Concours Eurovision de la chanson 1992

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Concours Eurovision de la chanson 1992
Illustration.
Dates
Finale 9 mai 1992
Retransmission
Lieu Malmömässan,
Malmö, Drapeau de la Suède Suède
Présentateur(s) Lydia Cappolicchio
Harald Treutiger
Directeur musical Anders Berglund
Superviseur exécutif Frank Naef
Télédiffuseur hôte SVT
Ouverture All the Reasons to Live
par Carola
Entracte A Century of Dance, par les David Johnson Dancers
Participants
Nombre de participants 23
Débuts Aucun
Retour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Retrait Aucun
Résultat
Chanson gagnante Why Me?
par Linda Martin
Drapeau d'Irlande Irlande
Système de vote Chaque pays attribua 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses 10 chansons favorites.
Nul point Aucun
Précédent Rome 1991 Concours Eurovision de la chanson Millstreet 1993 Suivant

Le concours Eurovision de la chanson 1992 fut la trente-septième édition du concours. Il se déroula le samedi 9 mai 1992, à Malmö, en Suède. Il fut remporté par l'Irlande, avec la chanson Why Me?, interprétée par Linda Martin. Le Royaume-Uni termina deuxième et Malte, troisième[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

La Suède, qui avait remporté l'édition 1991, se chargea de l’organisation de l’édition 1992[1].

Mascotte[modifier | modifier le code]

Pour la deuxième fois, après 1990, le concours fut doté d’une mascotte. Il s’agissait cette fois d’un oiseau anthropomorphe au plumage bleu, nommé Eurobird[2]. Il fut présenté durant l’ouverture et apparut ensuite dans toutes les cartes postales.

Pays participants[modifier | modifier le code]

Vingt-trois pays participèrent au trente-septième concours, un nouveau record.

Les Pays-Bas firent leur retour. Pour permettre à Malte de continuer à concourir, le nombre maximum de pays participants fut élargi à vingt-trois par l’UER[3].

Ce fut la dernière participation de la Yougoslavie au concours, avant un retrait définitif causé par les sécessions de ses républiques constituantes et les guerres conséquentes.

Format[modifier | modifier le code]

Le concours eut lieu au Malmömässan, à Malmö[3], salle omnisports inaugurée en 1970.

La scène était composée d'un vaste podium de forme hexagonale, sur le sol duquel était reproduit le logo de l’Eurovision. De part et d’autre du podium, partaient deux escaliers qui se rejoignaient en leur sommet et qui comportaient chacun une entrée à leur premier palier. Le décor en fond de scène reproduisait la proue d’un drakkar viking. Cette proue comportait dix boucliers illuminés d’ampoules et une tête de dragon dont la gueule laissait échapper de la fumée. Au-dessus de la scène, était suspendu un élément décoratif figurant le pont de l’Øresund, qui relie Malmö à Copenhague[1]. L’orchestre prit place à gauche de la scène et les présentateurs, à droite, sur un podium séparé, pourvu d’un mur d’écrans.

Le programme dura près de trois heures et neuf minutes.

L'orchestre était dirigé par Anders Berglund.

Présentateurs[modifier | modifier le code]

Les présentateurs de la soirée furent Lydia Cappolicchio et Harald Treutiger[3]. Ils s’exprimèrent principalement en suédois, ne recourant à l’anglais et au français que durant les salutations d’ouverture et la procédure de vote.

Ouverture[modifier | modifier le code]

L’ouverture du concours débuta par une animation vidéo. La caméra partit de Rome et du Colisée, contourna la Tour de Pise, survola les Alpes, alla jusqu’à Paris et la Tour Eiffel, puis longea le littoral européen jusqu’à Malmö. S’ensuivit une vidéo présentant des vues touristiques de la Suède et de Malmö.

La caméra dévoila ensuite la scène sur laquelle des danseuses exécutèrent un court ballet sur la partition de Fångad av en stormvind, la chanson gagnante de l’année précédente. Les présentateurs firent leur entrée et prononcèrent les introductions d’usage. Ils firent allusion aux changements politiques contemporains et à l’apparition de nouveaux pays européens. Lydia Cappolicchio (dont le micro rencontra quelques problèmes techniques) dit à ce propos : « Quand l'Est n'est plus l'Est et que l'Ouest n'est plus l'Ouest, les conditions sont réunies pour que l'espace européen devienne encore plus vaste. » Les présentateurs rappelèrent que ce jour-là, le 9 mai, était la journée de l’Europe. Cette séquence se termina sur deux courtes vidéos : la première montrant une victoire suédoise à une compétition de hockey sur glace ; la seconde montra la victoire de Carola à Rome, au précédent concours.

