Concours Eurovision de la chanson 1959

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Concours Eurovision de la chanson 1959
Illustration.
Dates
Finale 11 mars 1959
Retransmission
Lieu Palais des Festivals et des Congrès
Cannes, Drapeau de la France France
Présentateur(s) Jacqueline Joubert
Directeur musical Franck Pourcel
Télédiffuseur hôte RTF
Ouverture Vues de Cannes
Participants
Nombre de participants 11
Débuts Drapeau de Monaco Monaco
Retour Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Retrait Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Résultat
Chanson gagnante Een beetje
par Teddy Scholten
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Système de vote Un jury par pays, composé de 10 membres. Chaque membre attribuait 1 vote à sa chanson préférée.
Nul point Aucun
Précédent Hilversum 1958 Concours Eurovision de la chanson Londres 1960 Suivant

Le concours Eurovision de la chanson 1959 fut la quatrième édition du concours. Il se déroula le mercredi 11 mars 1959, à Cannes, en France. Il fut remporté par les Pays-Bas, avec la chanson Een Beetje, interprétée par Teddy Scholten. Le Royaume-Uni termina deuxième et la France, pays hôte, troisième[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Ayant remporté l’édition 1958, la France fut le pays hôte de l’édition 1959.

Une nouvelle règle fut introduite. Il fut désormais interdit à des auteurs et des compositeurs professionnels de faire partie des jurys nationaux[2].

Pays participants[modifier | modifier le code]

Onze pays participèrent au quatrième concours.

Le Royaume-Uni fit son retour, après avoir manqué l’édition 1958. Depuis, le pays détient le record du plus grand nombre de participations consécutives[1].

Le Luxembourg s’abstint de concourir mais diffusa pourtant le concours. Monaco fit ses débuts mais termina à la dernière place[1].

Format[modifier | modifier le code]

Le concours eut lieu au Palais des Festivals de Cannes, là où se tenait également le Festival du Film à l’époque[2]. Le bâtiment était situé sur la Promenade de la Croisette. Il a été détruit depuis.

La scène était composée de trois plateaux tournants. Chaque plateau comportait quatre arrière-plans différents, symbolisant chaque pays participant. Pour la première fois, l'orchestre, dirigé par Frank Pourcel, prit place non pas sur la scène, à côté des artistes, mais en contre-bas, au pied d'un escalier. Le tableau de vote, quant à lui, fut placé à droite de la scène.

Le programme dura près d'une heure et treize minutes[2].

Pour la première et unique fois de l’histoire du concours, les chansons ayant terminé en deuxième et troisième position furent rejouées à l’issue du vote, avant la reprise traditionnelle de la chanson gagnante[2].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Pour la toute première fois, le concours débuta par une vidéo introductive. Il s'agit d'un plan mouvant de la caméra, montrant une vue de Cannes, la nuit. À la mer, succéda la plage, puis la Croisette, les marches du Palais des Festivals, la façade du Palais et enfin les drapeaux des pays participants, hissés à son sommet. Il y eut ensuite un fondu et un autre plan mouvant, à l'intérieur de la salle. L'on vit successivement la scène, l'orchestre, le public et les cabines des commentateurs.

La présentatrice de la soirée fut Jacqueline Joubert[3]. Elle fit son entrée par le plateau tournant central. Joubert fut la première présentatrice à ouvrir le spectacle par la phrase rituelle « Bonsoir l’Europe ! ». Elle présenta ensuite chaque artiste au public, en les saluant dans leur langue. Les artistes apparurent successivement sur les plateaux tournants, au son de la harpe.

Ensuite, Joubert introduisit elle-même les chansons, en expliquant leur signification.

Chansons[modifier | modifier le code]

Onze chansons concoururent pour la victoire.

Pour la première fois, des participants esquissèrent quelques pas de danse durant leur prestation, en l'occurrence Birthe Wilke et les sœurs Kessler. Ces dernières furent également les premières jumelles à participer au concours.

Les représentants anglais, Pearl Carr et Teddy Johnson, étaient mari et femme à la ville, comme sur scène. Ils furent les seuls à recourir à un accessoire : un petit oiseau de celluloïd, illustrant le thème de leur chanson.

Chefs d'orchestre[modifier | modifier le code]

Franck Pourcel Kai Mortensen William Galassini Dolf van der Linden Eric Robinson Francis Bay

Entracte[modifier | modifier le code]

Il n'y eut pas d'entracte.

Vote[modifier | modifier le code]

Le vote fut décidé entièrement par un panel de jurys nationaux. Les différents jurys furent contactés par téléphone, dans l'ordre inverse de passage des pays.

Chaque jury se composait de dix personnes. Chaque juré attribuait un vote à la chanson qu'il estimait la meilleure[2].

Les résultats des votes furent annoncés oralement, selon l'ordre de passage des candidats. Seul le porte-parole du jury belge ne respecta pas cette règle et énonca les votes dans l'ordre décroissant.

Le déroulement du vote vit tout d'abord la Suisse, puis le Royaume-Uni mener en tête. Mais c'est le jury italien qui, en leur attribuant sept votes, offrit la victoire aux Pays-Bas.

Résultats[modifier | modifier le code]

Les Pays-Bas remportèrent le concours pour la deuxième fois. Le Danemark, la Suède et la Suisse ne leur attribuèrent cependant aucun vote[4].

Pour la première fois, un pays fut couronné vainqueur à une deuxième reprise[3].

Pour la première fois, un même auteur remporta à nouveau le grand prix. Il s’agit de Willy van Hemert, le parolier de la chanson néerlandaise. Il avait déjà écrit les paroles de Net Als Toen, qui gagna en 1957. Il devint ainsi la première personne à remporter une deuxième fois le concours[3].

