 Lill Lindfors & Svante Thuresson Nygammal vals Valse néo-ancienne 02 16
1967 Östen Warnerbring Som en dröm Comme un rêve 08 07
1968 Claes-Göran Hederström Det börjar verka kärlek, banne mej Cela commence à ressembler à de l'amour, bon sang 05 15
1969 Tommy Körberg Judy, min vän Judy, mon amie 09 08
1970 retrait
1971 Family Four Vita vidder Horizons blancs 06 85
1972 Family Four Härliga sommardag Beau jour d'été 13 75
1973 Nova You Are Summer Tu es l'été 05 94
1974 ABBA Waterloo Waterloo 01 24
1975 Lars Berghagen Jennie, Jennie - 08 72
1976 retrait
1977 Forbes Beatles Beatles 18 02
1978 Björn Skifs Det blir alltid värre framåt natten Cela devient toujours pire lorsque la nuit tombe 14 26
1979 Ted Gärdestad Satellit Satellite 17 08
1980 Tomas Ledin Just nu! Maintenant ! 10 47
1981 Björn Skifs Fångad i en dröm Prisonnier d'un rêve 10 50
1982 Chips Dag efter dag Jour après jour 08 67
1983 Carola Häggkvist Främling Étranger 03 126
1984 Herreys Diggi-Loo Diggi-Ley - 01 145
1985 Kikki Danielsson Bra vibrationer Bonnes vibrations 03 103
1986 Monica Törnell & Lasse Holm E' de' det här du kaller kärlek? Est-ce cela que tu appelles de l'amour ? 05 78
1987 Lotta Engberg Boogaloo - 12 50
1988 Tommy Körberg Stad i ljus Ville de lumière 12 52
1989 Tommy Nilsson En dag Un jour 04 110
1990 Edin-Ådahl Som en vind Comme un vent 16 24
1991 Carola Fångad av en stormvind Prisonnière d'une tempête 01 146
1992 Christer Björkman I morgon är en annan dag Demain est un autre jour 22 09
1993 Arvingarna Eloise - 07 89
1994 Marie Bergman & Roger Pontare Stjärnorna Les étoiles 13 48
1995 Jan Johansen Se på mej Regarde-moi 03 100
1996 One More Time Den vilda La sauvage 03 100
1997 Blond Bara hon älskar mig Si seulement elle m'aime 14 36
1998 Jill Johnson Kärleken är L'amour existe 10 53
1999 Charlotte Nilsson Take Me to Your Heaven Emmène-moi dans ton paradis 01 163
2000 Roger Pontare When Spirits Are Calling My Name Quand les esprits appellent mon nom 07 88
2001 Friends Listen To Your Heartbeat Écoute les battements de ton coeur 05 100
2002 Afro-dite Never Let It Go N'abandonne jamais 08 72
2003 Fame Give Me Your Love Donne-moi ton amour 05 107
2004 Lena Philipsson It Hurts Cela fait mal 05 170 Button accept.png Button accept.png
2005 Martin Stenmarck Las Vegas - 19 30 Button accept.png Button accept.png
2006 Carola Invincible - 05 170 04 214
2007 The Ark The Worrying Kind Le genre inquiétant 18 51 Button accept.png Button accept.png
2008 Charlotte Perrelli Hero Héros 18 47 12 54
2009 Malena Ernman La voix - 21 33 04 105
2010 Anna Bergendahl This Is My Life C'est ma vie X mark.svg X mark.svg 11 62
2011 Eric Saade Popular Populaire 03 185 01 155
2012 Loreen Euphoria Euphorie 01 372 01 181
2013 Robin Stjernberg You Toi 14 62 Button accept.png Button accept.png
2014 Sanna Nielsen Undo Défais 03 218 02 131
2015
  •      Première place
  •      Deuxième place
  •      Troisième place
  •      Dernière place

Galerie[modifier | modifier le code]

Chefs d'orchestre, commentateurs et porte-paroles[modifier | modifier le code]