Carola monta alors sur scène et interpréta All the Reasons to Live. À la fin de sa prestation, elle fut rejointe par vingt-trois danseuses portant chacune le drapeau d’un des pays participants.

Cartes postales[modifier | modifier le code]

Les cartes postales se déroulaient au fil des pages d’un album souvenir. Eurobird apparaissait à l’écran et faisait se tourner les pages au moyen d’une baguette magique. Chaque page comportait le drapeau national du pays participant, le titre de la chanson et les noms de ses auteurs et compositeurs. Le drapeau s’agrandissait alors, lançant une vidéo touristique sur le pays. Les cartes postales se concluaient par un dernier plan sur la page et la sortie d’Eurobird. Les présentateurs saluaient finalement le chef d’orchestre, via le mur d’écrans.

Chansons[modifier | modifier le code]

Vingt-trois chansons concoururent pour la victoire.

Le représentant espagnol, Serafín Zubiri, fut le tout premier artiste non voyant à participer au concours[4].

La chanson israélienne, Ze rak sport, avait été inspirée à son auteur, Ehud Manor, par les Jeux olympiques de Barcelone qui devaient se tenir du 25 juillet au 9 août de la même année[5].

Ce fut la toute première fois que la chanson représentant la France fut interprétée dans une autre langue que le français, en l’occurrence le créole. Il s’agissait en fait de la langue maternelle du chanteur Kali, qui était originaire de La Martinique[4].

À l’origine, la chanson devant représenter la Suisse était Soleil, Soleil, interprétée par Géraldine Olivier[3]. Mais après la finale nationale suisse, il apparut que Soleil, Soleil en avait enfreint le règlement. En effet, la chanson avait été préalablement soumise au télédiffuseur suisse francophone, qui l’avait refusée. Son auteur l’avait alors traduite et présentée au télédiffuseur suisse germanophone qui la retint. Ce procédé étant interdit, Soleil, Soleil fut disqualifiée. Et c’est finalement la chanson ayant terminé en deuxième position, Mister Music Man, interprétée par Daisy Auvray, qui concourut à Malmö[4].

La chanson autrichienne, Zusammen geh’n, avait été écrite par Dieter Bohlen, membre de Modern Talking. Bohlen et sa fiancée rencontrèrent des difficultés à entrer sur le territoire suédois, à cause du chien de cette dernière. Par conséquent, Bohlen demeura injoignable et arriva en retard aux répétitions, ce qui suscita la colère de l’interprète autrichien, Tony Wegas. Au final, Zusammen geh’n termina à la dixième place. Dix ans plus tard, Bohlen la réutilisa comme générique de la version allemande de La Nouvelle Star. La chanson rencontra alors un succès commercial bien plus grand que lors de sa sortie originale[3].

La chanson irlandaise, Why Me?, avait été écrite et composée par Johnny Logan, qui avait déjà remporté le concours en 1980 et 1987. De son côté, l’interprète, Linda Martin, avait terminé deuxième, en 1984, avec Terminal 3, une chanson dont l’auteur n’était autre que Johnny Logan[3].

Chefs d'orchestre[modifier | modifier le code]

Javier Losada Frank Fievez Kobi Oshrat Aydın Özarı Charis Andreadis Magdi Vasco Noverraz
Anders Berglund Carlos Alberto Moniz George Theophanous Paul Abela Nigel Wright Olli Ahvenlahti
Roby Seidel Christian Jacob Leon Ives Ronnie Hazlehurst Noel Kelehan Henrik Krogsgård
Marco Falagiani Rolf Løvland Norbert Daum Harry van Hoof

Entracte[modifier | modifier le code]

Le spectacle d'entracte était un ballet contemporain, intitulé «  A Century Of Dance »[3] et interprété par les David Johnson Dancers. Ce ballet revisitait les danses du XXe siècle, dans l'ordre chronologique de leur apparition : le hambo, le charleston, le rock 'n' roll, le twist, le disco, le slow et le hip-hop.

Green room[modifier | modifier le code]

Durant le vote, la caméra fit de nombreux plans sur les artistes à l’écoute des résultats, dans la green room. Apparurent notamment à l'écran Mary Spiteri, Michael Ball, Dafna Dekel, Mia Martini, Linda Martin et Christer Björkman.

La caméra enregistra également un léger incident. Le dossier du fauteuil de Carola se déboîta et la chanteuse tomba alors brusquement à la renverse.