La chanteuse néerlandaise, Teddy Scholten, avait été appelée en remplacement à la dernière minute. Elle connut ensuite une carrière fructueuse et fut ambassadrice de la Croix-Rouge. Elle déclara un jour : « Cela demeure un mystère pour moi. J’ai accompli tant de choses dans ma vie, mais tout ce dont les gens se souviennent, ce sont mes trois minutes à Cannes[5].»

Pour la première fois, le Royaume-Uni termina à la deuxième place. Le pays détient toujours le record de la médaille d’argent, l’ayant décrochée à quinze reprises[3].

Enfin, Monaco devint le deuxième pays de l'histoire du concours à terminer dernier lors de ses débuts, après l'Autriche, en 1957.

Ordre Pays Langue Artiste(s) Chanson Traduction française Place Points
01 Drapeau de France France Français Jean Philippe Oui, oui, oui, oui - 3 15
02 Drapeau du Danemark Danemark Danois Birthe Wilke Uh, jeg ville ønske jeg var dig Oh, je voudrais être toi 5 12
03 Drapeau d'Italie Italie Italien Domenico Modugno Piove (ciao, ciao, bambina) Il pleut (adieu, adieu, fillette) 6 9
04 Drapeau de Monaco Monaco Français Jacques Pills Mon ami Pierrot - 11 1
05 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Néerlandais Teddy Scholten Een Beetje Un petit peu 1 21
06 Drapeau d'Allemagne Allemagne Allemand Alice Kessler & Ellen Kessler Heute abend woll'n wir tanzen geh'n Ce soir, nous voulons aller danser 8 5
07 Drapeau de Suède Suède Suédois Brita Borg Augustin - 9 4
08 Drapeau de Suisse Suisse Allemand Christa Williams Irgendwoher De quelque part 4 14
09 Drapeau d'Autriche Autriche Allemand Ferry Graf Der K und K Kalypso aus Wien Le calypso K & K de Vienne 9 4
10 Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni Anglais Pearl Carr & Teddy Johnson Sing little birdie Chante, petit oiseau 2 16
11 Drapeau de Belgique Belgique Néerlandais Bob Benny Hou toch van mij Aime-moi, s'il-te-plaît 6 9

Anciens participants[modifier | modifier le code]

Artiste Pays Année(s) précédente(s)
Domenico Modugno Drapeau d'Italie Italie 1958
Birthe Wilke Drapeau du Danemark Danemark 1957

Tableau des votes[modifier | modifier le code]

Votes attribués
Drapeau de la France Drapeau du Danemark Drapeau de l'Italie Drapeau : Monaco Drapeau des Pays-Bas Drapeau de l'Allemagne Drapeau de la Suède Drapeau de la Suisse Drapeau de l'Autriche Drapeau du Royaume-Uni Drapeau de la Belgique Total
Pays France   4 1 2 4 1 1 1 15
Danemark   1 1 1 4 1 2 2 12
Italie 3   1 1 3 1 9
Monaco   1 1
Pays-Bas 4 7 1   2 3 1 3 21
Allemagne 2 1   1 1 5
Suède 1 3   4
Suisse 2 1 1 3   1 5 1 14
Autriche 1 2 1   4
Royaume-Uni 1 1 2 5 3 2   2 16
Belgique 2 1 1 3 2   9
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  •      Jury

Nombre total de points depuis 1957[modifier | modifier le code]

Place Évolution Pays Point(s) Première participation
1re Drapeau de la France France 59 1956
2e Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 53 1956
3e Drapeau de la Suisse Suisse 43 1956
4e Drapeau de l'Italie Italie 29 1956
5e Drapeau du Danemark Danemark 25 1957
6e ex æquo en augmentation +1 Drapeau de la Belgique Belgique 22 1956
6e ex æquo en augmentation +5 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 22 1957
8e en diminution -2 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 18 1956
9e en diminution -1 Drapeau de l'Autriche Autriche 15 1957
10e en diminution -1 Drapeau de la Suède Suède 14 1958
11e en diminution -1 Drapeau du Luxembourg Luxembourg 9 1956
12e Monaco Monaco 1 1959

Télédiffuseurs[modifier | modifier le code]

Pays Télédiffuseur(s)[6] Commentateur(s) Porte-parole
Drapeau d'Allemagne Allemagne Deutsches Fernsehen Wim Thoelke  ?
Drapeau d'Autriche Autriche ORF Peter Alexander Karl Bruck
Drapeau de Belgique Belgique INR Paule Herreman Bob Van Bael
NIR Anton Peeters
Drapeau du Danemark Danemark Statsradiofonien TV Sejr Volmer-Sørensen Bent Hennius
Drapeau de France France RTF Claude Darget Marianne Lecène
Drapeau d'Italie Italie Programma Nazionale Bianca Maria Piccinino Enzo Tortora
Drapeau du Luxembourg Luxembourg Télé-Luxembourg Jacques Navadic (non participant)
Drapeau de Monaco Monaco Télé Monte Carlo Claude Darget  ?
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas NTS Piet te Nuyl Siebe van der Zee
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni BBC Television Service Pete Murray Pete Murray
BBC Light Programme Tom Sloan
Drapeau de Suède Suède Sveriges Radio-TV Jan Gabrielsson Roland Eiworth
Drapeau de Suisse Suisse TSR Georges Hardy Boris Acquadro
TV DSR Theodor Haller

Carte[modifier | modifier le code]

  •      Pays participants
  •      Pays ne participant pas cette année

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.14.
  2. a, b, c, d et e Site eurovision.tv, historique par années.
  3. a, b, c et d KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.15.
  4. Site eurovision.tv, résultats.
  5. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1956-1980, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.3.
  6. (en) « Eurovision 1959 - Cast and Crew », Site IMDb (consulté le 5 March 2012)