Année Chef d'orchestre Commentateur(s) Porte-parole
1957 - Nils Linnman -
1958 Dolf van der Linden Jan Gabrielsson Roland Eiworth
1959 Franck Pourcel
1960 Thore Ehrling Tage Danielsson
1961 William Lind Roland Eiworth
1962 Egon Kjerrman Tage Danielsson
1963 William Lind Jörgen Cederberg Edvard Matz
1964 retrait Sven Lindahl retrait
1965 William Lind Berndt Friberg Edvard Matz
1966 Gert-Ove Andersson Sven Lindahl
1967 Mats Olsson Christina Hansegård
1968
1969 Lars Samuelson
1970 retrait
1971 Claes Rosendahl Åke Strömmer -
1972 Mats Olsson Bo Billtén
1973 Monica Dominique Alicia Lundberg
1974 Sven-Olof Walldoff Johan Sandström Sven Lindahl
1975 Lars Samuelson Åke Strömmer
1976 retrait
1977 Anders Berglund Ulf Elfving Sven Lindhal
1978 Bengt Palmers
1979 Lars Samuelson
1980 Anders Berglund Arne Weise
1981 Bengteric Nordell
1982 Arne Weise
1983 Anders Ekdahl Agneta Bolme-Börjefors
1984 Curt-Eric Holmquist Fredrik Belfrage
1985
1986 Anders Berglund Ulf Elfving
1987 Curt-Eric Holmquist Fredrik Belfrage Jan Ellerås
1988 Anders Berglund Bengt Grafström Maud Uppling
1989 Jacob Dahlin Agneta Bolme-Börjefros
1990 Curt-Eric Holmquist Jan Jingryd Jan Ellerås
1991 Anders Berglund Harald Treutiger Bo Hagström
1992 Björn Kjellman & Jesper Aspegren Jan Jingryd
1993 Curt-Eric Holmquist Jan Jingryd & Kåge Gimtell Gösta Hanson
1994 Anders Berglund Pekka Heino Marianne Anderberg
1995 Pernilla Månsson & Kåge Gimtell Björn Hedman
1996 Björn Kjellman Ulla Rundqvist
1997 Curt-Eric Holmquist Jan Jingryd Gösta Hanson
1998 Anders Berglund Pernilla Månsson & Christer Björkman Björn Hedman
1999 - Pekka Heino & Anders Berglund Pontus Gårdinger
2000 Pernilla Månsson & Christer Lundh Malin Ekander
2001 Henrik Olsson Josefine Sundström
2002 Claes Åkesson & Christer Björkman Kristin Kaspersen
2003 Pekka Heino Kattis Ahlström
2004 Jovan Radomir
2005 Annika Jankell
2006 Jovan Radomir
2007 Kristian Luuk & Josef Sterzenbach André Pops
2008 Björn Gustafsson
2009 Edward af Sillén & Shirley Clamp Sarah Dawn Finer
2010 Edward af Sillén & Christine Meltzer Lind Eric Saade
2011 Edward af Sillén & Hélène Benno Danny Saucedo
2012 Edward af Sillén & Gina Dirawi Sarah Dawn Finer
2013 Josefine Sundström Yohio
2014 Edward af Sillén & Malin Olsson Alcazar
2015

Historique de vote[modifier | modifier le code]

Depuis 1975, la Suède a attribué en finale le plus de points à :

Rang Pays Points
1 Drapeau de l'Irlande Irlande 202
2 Drapeau du Danemark Danemark 172
= Drapeau de la Suède Suède 172
4 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 133
5 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 118

Depuis 1975, la Suède a reçu en finale le plus de points de la part de :

Rang Pays Points
1 Drapeau de la Norvège Norvège 263
2 Drapeau du Danemark Danemark 252
3 Drapeau de la Finlande Finlande 169
4 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 165
5 Drapeau de l'Islande Islande 147

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d http://www.eurovision.tv/page/history/by-country/country?country=16
  2. KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.24.
  3. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.40.
  4. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=292#About%20the%20show
  5. http://www.svt.se/melodifestivalen/ommelodifestivalen/
  6. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=290#About%20the%20show
  7. HAUTIER Jean-Pierre, La folie de l’Eurovision, Bruxelles, Editions de l’Arbre, 2010, p.43.
  8. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1956-1980, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.13.
  9. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.57.
  10. http://www.eurovision.tv/page/history/congratulations-show
  11. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=300#About%20the%20show
  12. a et b FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., p.3.
  13. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=307#About%20the%20show
  14. a et b FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., p.12.
  15. HAUTIER Jean-Pierre, op.cit., pp.74-75.
  16. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=314#About%20the%20show
  17. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=1593#Scoreboard
  18. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=291#About%20the%20show
  19. http://www.eurovision.tv/page/news?id=76303&_t=recalling_swedens_first_staging_of_the_contest_in_1975
  20. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., p.14.
  21. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.63.
  22. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=301#About%20the%20show
  23. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., p.11.
  24. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.100.
  25. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.102.
  26. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=308#About%20the%20show
  27. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=315#About%20the%20show
  28. http://www.eurovision.tv/page/news?id=7723&_t=the_end_of_a_decade_stockholm_2000
  29. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=1773
  30. http://www.diggiloo.net/?1958se
  31. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=282#About%20the%20show
  32. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.53.
  33. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.74.
  34. http://www.diggiloo.net/?1987se11
  35. http://www.diggiloo.net/?1987se
  36. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.161.
  37. http://www.eurovision.tv/page/news?id=7743&_t=the_end_of_a_decade_copenhagen_2001