Vote[modifier | modifier le code]

Le vote fut décidé entièrement par un panel de jurys nationaux. Les différents jurys furent contactés par téléphone, selon l'ordre de passage des pays participants. Chaque jury devait attribuer 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses dix chansons préférées. Les points furent énoncés dans l’ordre ascendant, de un à douze[3].

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut Frank Naef[3]. Les présentateurs rappelèrent qu’il officiait depuis quinze ans, puis annoncèrent qu’il prenait sa retraite cette année-là. Frank Naef les remercia et confirma que l’Eurovision demeurerait mais s’adapterait pour accueillir de nouveaux pays désireux de participer. Il félicita ensuite très chaleureusement la télévision publique suédoise pour son efficacité et son accueil. Il conclut en remerciant ses deux plus proches collaborateurs, qui l’avaient secondé depuis 1977 : Marie-Claire Vionnet et Brian Fraser. Il reçut alors un bouquet de fleurs des mains de Carola.

Dès le début du vote, Malte s’empara de la tête. Elle fut dépassée par le Royaume-Uni, suite au vote du jury turc. Après un certain flottement, l’Irlande s’empara définitivement de la tête suite aux résultats du jury maltais, et mena le vote jusqu’à la fin.

Résultats[modifier | modifier le code]

Ce fut la quatrième victoire de l'Irlande au concours[6]. Ce fut la toute première fois que trois chansons en anglais terminèrent aux trois premières places.

Ce fut la troisième victoire de Johnny Logan au concours. Il l’avait déjà remporté en 1980, comme interprète, et en 1987, comme auteur et interprète.

Une fois revenue sur scène, Linda Martin déclara : « I'm too excited to speak. I'm thrilled, absolutely thrilled. Thank you all very very much ! And on behalve of the Ireland, thank you ! » Johnny Logan, lui, remercia tous ceux qui avaient voté pour eux et salua ses parents, en Australie. Il conclut par une adresse à Shay Healy, l’auteur de la chanson gagnante de 1980.

Logan et Martin reçurent le trophée de la victoire des mains de Carola.

Ordre Pays Langue Artiste(s) Chanson Traduction française Place Points
01 Drapeau d'Espagne Espagne Espagnol Serafín Zubiri Todo esto es la música Tout ceci est la musique 14 37
02 Drapeau de Belgique Belgique Français Morgane Nous, on veut des violons - 20 11
03 Drapeau d'Israël Israël Hébreu Dafna Dekel Ze rak sport (זה רק ספורט) Ce n'est que du sport 6 85
04 Drapeau de Turquie Turquie Turc Aylin Vatankoş Yaz bitti L'été est fini 19 17
05 Drapeau de Grèce Grèce Grec Cleopatra Olou tou kosmou i elpida (Ολου tου kόσμου η ελπίδα) Tout l'espoir du monde 5 94
06 Drapeau de France France Créole, Français Kali Monté la riviè' Monter la rivière 8 73
07 Drapeau de Suède Suède Suédois Christer Björkman I morgon är en annan dag Demain est un autre jour 22 9
08 Drapeau du Portugal Portugal Portugais Dina Amor d'água fresca Un amour d'eau fraîche 17 26
09 Drapeau de Chypre Chypre Grec Evridiki Teriazoume (Ταιριάζουμε) Nous nous ressemblons 11 57
10 Drapeau de Malte Malte Anglais Mary Spiteri Little child Petit enfant 3 123
11 Drapeau d'Islande Islande Islandais Heart 2 Heart Nei eða já Non ou oui 7 80
12 Drapeau de Finlande Finlande Finnois Pave Maijanen Yamma, yamma - 23 4
13 Drapeau de Suisse Suisse Français Daisy Auvray Mister Music Man - 15 32
14 Drapeau du Luxembourg Luxembourg Luxembourgeois Marion Welter Sou fräi Si libre 21 10
15 Drapeau d'Autriche Autriche Allemand Tony Wegas Zusammen geh'n Partons ensemble 10 63
16 Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni Anglais Michael Ball One Step Out of Time Un pas hors du temps 2 139
17 Drapeau d'Irlande Irlande Anglais Linda Martin Why me? Pourquoi moi ? 1 155
18 Drapeau du Danemark Danemark Danois Kenny Lübcke & Lotte Nilsson Alt det som ingen ser Toutes les choses que personne ne voit 12 47
19 Drapeau d'Italie Italie Italien Mia Martini Rapsodia Rhapsodie 4 111
20 Drapeau Yougoslavie Serbe Extra Nena Ljubim te pesmama Je t'embrasse avec mes chansons 13 44
21 Drapeau de Norvège Norvège Norvégien Merethe Trøan Visjoner Visions 18 23
22 Drapeau d'Allemagne Allemagne Allemand Wind Träume sind für alle da Les rêves sont là pour tout le monde 16 27
23 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Néerlandais Humphrey Campbell Wijs me de weg Montre-moi le chemin 9 67

Anciens participants[modifier | modifier le code]

Artiste Pays Année(s) précédentes(s)
Sigga (membre de Heart 2 Heart) Drapeau d'Islande Islande 1990 (comme membre de Stjórnin)
Grétar Örvarsson (membre de Heart 2 Heart) Drapeau d'Islande Islande 1990 (comme membre de Stjórnin)
Linda Martin Drapeau d'Irlande Irlande 1984
Mia Martini Drapeau d'Italie Italie 1977
Wind Drapeau d'Allemagne Allemagne 1985, 1987

Tableau des votes[modifier | modifier le code]

Points attribués
Drapeau de l'Espagne Drapeau de la Belgique Drapeau d’Israël Drapeau de la Turquie Drapeau de la Grèce Drapeau de la France Drapeau de la Suède Drapeau du Portugal Drapeau de Chypre Drapeau de Malte Drapeau de l'Islande Drapeau de la Finlande Drapeau de la Suisse Drapeau du Luxembourg Drapeau de l'Autriche Drapeau du Royaume-Uni Drapeau de l'Irlande Drapeau du Danemark Drapeau de l'Italie Drapeau : Yougoslavie Drapeau de la Norvège Drapeau de l'Allemagne Drapeau des Pays-Bas Total
Pays Espagne   1 1 4 6 2 3 3 2 1 1 7 5 1 37
Belgique 3   4 3 1 11
Israël 10   2 8 4 7 4 7 4 8 1 7 2 12 2 4 3 85
Turquie   8 3 6 17
Grèce 7 8   7 3 5 12 2 5 10 4 12 7 8 4 94
France 6 12 3   3 7 12 5 6 10 3 6 73
Suède 1   4 4 9
Portugal 8 2   2 1 5 8 26
Chypre 3 10 2 2   1 8 2 6 4 8 3 8 57
Malte 12 10 7 12 12 1   8 5 12 8 10 8 3 10 5 123
Islande 8 4 4 6 6 6   3 5 7 12 5 5 1 6 2 80
Finlande 1   3 4
Suisse 5 12   4 1 10 32
Luxembourg 10   10
Autriche 2 8 8 1 3 8 4   10 12 7 63
Royaume-Uni 5 12 2 10 10 5 6 6 4 6 8 7 12   7 12 8 12 7 139
Irlande 1 7 12 12 10 4 5 12 7 10 6 10 10 8   10 2 2 7 10 10 155
Danemark 4 6 7 1 6 6 3 3   6 5 47
Italie 5 3 12 8 8 10 5 10 12 7 6   12 1 12 111
Yougoslavie 10 6 1 5 2 3 5 4 2 4   2 44
Norvège 3 2 1 1 4 5 6 1   23
Allemagne 6 10 6 2 3   27
Pays-Bas 7 2 5 7 5 4 7 3 1 5 2 8 4 7   67
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  •      Jury

Douze points[modifier | modifier le code]

Nombre Récipiendaire Votant(s)
4 Drapeau d'Italie Italie Drapeau de Finlande Finlande, Drapeau de France France, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas, Drapeau de Norvège Norvège
Drapeau de Malte Malte Drapeau d'Espagne Espagne, Drapeau du Luxembourg Luxembourg, Drapeau du Portugal Portugal, Drapeau de Suède Suède
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni Drapeau d'Allemagne Allemagne, Drapeau d'Autriche Autriche, Drapeau de Belgique Belgique, Drapeau du Danemark Danemark
3 Drapeau d'Irlande Irlande Drapeau de Grèce Grèce, Drapeau de Malte Malte, Drapeau de Turquie Turquie
2 Drapeau de France France Drapeau d'Israël Israël, Drapeau de Suisse Suisse
Drapeau de Grèce Grèce Drapeau de Chypre Chypre, Drapeau d'Italie Italie
1 Drapeau d'Autriche Autriche Drapeau d'Irlande Irlande
Drapeau d'Islande Islande Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Drapeau d'Israël Israël Drapeau Yougoslavie
Drapeau de Suisse Suisse Drapeau d'Islande Islande

Nombre total de points depuis 1975[modifier | modifier le code]

Place Évolution Pays Point(s)
1re Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1776
2e Drapeau de l'Irlande Irlande 1634
3e Drapeau de la France France 1474
4e Drapeau de la Suisse Suisse 1334
5e Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1300
6e Drapeau d’Israël Israël 1288
7e en augmentation +1 Drapeau de l'Italie Italie 1132
8e en diminution -1 Drapeau de la Suède Suède 1115
9e Drapeau de l'Espagne Espagne 1026
10e en augmentation +1 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 913
11e en diminution -1 Drapeau du Luxembourg Luxembourg 879
12e Drapeau de la Belgique Belgique 854
13e Drapeau du Danemark Danemark 800
14e Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 730
15e en augmentation +1 Drapeau de la Grèce Grèce 650
16e en diminution -1 Drapeau de la Norvège Norvège 625
17e Drapeau de l'Autriche Autriche 605
18e Drapeau de la Finlande Finlande 537
19e en augmentation +1 Drapeau de Chypre Chypre 514
20e en diminution -1 Drapeau du Portugal Portugal 504
21e Drapeau de Monaco Monaco 320
22e Drapeau de la Turquie Turquie 307
23e Drapeau de l'Islande Islande 297
24e Drapeau de Malte Malte 261
25e Drapeau du Maroc Maroc 7

Télédiffuseurs[modifier | modifier le code]

Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s) Porte-parole
Drapeau d'Allemagne Allemagne Erstes Deutsches Fernsehen Jan Hofer Carmen Nebel
Deutschlandfunk Roger Horné
Drapeau d'Autriche Autriche FS1 Ernst Grissemann Erich Götzinger
Hitradio Ö3 Martin Blumenau
Drapeau de Belgique Belgique RTBF1 Claude Delacroix Jacques Olivier
RTBF La Première Stéphane Dupont & Patrick Duhamel
BRTN TV1 André Vermeulen
BRTN Radio 2 Julien Put
Drapeau de Chypre Chypre RIK 1 Evi Papamichail Anna Partelidou
CyBC Radio 2 Pavlos Pavlou
Drapeau du Danemark Danemark DR TV Jørgen de Mylius Bent Henius
DR P3  ?
Drapeau d'Espagne Espagne TVE2 José Luis Uribarri María Ángeles Balañac
Drapeau de Finlande Finlande YLE TV1 Erkki Pohjanheimo & Kati Bergman Solveig Herlin
YLE Radio 1 Sanna Kojo
Drapeau de France France Antenne 2 Thierry Beccaro Laurent Romejko
France Inter Marc-Olivier Fogiel
Drapeau de Grèce Grèce ET1 Dafni Bokota Fotini Giannoulatou
ERA ERT1 Giorgos Mitropoulos
Drapeau d'Irlande Irlande RTÉ1 Pat Kenny Eileen Dunne
RTÉ Radio 1 Larry Gogan
Drapeau d'Israël Israël Télévision Israélienne pas de commentateur Daniel Pe'er
Reshet Gimel Yitzhak Shim'oni
Drapeau d'Islande Islande Sjónvarpið Árni Snævarr Guðrún Skúladóttir
Drapeau d'Italie Italie Rai Due Peppi Franzelin Nicoletta Orsomando
Rai Radio 2 Antonio De Robertis
Drapeau du Luxembourg Luxembourg RTL Hei Elei Maurice Molitor  ?
Drapeau de Malte Malte TVM Anna Bonanno Anna Bonanno
Drapeau de Norvège Norvège NRK John Andreassen Sverre Christophersen
NRK P1 Nadia Hasnaoui
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Nederland 3 Willem van Beusekom Herman Slager
Radio 3 Daniël Dekker
Drapeau du Portugal Portugal Canal 1 Eládio Clímaco Ana Zanatti
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni BBC1 Terry Wogan Colin Berry
BBC Radio 2 Ken Bruce
Drapeau de Suède Suède SVT TV2 Jesper Aspegren & Björn Kjellman Jan Jingryd
Drapeau de Suisse Suisse Télévision Suisse Ivan Frésard Michel Stocker
Schweizer Fernsehen Mariano Tschuor
TV Svizzera Emanuela Gaggini
Drapeau de Turquie Turquie TRT TV1 Bülend Özveren Korhan Abay
TRT Radyo 3 Canan Kumbasar
Drapeau Yougoslavie TVB 1 Mladen Popović Veselin Mrđen
Radio Belgrade 1 Dina Čolić

Carte[modifier | modifier le code]

  •      Pays participants
  •      Pays ne participant pas cette année

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.128.
  2. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.129.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=308#About%20the%20show
  4. a, b et c HAUTIER Jean-Pierre, La folie de l’Eurovision, Bruxelles, Editions de l’Arbre, 2010, p.75.
  5. http://www.diggiloo.net/?1992il
  6. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=308#Scoreboard